Toutes les réglementations à respecter pour créer une mezzanine

Partager sur

La création d’une mezzanine permet de valoriser un espace sous plafond important. En effet, certaines maisons et certains appartements bénéficient d’une hauteur sous plafond importante. Avant d’optimiser vos pièces à vivre et gagner de la place dans votre domicile, rien de tel que de créer une pièce supplémentaire à l’aide d’une mezzanine. Découvrez les réglementations à respecter et les démarches administratives à effectuer. Les professionnels en mezzanine du réseau d’IZI by EDF font le point avec vous.

Les règles à respecter pour la construction d’une mezzanine

Pour s’assurer de la faisabilité de votre projet de mezzanine, vous devez tout d’abord vous assurer de respecter différents points comme la hauteur sous plafond, la demande d’autorisation de travaux, etc.

Quelle hauteur sous plafond pour une mezzanine ?

Les professionnels du réseau d’IZI by EDF vous conseillent de disposer d’une hauteur sous plafond de 4 mètres au moins avant de vous lancer dans un projet de mezzanine. En effet, pour être considérée habitable, ce nouvel espace de vie doit permettre une hauteur sous plafond de 1,80 m. Dans le cas contraire, la mezzanine ne valorise pas votre bien en cas de vente.

Les réglementations en vigueur préconisent, en effet, une hauteur comprise entre 1,90 et 2,20 m sous la mezzanine pour faciliter les déplacements des habitants et permettre la circulation de l’air et de la lumière. C’est pourquoi nous vous recommandons une hauteur minimale de 1,80 m.

Pour que les futurs déplacements se fassent sans encombre, la hauteur sous plafond de la pièce du bas doit être d’au moins 2,20 m. Une hauteur moindre donne une impression de tassement et de manque d’espace.

En faisant vos calculs, pensez également à la hauteur que prendra le futur plancher de la mezzanine.

Demander une autorisation de travaux pour créer une mezzanine

Les démarches administratives à effectuer avant la création de votre mezzanine dépendent de sa taille future :

  • Aucune formalité n’est nécessaire pour une emprise au sol de moins de 5 m².
  • Effectuez une déclaration de travaux en mairie pour une mezzanine dont la superficie est comprise entre 5 et 20 m² (voire 40 m² selon les cas présentés ci-après).
  • Faites une demande de permis de construire si votre future mezzanine mesure plus de 40 m² au sol.
  • Faites aussi une demande de permis de construire si la surface totale de votre habitation dépasse les 150 m² après les travaux de rénovation. Cette démarche est obligatoire seulement dans le cas où la mezzanine créée rajoute une surface habitable de 20 m² ou plus.

Sachez par ailleurs qu’il est obligatoire de faire appel à un architecte dès lors que la surface habitable de votre logement est amenée à dépasser les 150 m².

L’installation d’un lit mezzanine sans autorisation préalable

Aucune autorisation préalable n’est demandée pour l’installation d’un lit mezzanine. Ce terme désigne la création d’un espace en hauteur avec 2 m en dessous et 1,20 m en dessous. Cette nouvelle pièce permet seulement l’installation d’un matelas et sert uniquement de couchage. Elle permet toutefois de gagner de la place, notamment dans un petit logement où elle peut servir de lit d’appoint.

mezzanine chalet

Les mesures de sécurité à prendre

Afin d’éviter les accidents, une construction solide doit être réalisée lors de la création d’une mezzanine. Faire appel à des professionnels de la construction de mezzanine est vivement conseillé. En effet, pour éviter l’effondrement de son plancher, la mezzanine doit être en mesure de supporter le poids du mobilier et des personnes s’y rendant. De plus, l’installation d’une mezzanine peut également avoir un impact sur les murs porteurs.

Installer une barrière ou un garde-corps

Pour plus de sécurité, pour les enfants comme pour les adultes, il est primordial d’installer une barrière ou un garde-corps. Cette pièce en hauteur doit ainsi être sécurisée avec un garde-corps ou une barrière de 1 m de haut minimum, avec des espacements entre les balustres de 11 cm maximum.

En copropriété : quelles réglementations connaître ?

Les travaux en copropriété sont toujours plus complexes que pour une maison individuelle. En effet, si vous disposez d’un appartement dans un immeuble, votre future mezzanine devra prendre appuis sur les structures porteuses du bâtiment. À ce titre, il est obligatoire d’obtenir l’accord de la copropriété avant de commencer les travaux.

Pour soumettre votre projet lors d’une assemblée générale, vous aurez besoin de présenter :

  • les études techniques de votre projet ;
  • un dossier réalisé par un architecte.

