Tout savoir sur les robinets en 2021 : modèles, prix et pose

Partager sur

robinet-lavabo-chrome

Élément nécessaire dans toutes vos pièces d’eau, le robinet se présente sous une grande variété de designs et de fonctionnalités. Sa pose étant relativement technique, mieux vaut passer par un professionnel. Néanmoins, il est possible de le faire par vous-mêmes en suivant scrupuleusement une série d’étapes.

Il existe aujourd’hui une grande variété de robinets. Ceux-ci se distinguent tout d’abord par la pièce à laquelle ils sont destinés : robinet d’évier pour la cuisine, de lavabo pour la salle de bain ou les toilettes, mais aussi robinet d’extérieur (très utile pour raccorder un tuyau d’arrosage).

Selon leur emplacement et l’usage auquel ils se destinent, leurs caractéristiques varient d’un modèle à l’autre.

Le choix d’un robinet se fait tout d’abord suivant ses fonctionnalités, c’est-à-dire l’usage que vous souhaitez en faire. Un robinet de toilettes destiné à laver des mains n’aura pas les mêmes caractéristiques qu’un robinet d’évier, par exemple.

Robinet

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Robinet

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Quels sont les différents types de robinet ?

On peut classer les robinets en deux grandes catégories : les mitigeurs, très couramment utilisés aujourd’hui, et les robinets mélangeurs.

Le robinet mélangeur :

C’est le modèle classique de robinet doté de deux manettes de commande de part et d’autre du bec. Celles-ci permettent d’activer et de régler respectivement l’arrivée d’eau chaude ou d’eau froide. Pour obtenir de l’eau tiède, l’usager a la possibilité d’activer les deux manettes simultanément et doser l’intensité d’eau chaude ou d’eau froide selon la tiédeur souhaitée.

Ce type de robinet est souvent utilisé pour des éviers de cuisine ou des baignoires de salle de bain au style authentique.

Le prix du mélangeur :

Un mélangeur est généralement moins cher qu’un mitigeur. Comptez en moyenne 100 à 50€ pour du matériel de qualité. L’entrée de gamme tourne autour de 10 à 30€ pour les mélangeurs basiques de moindre qualité. Le prix des mélangeurs haut de la gamme monte au-delà de 300€, d’autant plus si vous y ajoutez par exemple un aérateur anti calcaire ou une douchette.

Le mitigeur :

Ce modèle, très proche du précédent, ne possède pas deux manettes distinctes mais un seul levier de commande activable de gauche à droite. La température de l’eau s’obtient en positionnant le levier plus ou moins à gauche (= eau froide) ou à droite (= eau chaude). En position centrale, il fera sortir de l’eau tiède. L’avantage de ce type de robinet par rapport au robinet mélangeur est de pouvoir l’activer d’une seule main et de pré-régler la température avant même l’activation, ce qui permet de réaliser des économies d’eau. Il minimise également les risques de brûlure.

Ces robinets existent dans une grande variété de design qui permettent de s’adapter à tous types d’intérieurs et de convenir à toutes les pièces d’eau de votre logement. Ils sont très souvent utilisés pour les lavabos ou les douches et l’on en trouve également pour les éviers.

Ils sont généralement constitués d’acier inoxydable, de chrome, de céramique ou de matériaux synthétiques.

Le prix du mitigeur :

Enfin, leur prix tourne autour de 150€ pour un modèle de qualité. L’entrée de gamme se fait entre 10 et 50€ mais attention à la qualité car ce genre de robinets ne tient généralement pas longtemps. Les marques les plus prestigieuses font monter leur prix au-delà de 300€, en particulier lorsque d’autres fonctionnalités viennent s’ajouter au mitigeur.

Les autres types de robinets :

Au-delà de la distinction bien connue entre robinets mélangeurs et mitigeurs, on trouve d’autres catégories de robinets :

Les mitigeurs thermostatiques :

Ces mitigeurs « intelligents » évitent les variations brutales de température lorsque vous faites couler l’eau (par exemple si vous prenez votre douche). Il maintient en effet la même température de l’eau pendant toute la durée de l’écoulement. Si l’eau froide ou l’eau chaude vient à manquer, il s’arrête.

