Quels sont les différents types de moquette ?

Partager sur

types de moquette

Douce, confortable, limitant les allergies (si, si), isolante : la moquette a tout pour plaire. Oubliez la mauvaise image que vous pouvez avoir sur ce revêtement, car il a beaucoup évolué au fil des années. Aujourd’hui, il permet d’aménager agréablement nos intérieurs et il est idéal pour rénover les sols. Mais pour trouver la bonne, il convient de connaître les différents types de moquette. IZI by EDF fait les présentations.

Les techniques de fabrication

La moquette se fabrique de trois manières différentes : elle est tissée, tuftée ou aiguilletée.

La moquette tissée

Pour obtenir une moquette tissée, il faut faire appel à la plus ancienne technique de fabrication, celle utilisée également pour la confection des tapis : le métier à tisser traditionnel. L’envers et le velours de la moquette sont fabriqués simultanément. Le velours est directement tissé sur l’envers auquel il est rattaché par des fils de trame, aussi appelés duites. Le tissage, qu’il soit en fibre naturelle ou synthétique, permet de concevoir des moquettes unies ou à motifs. La moquette tissée est dense, souple, confortable et possède une longue durée de vie.

La moquette touffetée ou tuftée

Le tuft est 30 fois plus rapide que le métier à tisser. C’est d’ailleurs désormais la principale technique de fabrication des moquettes. Le tuft fonctionne comme une machine à coudre. Des touffes de fils sont piquées dans un support textile qui deviendra de la moquette lorsque sera ajouté un feutre, une mousse, ou du jute sur l’envers. Cette technique permet de fabriquer des moquettes à velours bouclés, coupés ou structurés, à motifs ou unies.

La moquette aiguilletée

Seamless close up of monochrome grey carpet texture background from above

La moquette aiguilletée est fabriquée par le biais d’une technique proche de celle utilisée pour fabriquer du feutre. Peu confortable, peu esthétique et à la durée de vie limitée, la moquette aiguilletée est réservée à un usage temporaire ou événementiel.

Les fibres de la moquette

Selon le choix de la fibre, la moquette possède des propriétés différentes en matière de structure, de toucher ou encore de couleur.

Les fibres naturelles

En plus d’être une fibre naturelle, la laine offre du confort, de la chaleur et de la robustesse. Elle a également des pouvoirs isolants, antistatiques et elle résiste au feu. Elle possède une longue durée de vie et ne nécessite aucun traitement particulier. Pour une moquette encore plus résistante, optez pour un mélange de laine à 80 % et de nylon à 20 %.

Le lin s’utilise aussi dans la fabrication des moquettes. Il offre une excellente résistance et ses reflets naturels donnent à la moquette un aspect marbré. La soie quant à elle apporte une brillance supplémentaire. Si vous aimez les revêtements de sol en fibres naturelles, vous devriez adorer le jonc de mer.

La fibre synthétique

Résistance, longévité, entretien facile, bon rapport qualité-prix, large choix de couleurs : voici les promesses tenues par la moquette en fibre synthétique. Le nylon, ou polyamide, est la fibre synthétique la plus répandue. Il possède une bonne résistance à la chaleur et aux salissures, surtout s’il s’agit de nylon 6.6. Pour une moquette plus économique, choisissez une fibre en polypropylène, particulièrement adaptée à un usage domestique. Le polyester est quant à lui moins résistant, c’est pourquoi ce types de moquette s’installe dans les lieux de faible passage.

Les aspects des types de moquette

Rénover les sols est un bon moyen d’augmenter la valeur de son logement. Ce que l’on aime aujourd’hui dans la moquette, ce sont ses facultés décoratives. Pour cela, elle revêt différents aspects.

Le velours coupé et le velours ras

Constituées de boucles coupées ou rasées, les moquettes en velours coupés ont une surface uniforme et douce et sont appréciées pour leur moelleux. Elles apportent un aspect uniforme et traditionnel à une pièce en fonction du coloris choisi.

Le velours saxony et le velours shaggy

Étant coupé assez haut, le velours de ces deux types de moquette se constitue de mèches épaisses et longues. Les pointes sont séparées et ont un aspect grainé pour le velours saxony. Le shaggy est quant à lui plus ou moins torsadé.

Le velours frisé

Des fibres torsadées constituent les fils de la moquette au velours frisé. Grâce à cela, les poils vont un peu dans tous les sens et la moquette a un aspect légèrement désordonné, ce qui lui donne un certain charme.

La moquette bouclée

Le fil de la moquette bouclée n’est pas coupé, il est ancré dans l’envers de la moquette. Il offre donc une très bonne résistance et ne marque pas. La surface de la moquette est plane et l’entretien est facile.

La moquette structurée

Certaines moquettes sont un mélange de boucles basses et de boucles hautes ou encore de boucles et de velours. Cette conjugaison confère un joli relief au revêtement de sol.

La moquette imprimée

Formes géométriques, fleurs, petits pois : avec la moquette imprimée, tous les styles sont possibles. En règle générale, il s’agit d’une moquette bouclée. La moquette a un autre avantage : les dessins et les couleurs camouflent les salissures.

Guide revêtement de sol

Pose de revêtement de sol

Publié le 22 Février 2021

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.