Vanne 3 voies et vanne 4 voies, principe de fonctionnement

Partager sur

guide-plomberie-vannes-3-et-4-voies-fonctionnement/

Les vannes 3 voies et 4 voies sont des installations que l’on retrouve dans les systèmes de chauffage. Elles permettent de mélanger l’eau chauffée qui circule dans les circuits de chauffage d’une habitation. Il peut s’agir d’un chauffage traditionnel avec des radiateurs ou d’un chauffage au sol. Aujourd’hui, IZI by EDF vous explique le principe de fonctionnement de la vanne 3 voies et de la vanne 4 voies.

Pourquoi utiliser des vannes 3 voies et 4 voies ?

Les vannes 3 voies et les vannes 4 voies sont utilisées dans les systèmes de chauffage, notamment quand une chaudière est présente. Dans ce cas, l’eau chauffée par la chaudière est envoyée vers le système de chauffage. Il peut s’agir de radiateurs, de planchers chauffants ou d’aérothermes. Après son passage, l’eau est refroidie et doit donc être chauffée à nouveau. Elle est alors mélangée à de l’eau chaude grâce à une vanne 3 voies ou une vanne 4 voies.  Ainsi, la production de chaleur est uniforme.

Il est à noter que les vannes 3 voies ou 4 voies peuvent aussi être utilisées pour réguler du chauffage central dans un immeuble ou établissement public, ou pour abaisser la température de l’eau avant que celle-ci alimente un plancher chauffant. En effet, les contraintes de cette installation sont différentes.

Comment fonctionnent les vannes 3 voies ?

Les vannes 3 voies se composent de 3 orifices. L’un d’eux est une voie dite commune. Il est donc toujours ouvert. Les deux autres orifices s’ouvrent et se ferment de manière alternative. Ces vannes 3 voies peuvent être utilisées de différentes façons. En plus de permettre le mélange de plusieurs fluides (eau chaude et eau froide), elles permettent de commuter, de répartir et de dériver des fluides.

En fonction de l’utilisation souhaitée de la vanne 3 voies, son installation diffère. Le plombier qui intervient saura comment procéder. N’hésitez pas à lui demander conseil.

La vanne 3 voies, un élément indispensable

La vanne 3 voies est présente dans une très grande majorité des installations. On la retrouve dans les systèmes de chauffage avec chaudière, mais aussi avec les chaudières au sol. D’ailleurs, les anciens modèles qui fonctionnent au mazout disposaient tous d’une vanne 3 voies. Celle-ci est ouverte ou fermée en fonction de la température souhaitée. Le réglage doit être fait par un professionnel, autrement dit un plombier ou un chauffagiste. Sur ce type d’installation, la vanne 3 voies est couplée à des brûleurs. Ces derniers ont de 1 à 4 vitesses en fonction de leur ancienneté. Il est à noter que ces chaudières n’existent plus en France. Elles ont été remplacées par les chaudières au fioul qui fonctionnent de la même manière.

Tout savoir sur les vannes 4 voies

Les vannes 4 voies, comme les vannes 3 voies, permettent de mélanger différents flux. On retrouve cet élément dans les systèmes de chauffage, puisqu’il permet lui aussi de mélanger l’eau qui vient des radiateurs à l’eau chauffée destinée à alimenter les radiateurs. Ce mélange permet d’assurer le confort des habitants et des utilisateurs des locaux chauffés. Il a également pour objectif de limiter l’usure de la chaudière.

Pour savoir s’il faut installer ou remplacer une vanne 3 voies ou une vanne 4 voies, l’idéal est de demander conseil à un professionnel. Un plombier ou un chauffagiste auront l’expertise pour vous aiguiller sur le choix des équipements et pourront procéder aux travaux.

Le point de rosée : un phénomène à connaître

Le point de rosée est un phénomène indissociable de la vanne 3 voies et de la vanne 4 voies. Il se caractérise par la présence d’une petite quantité d’eau. Celle-ci apparaît à la suite de variations de température. Ce point de rosée est un élément à prendre en considération, car il entraîne une corrosion rapide des équipements. Bien sûr, cette altération est réduite en fonction de la qualité de la chaudière et des différents systèmes d’alimentation.

Sachez qu’en fonction de votre lieu d’habitation et de l’emplacement de la chaudière, le phénomène de point de rosée sera plus ou moins important. Une fois de plus, une expertise vous permettra de savoir comment réduire cette forme de condensation et surtout quels sont les équipements à privilégier pour bénéficier d’un système de chauffage de qualité et fiable.

Même si vous êtes bricoleur, vous ne pouvez pas tout faire. Pour l’installation et l’entretien de votre chaudière, mais aussi pour l’ensemble des interventions sur votre système de chauffage, il est hautement recommandé de compter sur l’expertise d’un professionnel. Grâce à lui, les travaux sont réalisés dans des conditions optimales, ils sont garantis et surtout, vos installations vieillissent mieux.

Dépannage plomberie

Publié le 30 Janvier 2021

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.