Pour en savoir plus sur les mitigeurs thermostatiques (caractéristiques, entretien).

Le prix d’un mitigeur thermostatique :

Leur prix varie entre 100€ en entrée de gamme et 250€ pour un mitigeur de très bonne qualité. La « Rolls Royce » du mitigeur thermostatique peut même dépasser les 1 000€ si vous choisissez un modèles design et chromé, muni de nombreuses options comme un bec en cascade et/ou une douchette. Ce type de robinet haut de gamme concerne généralement les mitigeurs de baignoire.

Les mitigeurs à commande infrarouge :

Équipé d’un système de détection de mouvement, ce modèle de robinet s’active automatiquement lorsqu’il perçoit un mouvement (par exemple si vous passez la main devant). Très pratique pour des raisons hygiénistes autant que pour des raisons d’économies d’eau, il est souvent utilisé dans des lieux à fort passage pour se laver les mains : toilettes de restaurants, d’hôtels, de musées… En revanche, il n’est pas du tout adapté pour des baignoires ou des éviers.

Le prix d’un mitigeur à commande infrarouge :

Son prix varie entre 100 et 250€ pour un robinet de bonne qualité.
Il est également possible d’installer sur votre robinet un capteur à infrarouge à piles. Le prix d’une telle installation tourne autour d’une cinquantaine d’euros.

Les mitigeurs en cascade :

Ces robinets sont munis d’un bec aplati qui permet de déverser l’eau « en cascade » comme son nom d’indique. Relativement gadget et surtout recherché pour son aspect spectaculaire et esthétique, ce type de robinet est souvent utilisé en complément de mobilier haut de gamme.

Le prix d’un mitigeur en cascade :

Son prix est compris entre 70€ et 200€. Pour les marques les plus prestigieuses, cela peut aller jusqu’à 450€ et même au-delà de 3000€ pour les mitigeurs de baignoire très haut de gamme.

Les étapes préalables à la pose du robinet

Bien choisir la forme de votre robinet

Attention à bien anticiper l’usage que vous souhaitez faire de votre robinet : c’est lui qui déterminera sa forme (hauteur/largeur) et le type de pose (murale ou sur vasque).

Pour un robinet de lavabo, optez pour un bel long si vous avez l’habitude de passer votre visage sous le jet d’eau. Au contraire, un lave-main ne nécessite pas d’avoir un robinet très haut, par exemple dans des toilettes.

D’autre part, il est important de choisir votre vasque en même temps que votre robinet pour vérifier que les deux se complètent bien, tant du point de vue du style (design) que de leur taille pour éviter toute disproportion.

Enfin, tenez compte de la taille de la pièce où il se trouve. Un petit espace type cabinet de toilettes n’est pas le meilleur endroit pour installer un robinet volumineux. Inversement, un tout petit robinet sera perdu dans votre cuisine si vous l’installez sur un large plan de travail !

Préparez le terrain

  • Dévissez ensuite les flexibles pour les séparer des tuyaux d’eau. S’ils étaient soudés ensemble, coupez les tuyaux en laissant suffisamment de longueur pour pouvoir y raccorder de nouveaux flexibles.
  • Enfin, dévissez les écrous permettant de maintenir le robinet et retirez-les. Vous pourrez ensuite dégager l’installation de manière à accueillir le nouveau robinet.

Prenez le temps, à chaque étape de la pose de votre robinet, de vérifier l’état de la plomberie ainsi que des joints. Cette étape est importante notamment pour assurer l’étanchéité de votre installation. Une mauvaise jonction ou une installation précaire multiplierait le risque de fuite d’eau et vous pourriez d’autre part vous retrouver avec un robinet branlant.

Les fondamentaux de la pose de robinet

Que ce soit pour de mitigeurs ou des mélangeurs, toutes les poses sur vasque (hors poses murales, donc) suivent le même principe d’installation.

Si vous possédez déjà quelques bases en plomberie, la pose d’un robinet ne vous prendra qu’une dizaine de minutes.

