Le top 5 des travaux énergétiques à faire en automne

Partager sur

Pas de doute, l’automne est bien là. Après la belle météo de l’été, il faut maintenant se réhabituer à la fraîcheur et se préparer à l’hiver qui va bientôt s’inviter chez nous. Côté vestimentaire, on ressort les chaussettes et les pulls enfouis dans les placards. Mais que dire de votre maison ? Est-elle prête à affronter la baisse des températures ? Il est encore temps de réaliser vos travaux de rénovation énergétique avant l’hiver. Découvrez les 5 travaux énergétiques à faire en automne pour profiter d’un hiver au chaud sans faire exploser vos factures d’énergie.

L’isolation des combles

Depuis de nombreuses années déjà, l’isolation des combles est en tête des classements des travaux d’amélioration énergétique à faire en priorité. Il faut dire qu’entre 25 % et 30 % des déperditions de chaleur se font par le toit. Il est donc clair que la bonne isolation des combles de votre maison est un enjeu majeur pour réduire vos consommations d’énergie.

En effet, l’air chaud a toujours tendance à monter. La chaleur cherchera donc un moyen de s’échapper par le haut de votre maison. Vous avez donc beau améliorer votre système de chauffage, c’est peine perdue si les combles ne sont pas bien isolés. L’air chaud continuera à sortir à travers le toit et vous n’aurez pas d’autres solutions que de monter le chauffage ou de subir une sensation de froid en permanence.

À n’en pas douter, l’isolation des combles est donc la première étape vers une maison plus sobre en énergies. C’est aussi une des opérations de rénovation les plus rentables. En effet, en prenant en compte les économies d’énergie réalisées chaque année, les travaux d’isolation des combles sont généralement rentabilisés sous une période de 3 à 5 ans.

⇒ Quel budget faut-il prévoir pour isoler les combles ?

Comptez un budget indicatif qui varie entre 20 €/m² et 60 €/m² en fonction de la configuration des lieux et des matériaux choisis (hors éventuelles aides financières).

Les fenêtres à double vitrage

Les fenêtres sont un autre point faible courant dans les habitations. Elles sont responsables de 10 à 15 % des déperditions thermiques d’une maison.

Les fenêtres anciennes composées d’un simple vitrage sont déficientes à la fois sur le plan acoustique et thermique. En plus de ne filtrer que très légèrement les bruits venant de l’extérieur, elles n’offrent quasiment aucune protection contre les variations de températures externes. Les fenêtres simple vitrage laissent rentrer le froid en hiver, mais aussi le chaud en été. En choisissant de remplacer vos fenêtres par du double vitrage, vous aurez un gain de confort immédiat.

⇒ Quel budget faut-il prévoir pour installer une fenêtre à double vitrage ?

Le prix d’une fenêtre peut fortement varier en fonction de son matériau, de ses dimensions, de son type d’ouverture et de ses performances. À titre indicatif, prévoyez :

  • Entre 250 € et 550 € pour une fenêtre PVC ;
  • Entre 350 € et 850 € pour une fenêtre bois ;
  • Entre 400 € et 750 € pour une fenêtre aluminium.

Ces prix s’entendent hors éventuelles aides financières.

L’isolation des murs

De même que l’isolation des combles et le remplacement des fenêtres, l’isolation des murs renforce la performance de l’enveloppe du bâtiment. Encore une fois, l’objectif est de traiter l’isolation de la structure en priorité afin de limiter les pertes de chaleur.

Or, c’est à travers les murs que se font entre 20 et 25 % des déperditions thermiques. Il est donc capital d’isoler les murs d’une maison avant de commencer à changer les équipements intérieurs, autrement vous n’obtiendrez pas les résultats attendus.

L’isolation des murs par l’intérieur est souvent privilégiée dans le cadre d’une rénovation énergétique. Cette solution coûte moins cher que l’isolation des murs par l’extérieur et elle permet de ne pas toucher à la façade du bâtiment. L’inconvénient est que l’isolation intérieure grignote un peu de surface habitable. Toutefois, la légère perte de surface est compensée par un confort thermique accru et moins de dépenses énergétiques.