Sachez aussi que la création d’une mezzanine en copropriété augmente la surface habitable de l’immeuble. À ce titre, les tantièmes appartenant à chaque copropriétaire devront être recalculés par le syndic de copropriété, pour la répartition des charges communes, notamment.

Pourquoi créer une mezzanine ?

La création d’une mezzanine dans votre logement apporte de nombreux avantages :

  • le gain de place ;
  • la création d’un espace de vie supplémentaire ;
  • des travaux moins contraignants que pour une extension ou une surélévation, etc.

La mezzanine peut avoir de nombreux usages. Vous pouvez aussi bien la transformer en suite parentale, qu’en home cinéma, bureau ou salle de jeux pour vos enfants.

De plus, visuellement, la mezzanine comble l’impression de vide créée par une pièce avec une grande hauteur sous plafond. Dans une maison comme dans un appartement, c’est une manière moderne et élégante de structurer architecturalement son intérieur. Les logements avec mezzanine sont généralement atypiques, ce qui apporte du cachet à la maison.

mezzanine hauteur sous plafond

Les différents types de mezzanine

Maintenant que vous connaissez toutes les réglementations en vigueur, se pose une autre question. En effet, il existe différentes solutions architecturales pour créer une mezzanine :

  • la mezzanine sur pied ;
  • la mezzanine suspendue ;
  • la mezzanine sur boîte ;
  • la mezzanine remplaçant les combles perdus.

La mezzanine sur pied

La mezzanine sur pied se compose d’un plancher porteur s’appuyant sur plusieurs piliers solidarisés. Ces derniers sont fixés sur le plancher du logement. Une étude technique préalable est obligatoire. Elle permet de vérifier si le plancher bas du logement est en mesure de supporter le poids d’une mezzanine. Cette étude permet aussi de dimensionner les poteaux afin d’assurer à l’ouvrage une assise solide.

La mezzanine suspendue

Sans emprise au sol, la mezzanine suspendue est généralement uniquement soutenue par les murs porteurs. Une solution plus complexe consiste également à fixer la structure au plafond. Si cette solution est très élégante, une étude technique préalable est indispensable. La pièce à vivre située en dessous est beaucoup plus facile à aménager dans ce cas-là.

La mezzanine sur boîte

Dans le cas où vous cherchez une solution modulaire pour un petit espace, choisissez la mezzanine en boîte. Une structure porteuse en contreplaqué, en médium ou en carreaux de plâtre vient soutenir la plateforme. Des solives ou des poteaux peuvent être encastrés dans les murs porteurs pour renforcer le tout.

La mezzanine en remplacement de combles perdus

Dans certains cas de travaux de rénovation, il n’est pas possible d’aménager les combles perdus. La mezzanine est toutefois une alternative possible. Il suffit pour cela de retirer une partie du plancher des combles perdus. Attention, la portion restante doit être renforcée pour servir de mezzanine. Le point de vigilance dans le cas d’une mezzanine en remplacement des combles perdus est l’isolation. En effet, si vous souhaitez de bonnes performances thermiques, l’isolation du toit devra être complétée.

mezzanine sous pente de toit

Les différents matériaux pour une mezzanine

Le bois est le matériau le plus utilisé pour créer une mezzanine. Léger et modulable, il permet de réduire le temps des travaux et le budget. De plus, le bois peut aussi bien servir à réaliser la structure, que le plancher, l’escalier et le garde-corps. Ce qui facilite la réalisation d’un ensemble harmonieux.

Si vous avez peu d’espace, l’acier est un matériau modulable qui pourra également vous plaire. Enfin, le béton est un matériau pour mezzanine majoritairement utilisé dans les constructions neuves. En rénovation, son poids important, notamment, est une contrainte.

Comment accéder à une mezzanine ?

S’il existe différentes solutions pour accéder à une mezzanine, il est important de choisir la bonne. En effet, si une échelle peut sembler originale, elle sera peu pratique au quotidien. Il existe de multiples possibilités :

  • escalier droit ;
  • escalier à quart tournant ;
  • escalier hélicoïdal, etc.

Pour choisir le type d’escalier à installer, vous devez notamment prendre en compte l’espace dont vous disposez.

Quel prix pour la création d’une mezzanine ?

Le montant du devis de création d’une mezzanine dépend de nombreux critères. La surface totale est à prendre en compte, tout comme le choix des matériaux, des revêtements de sol, etc. Le prix varie aussi en fonction du type d’accès. En moyenne, vous devrez prévoir un budget compris entre 800 et 1 200 € le m².

Publié le 22 Février 2022

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.