Comment mesurer le taux d’humidité d’un logement ?

Partager sur

humidite-hygrometre

A la maison, un air trop sec ou un air trop humide sont inconfortables et peuvent causer des problèmes de santé. D’où l’importance de maintenir un bon taux d’humidité chez soi. Grâce à l’hygrométrie, il est possible de mesurer cette donnée et de connaître le degré d’humidité de son logement. Explications.

Qu’est-ce que l’hygrométrie ?

L’hygrométrie est une mesure qui permet d’évaluer le taux d’humidité (ou degré d’hygrométrie) de l’air dans un logement. Cette mesure, qu’on appelle aussi « humidité relative », s’exprime en pourcentage. Par exemple : pour un taux d’humidité de 50%, il faut comprendre que l’air ambiant du logement analysé contient 50% du maximum d’eau qu’il peut absorber.

Le taux d’humidité peut considérablement varier selon divers paramètres :

  • La saison et la température extérieure ;
  • La température intérieure ;
  • Le nombre d’occupants du logement. En respirant, nous produisons de l’humidité. Une famille nombreuse produira donc davantage de vapeur d’eau ;
  • Les activités dans la maison : la cuisine, le repassage, les douches etc. produisent beaucoup d’humidité ;
  • Le type de chauffage.

Comment mesurer le taux d’humidité ?

Il suffit d’avoir un hygromètre. Cet appareil indique la teneur en humidité de l’air ambiant, en %. L’échelle va de 0%, qui traduit un taux d’humidité extrêmement bas et donc un air très sec, à 100%, qui traduit un taux d’humidité extrêmement élevé et donc un air très chargé en eau. La plupart des stations météo portables permettent également de connaître le taux d’humidité d’une pièce avec précision. Si vous ne possédez ni l’un ni l’autre, une autre solution est de faire intervenir un professionnel. Equipé, celui-ci pourra faire un diagnostic de l’humidité dans votre maison ou appartement.

A noter : un autre outil similaire peut être utile pour aller plus loin. Il s’agit de l’humidimètre, un équipement qui permet de mesurer le taux d’humidité dans les matériaux solides, et non dans l’air comme l’hygromètre.

Pourquoi mesurer le taux d’humidité d’une habitation ?

Mesurer le taux d’humidité d’un logement permet tout simplement de savoir si l’air qu’il renferme est sain. L’hygrométrie donne des informations précieuses sur la qualité de l’air dans un appartement ou une maison. Lorsqu’on constate des données en dehors des normes, il est important de chercher à rétablir un bon taux d’humidité.

Quel est le taux d’humidité idéal dans une maison ?

On considère qu’un logement est sain lorsque son taux d’humidité est compris entre 40 et 60%. En-deçà et au-delà, les occupants du logement risquent de ressentir de l’inconfort, voire de développer des pathologies. Pour les personnes fragiles, le taux d’humidité idéal se situe entre 45% et 55%.

Les conséquences d’un taux d’humidité anormal

Un taux d’humidité hors des normes saines – qu’il soit trop élevé ou trop bas – peut avoir des conséquences sanitaires néfastes. Cela concerne tous les occupants du logement : les humains bien sûr, mais aussi les animaux et les plantes.

Taux d’humidité trop élevé

Avec un taux d’humidité trop élevé, supérieur à 60-70%, le risque est à la fois de détériorer la santé des occupants et du logement en lui-même. Dans un logement trop humide, les acariens, champignons et moisissures prolifèrent. Ces derniers peuvent générer des pathologies : difficultés respiratoires, allergies, asthme et tout simplement un inconfort au quotidien. Le logement et les meubles risquent aussi de se détériorer à cause de l’humidité. Le papier-peint et les peintures auront par exemple tendance à se décoller ou s’écailler et des tâches type moisissures ou salpêtre vont se propager.

Taux d’humidité trop bas

On y pense moins, mais un taux d’humidité n’est pas bon pour la santé non plus. Lorsque l’air est trop sec (inférieur à 30% d’humidité), les bactéries se développent      aussi. Les occupants peuvent également ressentir de l’inconfort, une peau trop sèche, des yeux qui piquent, des problèmes ORL…

Comment réguler le taux d’humidité ?

Si l’air est trop sec chez vous et que le taux d’humidité est trop bas, la principale solution consiste à vous équiper d’humidificateurs d’airs. Il existe des humidificateurs à évaporation et des humidificateurs à ultrasons. Il suffit des les installer dans les pièces les plus sèches de la maison.

Si l’air est trop humide chez vous, vous pouvez commencer par appliquer les gestes suivants :

  • Aérer chaque pièce au moins deux fois par jour pendant 10 minutes ;
  • Installer un déshumidificateur dans les pièces où le taux d’humidité est le plus élevé ;
  • Ne pas faire sécher de linge en intérieur lorsque c’est possible. Si ce n’est pas possible, ne pas le faire sécher dans les pièces les plus humides : la cuisine, la salle de bain et les chambres ;
  • Bien couvrir ses casseroles et activer sa hotte lorsqu’on cuisine ;
  • Réduire la durée et la température des douches ;
  • Ne pas surchauffer son logement, mais chauffer de manière continue, car l’air froid génère de l’humidité. En hiver, la température idéale d’un logement est de 19°C.

Toutefois, si le problème vient de la construction du logement en lui-même et de ses matériaux, ces bonnes habitudes ne suffiront pas. Des travaux plus importants peuvent alors être nécessaires pour régler le problème à la source.

Des travaux de déshumidification

En cas d’humidité persistante, des travaux peuvent permettre de gagner en confort. L’installation d’une VMC (ventilation mécanique contrôlée), à simple ou double flux, est le plus souvent recommandée et peut réduire drastiquement le taux d’humidité de votre intérieur. Autres solutions envisageables : la pose de fenêtres double vitrage, la réparation d’infiltrations ou fuites, le drainage, la pose de produits étanches sur les murs… Pour savoir quelle est la meilleure action à mettre en place, l’idéal est de faire appel à un professionnel. Celui-ci pourra poser un diagnostic et vous indiquer les travaux les plus adéquats dans votre situation.

Humidité

Test d'humidité murs et plafond

⏱️ Votre estimation en 2 minutes

Publié le 16 Février 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *