Lavabo cassé : qui paie, le locataire ou le propriétaire ?

Partager sur

lavabo cassé : qui paie ?

Votre lavabo est cassé ou fissuré ? Vous devez au mieux le faire réparer, au pire le remplacer complètement ? Une question se pose alors : qui du locataire ou du propriétaire doit payer les réparations pour un lavabo cassé ? Selon la raison du sinistre, les frais peuvent être à la charge de l’un ou de l’autre. IZI by EDF vous donne les différents cas de figure.

Quand les réparations du lavabo sont-elles à la charge du locataire ?

Exemple : vous êtes locataire et vous avez fait tomber un objet lourd dans votre lavabo, entraînant la fissure de ce dernier. Vous êtes responsable des dégâts, vous devez donc payer les réparations ou le remplacement du lavabo si la cassure est plus importante. Pour avoir une idée du montant de la facture, découvrez notre article dévoilant les prix de rénovation de plomberie.

C’est une tierce personne qui a abîmé votre lavabo ? En tant que locataire, n’hésitez pas à contacter votre assurance et à mobiliser la responsabilité civile pour couvrir le montant de la facture.

Si vous décidez de ne pas effectuer les travaux, votre propriétaire et/ou votre bailleur pourra mentionner les dégâts sur l’état des lieux de sortie. Les frais de réparation par un professionnel seront alors déduits du dépôt de garantie.

Rappelons également que selon la Direction de l’Information Légale et Administrative, l’entretien courant durant toute la durée de la location est à la charge du locataire. C’est donc à ce dernier de s’occuper de remplacer les joints, de déboucher les canalisations ou les siphons, de retirer le calcaire de la robinetterie, etc.

Plomberie

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Plomberie

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Quand les réparations du lavabo sont-elles à la charge du propriétaire ?

Le propriétaire se doit de fournir à son locataire un logement décent ne risquant pas pour la santé ou la sécurité du locataire. Si les dégâts sur le lavabo sont du fait de la vétusté ou de l’usure, le propriétaire devra s’acquitter des frais de réparation ou de remplacement. 

Lors de l’état des lieux d’entrée, propriétaire et locataire vérifient avant la signature du contrat de location que le logement est en règle. Il est toutefois possible qu’un souci existant avant la signature du bail ne soit découvert qu’au moment de l’emménagement. Il se peut également que des dommages dus à la vétusté ou à un manque d’entretien de la part du propriétaire entraînent un besoin de réparation après la signature du bail.

Dans ces cas-là, le propriétaire bailleur pourrait prendre en charge les frais, car le lavabo était en mauvais état avant l’emménagement. Le propriétaire peut prendre contact avec son assurance s’il a souscrit un contrat de propriétaire non occupant (PNO) couvrant tout ou partie des dégâts en l’absence de locataire responsable. C’est le cas notamment s’il s’agit d’un vice de construction ou d’un défaut d’entretien du logement.

La salle de bain doit donc être en parfait état lorsque le locataire emménage. Bailleur et locataire sont cependant tous deux responsables durant la durée du contrat de location du bon fonctionnement des équipements. Si le locataire est coupable des dommages, c’est à lui de payer les réparations. Si les dégâts sont le résultat de la vétusté, le propriétaire paiera les frais. Dans un cas, comme dans l’autre, faites appel à un professionnel pour l’installation d’un lavabo neuf.

Plomberie

Univers salle de bain

Publié le 25 Juin 2021

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.