Nos 3 conseils pour réussir sa suite parentale

Partager sur

suite parentale reussie

Vous rêvez d’aménager un espace cosy pour votre couple dans votre logement ? L’expression « suite parentale », qui fait référence à un habitat prestigieux, désigne en fait de nombreuses réalités. Selon vos goûts, vos besoins et votre espace, de nombreuses possibilités s’offrent à vous. Voici une sélection de quatre conseils.

Conseil n°1 : réfléchir à une utilisation originale de l’espace

Le premier conseil que l’on peut vous donner sonne comme une évidence : il s’agit de penser hors du banal, de l’ordinaire. Pour se montrer original, il faut commencer par réfléchir un long moment à l’espace dont on dispose et ce qu’il serait possible d’en faire. Pour stimuler votre imagination, voici quelques idées envisageables.

Une suite dans les combles

Vous êtes dans une maison qui possède des combles aménageables ? Si l’espace le permet, vous pouvez décider d’y placer votre suite parentale. L’endroit sera « isolé » du reste du logement et idéal pour concevoir un petit cocon confortable.

Pour cela, des travaux vous seront nécessaires. Premièrement, il faudra installer une fenêtre et un parquet, puis raccorder l’électricité. Si vous voulez que votre suite comprenne une salle de bain, il faudra aussi y faire passer les canalisations.

Intégrer une salle de bains

L’idée que la plupart des gens se font d’une suite parentale est bien entendu pourvue d’une salle de bain, si possible cosy. Cela veut dire que les parents auront leur propre espace d’intimité, directement près de leur chambre. La salle de bain peut aussi être dans la même pièce que le lit, sans cloison, ou avec une séparation très peu marquée (verrière, rideau, changement de niveau…).

Faire du dressing l’élément phare

De nombreux propriétaires partagent leurs photos de suite parentale et on retrouve souvent cet élément mis en valeur : le dressing. Le rangement des vêtements, chaussures et autres affaires est important pour conserver un aspect prestigieux et éviter que le bazar ne saute aux yeux.

Mais il existe aussi une vraie diversité d’armoires, de placards et meubles design qui convertiront votre espace de rangement en un outil de décoration. Un lit entouré sur ses ailes par des dressings élégants, pour monsieur et madame, a beaucoup d’allure. Une bibliothèque, pour les profils « culture », peut très bien faire l’affaire.

Faire le pari de la verrière ou de la cloison amovible

Pour renforcer la « classe » de votre suite parentale, il y a un allié qui marche toujours : la verrière. Qu’elle sépare la chambre du couloir ou la chambre de la salle de bain, voire du balcon, le choix de la verrière donne une impression de profondeur spatiale démultipliée. Une suite qui présente un aspect reclus et étroit sera ratée.

Avec la vitre, vous sacralisez votre pièce et permettez à la lumière de s’imposer. Au petit matin, c’est toujours agréable. La cloison amovible est un autre gadget pour agrandir ses espaces. Placée entre la chambre et une autre pièce, elle permet de s’adapter à votre usage instantané des lieux.

Conseil n°2 : orchestrer une décoration cosy et confortable

suite parentale chambre coucher moderne

Ce doit être le leitmotiv de toute suite parentale : le confort et la sérénité. Il est indispensable que les deux parents se sentent à l’aise dans leur cocon.

Pour cela, il y a plusieurs astuces : des jeux de lumière, l’apport d’éléments de déco « douillets », ou encore un aménagement de la suite en petit nid. Là, il faut trouver un juste dosage entre l’espace aéré dont on parlait plus haut et la nécessité d’intimité que l’on recherche.

Créer une atmosphère cosy

Il ne faut pas oublier que la suite parentale n’est pas un lieu fait pour accueillir un flux de visites et de passages. C’est une chambre. Et son but est donc d’accueillir un couple dans toute son intimité.

Pour favoriser cette ambiance cosy, voire british, vous pouvez installer des rideaux, jouer avec une lumière tamisée et privilégier les couleurs chaudes (crème, miel, châtaigne… couleurs automnales) pour votre décoration. N’hésitez pas à ajouter un ou plusieurs petits miroirs, sans surcharger, pour créer des interactions lumineuses et donner une cohérence à l’espace.

Les éléments de confort

On pourrait épiloguer sur cet aspect, mais le confort est l’élément fondamental de votre suite parentale. Pour y parvenir, vous disposez d’une palette assez large d’éléments à installer/ajouter/remplacer :

  • Un lit king size
  • Un petit canapé d’appoint (si espace)
  • Un fauteuil
  • Un hamac
  • Un tapis
  • Un ou plusieurs poufs
  • Des coussins (lit, sièges…)

Ces éléments ne sont pas à cumuler à tout prix, il s’agit plus d’une liste dans laquelle piocher quelques idées. Par exemple, si vous envisagez un espace moderne et aéré, évitez le tapis. En revanche, si vous aménager la suite dans les combles, un tapis peut être parfait !

Conseil n°3 : accentuer les contrastes

chambre maison moderne lit parquet

Contrairement aux autres pièces de la maison, la suite parentale peut avoir un aspect artistique, ou en tout cas plus de liberté. Une cuisine ou une salle de bain, par exemple, doit répondre à des impératifs utilitaires.

Si les suites dans les hôtels ou les châteaux sont si variées, c’est parce qu’elles sont imaginées presque « sur mesure ». Rien de mieux pour réussir la dernière touche et faire la différence que de jouer avec les contrastes.

Les contrastes de matière et de couleurs

La suite s’articule autour de plusieurs espaces qui a chacun une symbolique : la petite entrée, le lit, la salle de bain, les WC… Sentez-vous libre de choisir les matériaux adéquats, par exemple un carrelage froid et sobre pour les sanitaires, et un parquet boisé et complexe pour la chambre. Ce sont des choix forts mais qui s’avèrent souvent payants lors du rendu final.

Pour les couleurs, même idée : si le cocon du lit et de l’espace nocturne mérite des couleurs chaudes et apaisantes ; les espaces de salle de bain ou le couloir peuvent accueillir des teintes plus vives ou froides (blanc, gris, bleu). A vous de respecter vos goûts, bien entendu.

Les contrastes d’espace et de hauteurs

Votre salle de bain ne doit pas nécessairement être au même niveau que la chambre. La chambre peut avoir un plafond plus bas que le couloir. Jouez avec les hauteurs pour hiérarchiser votre suite parentale et donner l’impression qu’il s’agit presque d’une « maison dans la maison ». En déliant les espaces les uns des autres, vous perfectionnez la suite.

Parfois, le jeu des contrastes se fait naturellement si le logement a des contraintes ; parfois, il vaut mieux ne pas se lancer dans des travaux. Tout cela reste de votre ressort. A vous de jouer maintenant pour réussir votre suite parentale !

Publié le 29 Novembre 2020

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.