Quels sont les outils et le matériel dont vous avez besoin pour poser votre robinet ?

  • Mitigeur ou robinet de votre choix, adapté.
    NB : si vous faites poser votre robinet par un artisan, sachez que certains plombiers possèdent leur propre catalogue de fournisseurs et vous proposent de choisir parmi ceux à disposition. Vous pouvez néanmoins acheter uniquement la main d’œuvre et vous fournir en robinet vous-mêmes.
  • 2 flexibles de raccordement (pour l’eau chaude et l’eau froide)
  • Une tige filetée
  • 2 joints en forme d’anneau
  • 1 rondelle croissant
  • Des écrous de raccordement
  • 1 clé plate
  • 1 clé à mollette
  • 2 raccords rapides à olive de compression
  • 1 perceuse (si le robinet n’est pas percé) équipée d’une scie cloche de 35mm de diamètre.

Les 6 étapes de la pose

  • Vissez les flexibles sur l’embase du mitigeur ainsi que la tige filetée qui servira à sa fixation.
  • Placez le joint supérieur sur l’embase du mitigeur puis insérez les flexibles dans le trou de la vasque.
  • Sous la vasque, positionnez le joint inférieur suivi de la rondelle en forme de croissant. Fixez l’écrou de maintien sur la tige filetée.
  • Resserrez l’écrou à l’aide de la clé à molette tout en vérifiant que le robinet se trouve dans la position souhaitée. Attention : pour des vasques en céramique, veillez à ne pas trop serrer l’écrou, vous risqueriez de fendre la vasque.
  • Raccordez les flexibles avec les tuyaux d’eau chaude et d’eau froide. Comment savoir de quel côté mettre l’arrivée d’eau ?
    Cette étape peut se faire simplement sans soudure. Pour cela, commencez par frotter le cuivre des tuyaux au niveau des raccords à l’aide de laine d’acier et équipez l’extrémité des flexibles avec leur joint.
  • Enfin, insérez les écrous de serrage sur les tuyaux de cuivre suivis des olives de compression. Venez enfin y incruster les joints des flexibles.

Vérifiez toujours les normes de sécurité inscrites sur la notice du robinet.

NB : si la vasque n’est pas encore percée, munissez-vous de la perceuse à scie cloche de 35mm de diamètre. Percez un trou à l’aide d’une denture adaptée à la matière de la vasque.

Tester l’installation

À la fin, n’oubliez pas d’ouvrir le robinet pour tester le bon fonctionnement de votre installation !

Quel prix de pose ?

Le prix de pose varie suivant plusieurs critères :

  • L’état de votre plomberie, qui rendra plus ou moins facile l’extraction du précédent robinet s’il s’agit d’un remplacement.
  • Le type de robinet que vous aurez choisi. En effet, la pression de l’eau peut être modifiée suivant le type de robinet. Si elle est différente à la suite de l’installation du nouveau robinet, il faudra prévoir en plus un surpresseur ou un réducteur de pression. Que faire si la pression est trop forte ?
  • Si la pose comprend également la pose de la vasque, le coût sera logiquement plus élevé car cela demande plus de temps à l’artisan.
  • L’installation d’un mousseur ou autre filtre sur l’embout de votre robinet (mais sachez qu’il est très simple de le faire soi-même). Pour en savoir plus sur les mousseurs.
  • Enfin, si vous devez créer une arrivée ou une évacuation d’eau, le prix ne sera bien évidemment pas le même car la prestation dépasse la simple installation de robinet.
  • L’artisan que vous choisirez joue aussi sur le prix. Cela dépendra vraiment de l’entreprise que vous solliciterez, d’où l’importance de faire établir plusieurs devis.

Comme pour toute intervention par un artisans, vous pouvez aussi avoir une majoration de +30 à +50 % si vous le sollicitez un jour férié, en soirée ou au cours d’un weekend.

Le prix d’une pose de robinet varie entre 50 et 200€ par heure selon le type de robinet et de pose.

Robinet

Dépannage plomberie

Publié le 1 Juillet 2021

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.