Tout savoir sur la moquette en 2021 : prix, pose et modèles

Partager sur

pose-moquette-homme

Très tendance dans les années 70-90, la moquette revient sur le podium en 2021 avec un nouveau look et surtout, de nouvelles performances. Plus résistante, plus esthétique, il est aujourd’hui possible de l’utiliser dans n’importe quelle pièce d’un logement. Retrouvez tous nos conseils de pose et le prix de la moquette dans cet article.

Pourquoi opter pour de la moquette ?

Opter pour de la moquette dans son appartement ou sa maison présente de nombreux avantages :

  • Il est tout d’abord facile d’enlever la poussière qui s’y dépose au moyen d’un aspirateur.
  • Agréable au pied, moelleuse lorsqu’elle est épaisse, elle confère à votre pièce un aspect cocon très cosy et offre aux enfants un véritable terrain de jeu
  • Contrairement aux sols comme le carrelage ou le lino, elle est antidérapante et fait disparaître les irrégularités du sol.
  • Elle assure une bonne isolation phonique en étouffant les bruits. Si vous la posez sur un vieux parquet, par exemple, elle réduira considérablement le bruit du grincement des lames, pour vous comme pour vos voisins.
  • Naturellement isolante d’un point de vue thermique, elle maintient la chaleur dans la pièce en hiver.

Quelques inconvénients toutefois

Dire que la moquette ne présente que des avantages ne serait pas tout à fait exact. Vous souhaitez connaître tous les avantages et inconvénients de la moquette ?

Attention si vous êtes allergique à la poussière ou aux acariens : elle retient facilement la poussière et constitue un terrain parfait pour héberger les bêtes microscopiques.

D’autre part, il est toujours moins facile de nettoyer une moquette salie qu’un carrelage. Néanmoins, il existe aujourd’hui de très bons nettoyants pour moquette.

Les 3 types de moquette

Indépendamment du matériau dont elle est faite (laine, synthétique…), il existe 3 types de moquettes :

  • La moquette aiguilletée : plutôt fine, adaptée aux couloirs ou aux entrées
  • La moquette touffetée ou tuftée : résistante, facile à poser, elle est le type de moquette le plus répandu
  • La moquette tissée : il s’agit de la moquette la plus « traditionnelle » dans sa fabrication. Cela en fait une moquette haut de gamme et complexe à poser.

En savoir plus sur les différents types de moquette.

Quel est le prix moyen d’une moquette ?

Comme pour le parquet ou, de manière générale, tout type de sol, le prix de la moquette se calcule au mètre carré.

Plusieurs critères entrent en jeu dans l’estimation de sa valeur :

  • Son épaisseur,
  • Sa finition,
  • Mais aussi la matière dont elle est constituée : laine, velours, synthétique…

Le choix des moquettes est vaste, encore plus aujourd’hui si l’on considère ses caractéristiques en termes de résistance à l’usure, à l’eau, etc. À vous de voir laquelle vous convient en termes d’esthétique, de résistance et de confort dans l’enveloppe que vous vous êtes fixée pour vos achats.

En moyenne, le prix d’une moquette oscille entre 5 et 200€/m2 (hors prix de pose). La fourchette est donc large. Certains types de moquette, fabriqués dans le cadre de normes précises (classement UPEC, qui définit des critères précis de résistance) peuvent être plus chères.

Gamme de prixDescriptifAtouts et inconvénients
Moquette en laine15 à 200 euros / m2Il s’agit de la moquette la plus haut de gamme. Fabriquée à base de laine animale pure ou mélangée avec du nylon, elle existe en plusieurs coloris. Son prix est variable selon proportion de laine pure dans la composition (environ 200€ pour la plus chère).Ses atouts : confortable, excellent isolant thermique et sonore.
Ses inconvénients : accroche la poussière, nécessite un entretien régulier (2 à 3 fois par an) à la vapeur.
Moquette en fibres naturelles végétales : coco, sisal, jonc de mer3 à 50 euros / m2Cette moquette est issue d’un assemblage de fibres naturelles d’origine végétale (coco, agave, algues). On en trouve des 100 % naturelles ou bien mélangées avec d’autres matières (jute, lin, latex).
Coco : pour les pièces à grande fréquentation. Rugueuse, râpeuse, résistante.
Sisal : douce, plusieurs coloris, mélangée à du lin.
Jonc de mer : texture intermédiaire. Entretien régulier car accroche la poussière.
Ses atouts : bonne résistance à l’usure, facile d’entretien avec un produit anti-tache.
Ses inconvénients : très absorbante, elle n’est pas idéale pour des pièces telles que la salle à manger/salle de bain/chambre d’enfant.
Moquette synthétique (polyamide, acrylique et polypropylène)3 à 50 euros / m2Comme son nom l’indique, cette moquette est constituée de matières synthétiques.Ses atouts : solide et résistante aux taches, elle dure généralement longtemps et s’adapte à tout type de pièce. Son prix est relativement faible et elle offre une grande variété de coloris.
Ses inconvénients : il ne s’agit pas d’un produit naturel. Esthétiquement moins qualitative que ses cousines.
Moquette de salle de bain20 à 50 euros / m2Le type de moquette de salle de bain est, vous vous en doutez, adapté aux salles d’eau (cuisine et salle de bain). Elles sont généralement conçues à partir de polyamide floqué auquel on a rajouté du latex pour une meilleure étanchéité.Ses atouts : grande résistance aux tâches et aux liquides.
Ses inconvénients : le choix est un peu plus limité que pour les autres types de moquette car il s’agit d’un type bien spécifique.
Coût de la pose6 à 30 euros / m2, selon le type de pose

Comment se calcule le coût de la pose ?

