MaPrimeRénov’ accessible à tous dès octobre 2020

Partager sur

Rénovation d'un logement

MAJ en 2021 : lire l’article sur les modification d’éligibilité à ma prime rénove 2021.

Le gouvernement français réaffirme sa volonté d’encourager les travaux de rénovation énergétique dans les logements privés. Les conditions d’éligibilité du dispositif MaPrimeRénov’ ont été révisées pour profiter au plus grand nombre. Les changements s’appliqueront à tous les travaux engagés à partir du 1er octobre 2020. Découvrez les nouveaux critères d’obtention du dispositif MaPrimeRénov’ version 2021.

Un plan de relance 2020 en faveur de la rénovation énergétique

Le 3 septembre 2020, le gouvernement français a présenté un plan de relance visant à remettre l’économie du pays sur pied. Il faut dire que la COVID-19 a atrophié la plupart des secteurs de notre économie pendant de longs mois. Le gouvernement entend donc apporter son soutien pour lutter contre le chômage et préparer l’avenir. L’objectif est de retrouver le niveau d’activité de 2019 d’ici 2022.

Parmi les 100 milliards d’euros mis sur la table, deux millions seront dédiés à l’aide à la rénovation énergétique des logements privés. On note particulièrement un changement bienvenu dans les conditions d’attribution de MaPrimeRénov’ qui sera désormais accessible à davantage de foyers.

MaPrimeRénov’ : qu’est-ce-que c’est ?

Il s’agit d’une aide à la rénovation énergétique établie par l’État. Elle a été mise en place au 1er janvier 2020 en remplacement de deux anciens dispositifs : le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides « Habiter mieux agilité » de l’Agence nationale de l’habitat (Anah).

Le but de cette prime est de favoriser les travaux de rénovation qui apportent un gain écologique. Le dispositif permet ainsi d’améliorer la performance énergétique des logements et de donner un coup de boost aux entreprises du secteur. Concrètement, une partie du montant des travaux vous est donc remboursée sous forme d’une prime qui peut s’échelonner sur une période de cinq ans.

Ce qui change au 1er octobre 2020

Les conditions initiales du dispositif vont changer avec la version révisée de MaPrimeRénov’ 2021. Les changements seront applicables pour les travaux engagés à partir du 1er octobre 2020. Découvrons quels sont les changements à attendre.

Suppression des conditions de revenus

Jusqu’à présent, MaPrimeRénov’ était réservée aux foyers les plus modestes. Par exemple, en 2020, le plafond de ressources pour un foyer de deux personnes était de 36 792 € en Île-de-France et 27 896 € dans les autres régions.

À partir du 1er octobre 2020, le dispositif MaPrimeRénov’ sera accessible à tous les foyers, y compris les plus aisés, sans conditions de revenus. Cet assouplissement permettra à un plus grand nombre de personnes de profiter d’un coup de pouce financier pour réaliser des travaux énergétiques.

Le montant de l’aide sera cependant calculé différemment en fonction des ressources. Ainsi, pour deux projets strictement identiques, un foyer aux revenus très modestes recevra une prime plus élevée qu’un foyer aisé.

Pas seulement les propriétaires occupants

Dans sa version originale, le dispositif MaPrimeRénov’ était limité à certains foyers. Il fallait en effet être propriétaire occupant du logement à rénover.

Dès cet automne, cette restriction sera également levée. Les propriétaires ne devront plus nécessairement habiter leur logement pour être éligibles à MaPrimeRénov’. Les propriétaires bailleurs y auront également droit, de même que les syndicats de copropriété.

De nouveaux barèmes

Le calcul du montant de l’aide MaPrimeRénov’ va également être remanié pour les chantiers lancés à partir du 1er octobre 2020. Par exemple, les projets de rénovation des maisons individuelles considérées comme des passoires thermiques recevront une prime bonifiée. Il s’agit notamment des maisons avec un DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) de classe F ou G.

De plus, le gouvernement semble vouloir avantager les rénovations globales de logements en accordant des primes plus importantes pour ce genre de projets.

Les nouveaux barèmes n’ont pas encore été publiés par le gouvernement. La Ministre chargée du logement, Emmanuelle Wargon, a indiqué qu’ils devraient être connus d’ici fin septembre au plus tard. Elle a toutefois précisé l’amplitude du montant de l’aide MaPrimeRénov’ 2021 : entre 2 000 € et 20 000 € selon les situations.