⇒ Quel budget faut-il prévoir pour isoler les murs ?

Comptez un budget de 50 €/m² à 70 €/m² pour procéder à l’isolation des murs par l’intérieur (hors éventuelles aides financières).

Le chauffage à bois

Si l’enveloppe de votre maison est correctement isolée, vous pouvez envisager des travaux pour améliorer la performance énergétique de vos équipements intérieurs. Cela concerne notamment le système de chauffage.

Le chauffage à bois est particulièrement simple à installer car le poêle à bois n’est pas raccordé au chauffage central. Le conduit de cheminée permet d’évacuer les fumées tout en diffusant la chaleur.

Le bois, que ce soit en bûches ou en granulés, est un combustible très abordable. Le chauffage à bois est donc un mode de chauffage économique et respectueux de l’environnement. Les poêles à bûches nécessite un apport de bois régulier. Malgré cette contrainte, c’est un chauffage d’appoint idéal. Les poêles à granulés, eux, vous offrent une excellente autonomie et peuvent parfaitement convenir en tant que chauffage principal.

⇒ Quel budget faut-il prévoir pour installer un chauffage à bois ?

La fourniture et l’installation d’un chauffage à bois coûte en moyenne entre 1 000 € et 5 000 € (hors éventuelles aides financières).

La chaudière gaz à condensation

La chaudière gaz à condensation est une autre solution de chauffage très performante. Son principe est de récupérer la chaleur des fumées de combustion avant de les évacuer. Ainsi, la chaudière à condensation offre un excellent rendement.

Cela se traduit clairement dans la consommation d’énergie. Comparée à une chaudière classique, la chaudière gaz à condensation consomme 10 à 25 % de gaz en moins. Voilà une économie qui fera vraiment une différence sur votre facture de gaz cet hiver !

⇒ Quel budget faut-il prévoir pour installer une chaudière gaz à condensation ?

Le prix moyen pour installer une chaudière gaz à condensation varie entre 3 000 € et 7 000 € (hors éventuelles aides financières).

Contrat d'entretien chaudière

Lancez vos travaux énergétiques dès cet automne !

Pour pouvoir profiter pleinement de vos améliorations énergétiques dès cet hiver, c’est maintenant qu’il faut lancer les travaux. Si vous tardez, vous allez manquer de temps pour terminer le chantier avant les grands froids. De plus, l’hiver n’est pas la période idéale pour effectuer des travaux, d’autant plus dans le cadre d’une rénovation énergétique. Vous ne voulez certainement pas lancer une opération de remplacement de votre système de chauffage précisément au moment où vous avez besoin de l’utiliser !

Alors n’attendez pas ! Prenez rendez-vous avec nos conseillers IZI by EDF pour obtenir un devis personnalisé et lancer vos travaux au plus vite. Si vous hésitez encore, soyez rassurés. Chez IZI by EDF, nous vous encourageons à prendre le temps de collecter toutes les informations nécessaires pour faire le bon choix. C’est pourquoi nos devis sont gratuits et sans engagement.

De plus, nos chargés d’affaires vous aideront à y voir plus clair dans les aides auxquelles vous pouvez prétendre pour financer vos travaux. Par exemple, saviez-vous que le dispositif MaPrimeRénov’ est sur le point de changer ? Les conditions d’éligibilité évoluent à partir du 1er octobre 2020. Il se peut donc que votre projet soit désormais éligible à MaPrimeRénov’, ou à une autre aide gouvernementale ou locale. Nos conseillers se tiennent au courant de l’actualité concernant ces aides de financement. Ils seront ravis de vous renseigner pour vous aider à réaliser vos travaux de rénovation énergétique au meilleur prix dès cet automne !

Publié le 2 Octobre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont annotés par un *