Comment adapter un logement ancien à une personne âgée ?

Partager sur

senior

À partir d’un certain âge, certaines personnes songent à déménager ou à prévoir des aménagements dans leur logement pour pouvoir y rester le plus longtemps possible. En effet, il n’est pas toujours facile de quitter une maison ou un appartement dans lequel on a vécu la plus grande partie de sa vie. Pour éviter la perte de repères liées à un déménagement, favoriser les aménagements est la meilleure solution. Il existe d’ailleurs des aides financières pour réaliser de telles modifications.

Quand prévoir l’adaptation du logement ?

La perte d’autonomie n’est agréable à vivre pour personne. Pourtant, pour pouvoir vivre le plus longtemps possible dans votre logement, il est important d’anticiper les travaux. Plutôt que d’attendre de rater la marche nécessaire pour accéder à votre cuisine, envisagez les travaux dès que vous en sentez le besoin.

Il n’y a pas d’âge précis à partir duquel il est important de commencer à prévoir l’aménagement de son logement. Sachez toutefois qu’une personne sur deux âgées de plus de 65 ans en France chute à son domicile de manière régulière. Ces chutes entraînent parfois des hospitalisations. Pour éviter des difficultés par la suite et une plus grande perte d’autonomie, commencez à réfléchir à l’adaptation de votre logement le plus tôt possible.

Aménager un logement loué : est-ce possible ?

Certaines personnes âgées louent le logement dans lequel elles vivent. Pour pouvoir créer les aménagements nécessaires à une meilleure autonomie, il sera nécessaire de demander l’autorisation du propriétaire au préalable. Avant de commencer les travaux, assurez-vous d’avoir un accord écrit de sa part pour éviter tout problème par la suite.

Sachez que si le propriétaire ne vous répond pas, une fois un délai de 4 mois écoulé, cela correspond à un accord tacite. Le bailleur n’aura pas le droit de vous demander la remise en état des lieux à la fin du bail s’il ne vous a pas répondu dans ce délai de 4 mois, ni s’il vous a donné l’autorisation d’aménager les lieux pour une personne âgée.

Attention, les frais d’adaptation du logement seront à la charge complète du locataire. Le bailleur donne simplement son aval pour la transformation du logement. Sachez également que la plupart des aides financières à l’adaptation du logement d’une personne âgée sont réservées aux propriétaires occupant leur logement.

Quels travaux prévoir pour adapter un logement à un senior ?

Les travaux d’aménagement pourront prendre quelques temps selon l’ampleur des besoins. Pour continuer à vivre en toute sécurité dans votre logement, voici les différents travaux que vous pouvez prévoir :

  • Remplacer vos volets à manivelles ou volets battants par des volets électriques automatisés (ou programmables).
  • Installer des équipements spécifiques dans la salle de bains et les WC comme : une barre de douche, des robinets thermostatiques, un siège de douche, des WC surélevés, voire une douche à l’italienne.
  • Améliorer l’éclairage aux endroits nécessaires pour réduire les risques de chutes.
  • Rendre les prises électriques plus accessibles.
  • Installer un système de téléassistance.
  • Mettre en place un monte-escalier automatique.
  • Changer les revêtements de sol pour opter pour des matières antidérapantes comme la moquette.
Volet électrique

La détection de mouvement facilite la vie d’un senior

Ces travaux d’aménagement facilitent l’autonomie du senior au quotidien. Ainsi, pour éviter que la personne âgée ne se baisse trop souvent, les appareils doivent être placés à la bonne hauteur. Les automatismes aujourd’hui permis par les technologies à détecteur de mouvement sont également parfaits pour faciliter le quotidien d’un senior.

Grâce aux détecteurs de mouvement, portes et lumières peuvent désormais s’ouvrir automatiquement, sans le moindre effort à fournir.

Attention aux risques de chute

Les chutes chez les personnes âgées peuvent vite devenir relativement graves. Pour limiter les risques de chute, il est important d’installer des barres d’appui aux endroits où il y a des marches ou d’installer des rampes plus faciles à gravir.

Pensez également aux fils électriques au sol qui peuvent représenter un risque de chute pour les personnes âgées. Une solution simple consiste à les fixer le long du mur.

Sachez que les tapis aussi favorisent les risques de chute. Mieux vaut fixer une moquette ou installer un autre revêtement de sol antidérapant.

Monte escalier

Les aides financières pour adapter un logement ancien à un senior

Lorsque la personne âgée est propriétaire de son logement, elle peut bénéficier de différentes aides financières pour adapter son logement à sa perte d’autonomie :

  • Des aides des certaines collectivités territoriales ;
  • Des aides de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) ;
  • Des aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) ;
  • Des aides de votre complémentaire ;
  • Des aides de votre caisse de retraite ;
  • Des aides de prestation de compensation du handicap (PCH) ;
  • Des crédits d’impôts, etc.

Les travaux d’adaptation éligibles à la subvention pour personne âgée de l’Anah

Au travers de son aide « Habiter facile bien vieillir chez vous », l’Anah propose un accompagnement financier intéressant pour les travaux d’aménagement en cas de difficulté d’autonomie. Pour accompagner votre demande d’aide financière, vous devrez envoyer un justificatif fourni par un médecin, un ergothérapeute, etc. Ce rapport ou diagnostic prouve les besoins d’adaptation de votre logement.

De nombreux travaux sont éligibles à la subvention pour personne âgée de l’Anah, en voici une liste non exhaustive :

  • Le remplacement de vos portes intérieures par des portes coulissantes.
  • La pose d’une main courante dans vos escaliers et/ou sur votre perron d’entrée.
  • L’installation d’un visiophone.
  • La prolongation de votre perron d’entrée.
  • La reprise de marches.
  • La pose de volets roulants automatisés.
  • La sécurisation de votre installation électrique.
  • La pose d’un revêtement de sol antidérapant.
  • La pose d’une baie vitrée sans seuil.
  • L’installation d’un WC rehaussé, accompagné d’une barre d’appui.
  • La pose de nez de marche dans vos escaliers.
  • La mise en place d’un chemin lumineux.
  • L’installation d’un mitigeur thermostatique ou d’un mitigeur col de cygne.
  • Le remplacement d’une baignoire par une douche à l’italienne avec ou sans siège de douche et barre d’appui.
  • La mise en place d’un système de détection de mouvement pour déclencher l’éclairage.
PMR

Rénovation intérieure

⏱️ Votre estimation en 2 minutes

Les travaux d’adaptation exclus des aides de l’Anah

De petits travaux de décoration ou d’entretien ne sont pas pris en charge par les subventions de l’Anah, tout comme les travaux d’agrandissement ou de construction neuve.

Attention, des travaux dont le montant total est inférieur à 1 500 € HT ne seront pas pris en compte non plus, sauf pour les personnes âgées entrant dans la catégorie « ressources très modestes ».

Publié le 16 Janvier 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont annotés par un *