Sachez que vous pouvez réaliser plusieurs types de travaux éligibles à MaPrimeRénov’ dans un même logement. Dans ce cas, les montant des primes associées se cumulent dans la limite du plafond d’environ 20 000 € sur une période de cinq ans.

Les conditions d’éligibilité de MaPrimeRénov’

Vous souhaitez savoir si vous pourrez profiter de la mouture 2021 du dispositif MaPrimeRénov’ ? Faisons le point sur les conditions d’éligibilité de MaPrimeRénov pour les travaux qui commencent à partir du 1er octobre 2020.

  • Ressources. Comme indiqué plus haut, le dispositif version 2021 s’est affranchi des conditions de ressources. Vous pouvez donc prétendre à la prime quels que soient les revenus de votre foyer.
  • Propriété. Pour bénéficier de l’aide, vous devez posséder le logement ou la maison à rénover. Vous pouvez être propriétaire occupant, propriétaire bailleur ou copropriétaire. De plus, l’habitation doit être située en France métropolitaine ou en Outre-Mer. Enfin, la construction doit être terminée depuis au moins 2 ans.
  • Type de travaux. MaPrimeRénov’ concerne certains travaux de rénovation énergétique comme l’isolation, le chauffage, la ventilation ou l’audit énergétique. Par exemple, il peut s’agir de remplacer des fenêtres simple vitrage par des modèles à double vitrage. Le gouvernement produit une liste détaillée des travaux ouvrant droits à la prime.
  • Entreprise RGE. Le dispositif MaPrimeRénov’ vous impose de faire appel à une entreprise qualifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ce label permet d’identifier les professionnels compétents et capables de réaliser des travaux de qualité.

Les démarches à suivre pour bénéficier de MaPrimeRénov’

Il est important d’effectuer les bonnes démarches pour pouvoir recevoir la prime de l’État. Voici les principales étapes à suivre en amont du lancement des travaux :

  1. Renseignez-vous sur les travaux éligibles et faites réaliser un ou plusieurs devis par des professionnels RGE ;
  2. Créez un compte sur le site www.maprimerenov.gouv.fr et déposez une demande de prime. Vous devez joindre plusieurs documents, notamment vos pièces d’identité, vos informations fiscales et le devis retenu ;
  3. Une fois que votre dossier est complet, il est examiné par un instructeur. Si votre demande est jugée recevable, une confirmation de l’attribution de la prime vous est adressée.

Il est conseillé d’attendre de recevoir cette confirmation avant de lancer vos travaux. Vous avez ainsi la certitude de bénéficier de la prime avant d’engager des dépenses. Il vous reste ensuite quelques démarches à effectuer à la fin des travaux :

  1. N’oubliez pas de demander une facture à l’artisan RGE qui a réalisé les travaux ;
  2. Téléchargez cette facture sur votre compte www.maprimerenov.gouv.fr. Transmettez également un RIB et demandez le versement de votre prime.

Vos travaux de rénovation énergétique avec IZI by EDF

Vous souhaiteriez être accompagné dans votre projet de rénovation énergétique ? Les conseillers d’IZI by EDF sont à votre disposition ! En tant que spécialistes de la rénovation, nous pouvons vous aider à construire votre projet et à le réaliser dans les meilleures conditions.

Notre expérience nous a permis de créer un réseau d’artisans qualifiés à travers toute la France. Nous avons soigneusement sélectionné des professionnels RGE qui peuvent répondre à tous vos besoins de travaux :

  • Isolation des combles perdus et des sols ;
  • Installation de systèmes de chauffage ;
  • Pose de fenêtres ;
  • Installation de panneaux solaires ;
  • Etc.

La qualification RGE des artisans de notre réseau vous permet de bénéficier de l’aide MaPrimeRénov’. De plus, grâce à notre sélection rigoureuse, nous pouvons nous porter garants de leur professionnalisme et de leur honnêteté. Vous évitez ainsi le risque de tomber sur un artisan qui profite de l’aide de l’État pour gonfler ses prix !

Par ailleurs, MaPrimeRénov’ n’est pas le seul dispositif qui peut vous aider à réduire votre facture. Vous pouvez également cumuler d’autres aides comme l’éco-PTZ par exemple. N’hésitez pas à contacter nos chargés d’affaires. Nous serons heureux de vous accompagner pour optimiser votre budget de travaux de rénovation énergétique.

Travaux de rénovation énergétique

Publié le 16 Septembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont annotés par un *