Avec la hausse des prix des carburants, la voiture électrique intéresse les conducteurs !
Mob' actu

Avec la hausse des prix des carburants, la voiture électrique intéresse les conducteurs !

Lecture en 4 min

Publié le 1 Mai 2022

-

Ces dernières années, les carburants connaissent une interminable hausse des prix. Avec ces derniers jours le prix fatidique : 2 euros le litre constaté à la pompe. Les augmentations successives pèsent lourdement sur le budget des automobilistes. Ainsi, les préoccupations environnementales ajoutées à la hausse du prix des carburants : la voiture électrique intéresse de plus en plus de conducteurs. IZI by EDF revient sur cette tendance à la mobilité électrique… et économique !

Voiture électrique des ventes en constante progression

Les ventes de voitures électriques connaissent un essor sans précédent. Ainsi, on compte plus de 23 000 nouvelles voitures électriques immatriculées en France depuis le début de l’année 2022. En 2021, on comptabilise au total 162 106 véhicules électriques immatriculés. Soit entre 2020 et 2021, les ventes ont progressé de 50% pour atteindre 10% de part du marché automobile.

Sur 10 ans on constate que les ventes de voitures électriques gagnent progressivement du terrain sur les ventes de voitures thermiques. La principale raison reste le changement des mentalités avec l’aspiration à des voyages moins polluants en voiture. Les constructeurs automobiles participent à cette nécessaire transition écologique avec de réels efforts à l’innovation. Aujourd’hui toutes les marques déclinent leur catalogue en version zéro émission.

Si à ce jour, le marché de l’occasion reste dominé par la vente de voitures essence, le marché d’occasion pour les voitures électriques se met peu à peu en place.

En même temps, le gouvernement propose plusieurs mesures incitatives pour encourager l’acquisition de voitures électriques moins polluantes. L’objectif fixé ? L’arrêt de la production de voitures thermique d’ici 2035. En parallèle, de nouveaux réseaux de recharges publiques voient le jour un peu partout pour faciliter les déplacements plus propres.

Côté conducteur, les voitures ont déjà de sérieux arguments : performances constamment améliorées (autonomie étendue, temps de recharge réduit…) et confort au volant (conduite souple et silencieuse). Enfin, la hausse du prix des carburants rend la voiture électrique de plus en plus abordable à l’usage.

N’attendez pas et faites le choix de la mobilité verte ! Les experts du réseau IZI by EDF restent à votre disposition pour installer chez vous la borne adaptée à la recharge de toute voiture électrique.

Voiture électrique : un prix encore élevé mais complété avec des aides

Le principal frein à l’achat d’un véhicule électrique reste son prix à l’achat. On peut considérer que les premiers prix en voiture thermique commencent à partir de 10 000 euros. Il faut compter au moins 20 000 euros pour son équivalent en version électrique. En général, une voiture électrique coûte deux fois plus cher qu’une motorisation essence ou diesel. Ce qui fait monter le prix des voitures électriques c’est principalement la batterie. A elles seules elles représentent 30 % du coût final.

Toutefois, de nombreuses aides ou primes permettent de réduire la facture afin que le plus grand nombre puisse passer à la voiture électrique. Pour pallier ce prix parfois conséquent, certains conducteurs font le choix de la location longue durée et bénéficient ainsi des avantages des voitures électriques à moindre coût.

Aujourd’hui, avec la hausse rapide du prix des carburants, la rentabilité à l’usage prend encore une longueur d’avance.

Voiture électrique : plus économique sur la route

Malgré cette différence de prix, les ventes des voitures électriques continuent de progresser. Ces derniers mois, les véhicules électriques neufs ont représenté jusqu’à 90% des ventes chez certains concessionnaires.

La hausse brutale des prix du carburant explique en grande partie cet intérêt fort pour l’alternative de la mobilité électrique. En effet, la voiture électrique s’avère plus rentable à l’usage.

Pour commencer, les assurances restent moins chères. Ensuite, son entretien plus simple demande peu d’interventions. Il s’annonce en moyenne 35% moins cher que celui d’une voiture thermique.

Mais c’est surtout l’écart entre le prix d’un plein et le prix d’une recharge électrique qui se creuse et fait la différence. De nombreux français qui utilisent leurs voitures tous les jours cherchent des solutions alternatives pour faire baisser la facture à la station essence. Ainsi, le remplacement de leur voiture ancienne par un modèle électrique se présente comme la solution.

Concrètement, une recharge pour 100 km coûte environ 2 euros, On peut estimer une recharge complète pour 600 km d’autonomie récupérés à 11 euros. Pour l’essence, on peut compter plus de 10 euros pour 100 km ou presque 56 euros pour un plein de 30L. Ainsi, la recharge électrique coûte en moyenne 5 fois moins cher qu’un plein. Quand on fait des kilomètres, la rentabilité arrive vite !

Cette différence de prix se pose comme l’argument décisif pour motiver le choix des conducteurs à passer à la voiture électrique.

En résumé, présentes sur le marché automobile depuis 10 ans, les voitures électriques connaissent une progression impressionnante. Avec la hausse du prix du carburant, les voitures électriques intéressent de plus en plus les conducteurs. Plus propres, elles sont aujourd’hui aussi plus rentables sur la route. N’hésitez pas à solliciter les experts du réseau IZI by EDF pour installer chez vous une borne de recharge électrique

Carburer à l'électrique n'a jamais été aussi IZI !

J'installe une borne

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.