La pose d’une moquette peut être un exercice difficile, notamment dans le cas de pièces qui ne sont ni carrées ni rectangulaires. Vous pouvez soit recourir à un professionnel, ce qui est recommandé lorsque vous ne l’avez jamais fait, soit poser vous-mêmes votre moquette.

Guide revêtement de sol

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Guide revêtement de sol

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Le coût de la pose se calcule lui aussi par rapport à la surface à couvrir (en m2). Généralement, il varie entre 6 à 30€/m2, voire 50€/m2 selon le type de pose choisi.

Quels sont les différents types de pose ?

Il existe 3 méthodes de pose :

  • la pose libre
  • la pose en colle plein
  • la pose par tension

N’hésitez pas à vous renseigner sur la meilleure technique de pose adaptée à votre moquette lors de l’achat.

1/ La pose libre

Il s’agit de la pose la plus simple à réaliser. Il vous suffit de couper la moquette en tronçons réguliers et de l’étaler sur le sol. Pas besoin de colle pour effectuer cette pose, celle-ci se fait au moyen de bandes adhésives dont vous devez quadriller le sol pour que la moquette adhère bien à toute la surface.

Attention : cette pose est réservée à certains types de moquette uniquement : la moquette aiguilletée et la moquette à dossier mousse, ainsi qu’à certains sols sur lesquels la bande adhésive peut s’accrocher. Faire un test préalable est donc recommandés.

Cette technique présente l’avantage de pouvoir retirer et remplacer la moquette très facilement une fois celle-ci usée.

Elle est par ailleurs parfaitement adaptée aux petites surfaces : couloirs, WC, petites pièces… Attention toutefois pour les couloirs, car de nombreux passages risqueraient de la faire glisser sur le sol au bout d’un certain temps.

Prix de pose : 6 à 10€/m2.

Concrètement, comment procéder ?

Le matériel dont vous avez besoin :

  • Des rouleaux de moquette (prévoir plus que la surface de votre pièce, il y aura nécessairement des chutes)
  • Une grande règle (2m si vous avez)
  • Une paire de ciseaux tranchants ou un araseur (outil de découpe pour sols) ou un cutter
  • Du ruban adhésif double face
  • Une barre de seuil ou un profil d’adaptation

Les grandes étapes de la pose libre :

  • Préparez le support pour qu’il soit le plus sain possible. Il doit être lisse, plat, sec et propre. Si le sol est humide, vous devrez procéder à un traitement préalable pour l’assécher et/ou identifier la source du problème pour la supprimer.

Il faut alors prendre en compte le sens de la pose. Ce sens est généralement indiqué au dos de la moquette, grâce à une flèche imprimée qui vous montre dans quel sens la poser.

  • Positionnez la moquette sur le sol en tenant compte du sens de pose (souvent indiqué au dos) en laissant déborder d’environ 15 cm le long des murs.
  • Procédez ensuite à son découpage régulier pour suivre les angles et les murs de la pièce.
  • Assurez-vous de bien lisser la moquette sur le sol tout au long du processus.
  • Le moment du collage est venu : en partant du centre de préférence, soulevez une moitié d’un lé de moquette et rabattez-là sur l’autre moitié.
  • Disposez les bandes adhésives au sol sans ôter leur protection, à quelques centimètres des murs et tous les 1m de distance. Déroulez ensuite la moquette sur les bandes.
  • Une fois la moquette bien positionnée, ôtez la protection des bandes adhésives et appuyer uniformément sur toute la surface de la moquette pour chasser les éventuelles bulles d’air glissées entre la moquette et le sol.
  • N’hésitez pas à peaufiner les finitions de la moquette au niveau des angles de pièces, des murs et des portes, à l’aide du cutter ou de l’araseur.
  • N’oubliez pas d’ajouter une barre de seuil entre 2 pièces, au niveau de la porte. Celle-ci évitera que la moquette ne se décolle.

2/ La pose collée

La technique de la pose collée, plus définitive que la pose libre, est néanmoins très proche. La différence réside l’application de résines acryliques ou de colle synthétique sur le sol au préalable, à la place de la bande adhésive.

Niveau matériaux, vous n’aurez donc pas besoin de bande adhésive mais de colle ou de fixateur prêts à l’emploi. Si votre sol est lisse, régulier et non poreux, préférez le fixateur. Son avantage est de ne pas laisser de traces sur le sol lorsque vous en décollez la moquette, contrairement à la colle. Par ailleurs, pour étaler la colle, n’oubliez pas de vous munir d’un couteau à enduire.

Prix de pose : 10-15€/m2.

3/ La pose par tension

La troisième option, plus complexe que les 2 précédentes et réservées aux professionnels, consiste à tendre la moquette sur des baguettes à pictos préalablement fixées aux rebords des murs. On interpose également une thibaude tendue entre le sol et la moquette pour soutenir cette dernière. Ce type de pose, relativement complexe, est surtout employé pour de la moquette en laine.

Prix de pose : 20 à 50€/m2.

Le coût de dépose d’une moquette

Votre moquette ne vous convient plus ou s’est usée jusqu’à la corde ? Vous prévoyez de la remplacer par un autre type de revêtement de sol ? Vous pouvez tenter de l’enlever vous-même, mais attention au risque de laisser des traces sur le sol ou les murs. Autrement, vous pouvez faire appel à un professionnel pour un coût moyen de 5€/m2.

Guide revêtement de sol

Pose de revêtement de sol

Publié le 1 Juillet 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.