Plafond en lambris : quels sont les avantages et les inconvénients ?

Partager sur

lambris-plafond

Les plafonds en lambris font leur grand retour dans les intérieurs ces dernières années. Et pour cause : esthétiques, personnalisables et bons isolants, ils offrent de nombreux atouts. Mais avant de se lancer dans des travaux, mieux vaut avoir en tête tous les avantages et les inconvénients des plafonds en lambris. On fait le point.

Qu’est-ce qu’un plafond en lambris ?

Un plafond en lambris est un plafond constitué de lattes, qui peuvent être issues de différents matériaux. Il existe notamment des lattes en stuc, en composite, en PVC ou en bois (bois de chêne, bois de sapin, bois de cèdre, bois de châtaignier…). Les plafonds en lambris ont été très à la mode dans les années 1980 et ont tendance à revenir sur le devant de la scène ces dernières années.

A noter : le lambris est un revêtement qui peut être posé sur les plafonds, mais aussi sur les murs verticaux, les soubassements et les rampants de toiture.

Plafond en lambris : les avantages

Si de nombreux ménages optent pour le plafond en lambris, c’est que ce revêtement offre de réels avantages. Lesquels ?

  • Il s’adapte à tous les types d’intérieur. Le lambris convient à toutes les pièces (cuisine, salon, chambres, salle de bain…) et peut s’adapter à toutes les ambiances : moderne, classique, épurée, montagnarde… ;
  • Il peut être personnalisé très facilement. On peut choisir le type de matériaux (Pvc, bois, composite, stuc…), les couleurs et les finitions ;
  • Il permet de restaurer facilement des surfaces abîmées sans entreprendre de gros travaux ;
  • Il est à la fois isophonique et isothermique, c’est-à-dire qu’il isole bien du bruit et du froid ;
  • Il vieillit bien, a une bonne durée dans le temps ;
  • Il est très facile à nettoyer si besoin, tout simplement avec une éponge.

En somme, les plafonds en lambris sont à la fois esthétiques, pratiques, modernes et ont des atouts en termes d’isolation.

Plafond en lambris : les inconvénients

Toutefois, ce type de plafond présente aussi quelques inconvénients, dont il vaut mieux avoir connaissance avant de se lancer dans des travaux.

Les plafonds en lambris sont complexes à poser. La pose faite soi-même est possible, mais il faut avoir un bon coup de main et s’être bien renseigné sur les techniques adaptées. Les plafonds en lambris sont également difficiles à enlever, bien plus que du papier peint par exemple. On n’en change donc pas souvent. Mieux vaut le savoir : si vous investissez dans un plafond en lambris, il est probable que vous le garderez pour longtemps et que vous aurez besoin de l’aide d’un professionnel pour l’installation.

Enfin, l’autre inconvénient des plafonds en lambris est leur prix. Ils reviennent généralement plus cher à poser qu’un plafond classique. En moyenne, il faut compter de 10€ à 20€ par m² seulement pour la pose.

Récapitulatif : les pour et les contre d’un plafond en lambris

Ci-dessous, retrouvez tous les avantages et les inconvénient d’un plafond en lambris pour peser le pour et le contre.

AvantagesInconvénients
– Convient à tous les intérieurs
– Facilement personnalisable
– Permet de restaurer facilement une surface abîmée
– Bon isolant phonique et thermique
– Longévité
– Facile à entretenir
– Difficile à poser pour un amateur
– Difficile à enlever pour un amateur
– Prix élevé

Avantages et inconvénients selon les matériaux

Si vous souhaitez poser un plafond en lambris chez vous, se posera la question du matériau. Préférez-vous un plafond en lambris en PVC, en bois, en composite ? Pour vous aider à faire votre choix, retrouvez ci-dessous les principaux avantages et inconvénients des matériaux les plus courants pour un plafond en lambris :

  • Le bois : le lambris bois a l’avantage de créer une ambiance chaleureuse dans n’importe quel intérieur et s’accord avec presque tous les styles. Les lambris bois offrent généralement une grande variété de teintes. Il s’agit par ailleurs d’un bon isolant thermique et phonique. En revanche, ces lambris sont bien souvent les plus coûteux et résistent moins bien à l’humidité ;
  • Le composite (bois et résine) : le principal avantage du composite est qu’il est très résistant. Ce matériau est aussi plus léger que la moyenne, et donc un peu moins cher et plus facile à manier. En revanche, ils sont souvent moins esthétiques que les lambris bois ;
  • Le PVC : le PVC est le plus étanche des matériaux et ne se déforme pas en cas d’humidité ou de projection d’eau. Les lambris en PVC sont également très faciles d’entretien. Ils reviennent moins cher que les lambris en bois mais sont moins esthétiques.

Comment poser un plafond en lambris ?

Si vous êtes à l’aise pour réaliser des travaux au sein de la maison, vous pouvez tout à fait poser vous-même votre plafond en lambris. Il existe deux principales techniques. Vous pouvez fixer le lambris choisi sur des tasseaux de bois ou sur des profilés métalliques qui feront office d’ossature. Autre solution, opter pour un plafond suspendu : dans ce cas, l’ossature est fixée à des suspensions.

Attention : lorsque le plafond en lambris se trouve directement sous la toiture, il faut également penser à l’isolation, pour éviter les pertes d’énergie. L’isolation peut par exemple être intégrée au plafond en lambris via un système de double ossature. Si vous ne vous sentez pas l’âme d’un grand bricoleur, mieux vaut faire appel à un professionnel.

Devis pose de lambris

Publié le 12 novembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *