Comment faire la différence entre un mur creux et un mur plein ?

Partager sur

Mur plein

Que vous souhaitiez installer des tableaux, ouvrir une cloison ou isoler un mur, identifier les matériaux composants votre mur est la première étape. Avant de se lancer dans les travaux de rénovation, les artisans IZI by EDF commencent toujours par étudier la nature du mur afin de s’adapter en termes d’outillage et de solutions, notamment pour des travaux d’isolation. Mur porteur ou simple cloison en placo, mur creux ou mur plein : comment les différencier ?

Les murs pleins

Contrairement au mur creux et comme son nom l’indique, le mur plein n’est pas vide. Il désigne notamment les murs ne comportant aucune ouverture, c’est-à-dire des murs sans fenêtres et sans portes. Certains murs pleins peuvent pourtant disposer d’ouvertures et il est important d’identifier la nature du mur avant de commencer les travaux.

Les caractéristiques d’un mur plein

Un mur mitoyen entre deux maisons, un mur présent à l’intérieur comme à l’extérieur d’un bâtiment sont autant de murs susceptibles d’être des murs pleins. L’épaisseur d’un mur n’est pas un critère d’identification. En effet, l’épaisseur d’un mur plein peut varier.

Les murs pleins traditionnels

Traditionnellement, le mur plein se compose :

  • de brique ;
  • de terre cuite ;
  • de béton ;
  • de pierre, etc.

L’assemblage des matériaux utiliséx se fait avec une colle spéciale ou des joints. Certains murs pleins sont recouverts d’un enduit intérieur, c’est notamment le cas des murs en pierre et en brique. Un enduit extérieur est parfois ajouté.

Mur en parpaing

Les murs pleins modernes

Dans les maisons, immeubles et autres bâtiments modernes, un mur plein se compose généralement de blocs de béton. Ce matériau est parfois remplacé par des matériaux plus légers. Certains murs pleins sont également fabriqués en bois massif. Ces derniers offrent de nombreux avantages :

  • sans colle, un mur plein en bois massif est plus respectueux de l’environnement ;
  • ce type de mur offre une très grande stabilité.

Les problématiques d’un mur plein

Selon le climat de la région dans laquelle vous habitez et l’efficacité de votre isolation, vous pourrez rencontrer certains problèmes au niveau de vos murs pleins.

Gérer les traces de moisissures

Un problème d’humidité au sein de votre logement sera responsable de l’apparition de traces de moisissures sur vos murs pleins. Les professionnels IZI by EDF traitent vos murs contre les problèmes d’humidité et effectuent les travaux nécessaires pour qu’ils ne réapparaissent pas. Cette intervention permet aussi d’assainir votre maison.

Réparer les fissures

Les mouvements de sol dans certaines régions provoquent des fissures sur les murs pleins. C’est notamment le cas dans les zones subissant des sécheresses importantes suivies par de fortes précipitations.

Les maisons construites sur des terrains argileux sont davantage sujets aux fissures.

Prévoir une isolation par l’extérieur

L’absence de vide au sein d’un mur plein limite ses performances en isolation. Pour éviter les déperditions énergétiques, un mur plein s’isole par l’extérieur. Ce type d’isolation est une excellente solution pour lutter contre les ponts thermiques. Les murs pleins situés en intérieur (comme dans un appartement, par exemple, seront à isoler par l’intérieur.

Les murs creux

À l’inverse des murs pleins, les murs creux contiennent un vide qui sépare les deux couches de matériaux composant le mur. Comme leur nom l’indique, ils sont creux à l’intérieur ce qui permet notamment d’obtenir de meilleures performances en terme d’isolation.

Les caractéristiques d’un mur creux

Également appelé un double-mur, un mur creux se distingue du mur plein par sa composition. Il confère d’excellentes performances en termes d’isolation et permet de lutter efficacement contre les problèmes d’humidité dans un logement.

Composition d’un mur creuxCaractéristiques
La paroi intérieure (ou mur porteur)– blocs de béton
– blocs de terre cuite
– ossature en bois
– blocs silico-calcaires
La paroi extérieure (le parement)– béton
– terre cuite
– pierre naturelle
Le vide entre les deux parois (ou coulisse)Il peut être comblé par un isolant.*
Le crochet d’ancrageIl relie les parois entre elles.
L’enduitIl s’applique sur la paroi intérieure du mur.

*Il existe plusieurs solutions pour isoler un mur creux au niveau de la coulisse (le vide présent entre les deux parois du mur) :

  • Un remplissage partiel contre la paroi intérieure peut être prévu. Un espace vide de 3 cm est alors laissé entre la paroi extérieure et le matériau d’isolation.
  • Un remplissage intégral implique que le matériau isolant comble toute la coulisse sans qu’il ne reste d’espace vide.
  • La coulisse peut rester vide pour isoler le mur. C’est alors la ventilation de la couche d’air qui est modulé afin que l’isolation soit efficace.

La laine minérale est l’isolant le plus utilisé dans les murs creux. Grâce à son traitement hydrofuge, elle évite la propagation des eaux de pluie dans la maison.

Isolation mur

Le mur creux : une excellente protection contre l’humidité

Les régions du nord de l’Europe sont les plus exposées à de fortes précipitations. Très étanche, le mur creux y est très présent. Le matériau utilisé pour la paroi extérieure du mur peut :

  • soit laisser l’eau de pluie s’écouler le long du mur ;
  • soit l’absorber.

Dans les deux cas, la paroi extérieure joue véritablement le rôle de barrière entre le logement et la pluie. En effet, l’eau n’a pas accès à la paroi intérieure du mur, dissociée de la paroi extérieure et le bâtiment dispose ainsi d’une enveloppe protectrice face aux problèmes d’humidité.

Identifier la nature d’un mur

Connaître les caractéristiques des murs creux et des murs pleins est un bon début pour pouvoir les différencier. Béton, bois, pierre, plâtre, brique, de nombreux matériaux sont utilisés pour la composition des murs lors de leur construction. Avant de commencer des travaux de rénovation, il est important d’en connaître sa nature.

Comment déterminer si un support est plein ou creux ?

Un geste simple permet généralement d’identifier la nature d’un mur. En tapant contre le mur avec le dos de votre index, vous pourrez reconnaître un mur qui sonne creux.

Dans certains cas, ce geste ne suffit pas à savoir si le mur est creux ou si le mur est plein. Dans ce cas-là, il est possible de percer un petit trou dans une zone peu visible, derrière un meuble, par exemple. La poussière qui tombe lors du perçage permet d’identifier le matériau composant le mur.

Type de poussièreType de matériau
ocre ou rougeâtrebrique
fine et blancheplâtre (plaques de plâtre ou carreaux de plâtre)
blanche et collante, avec des grains plus grossiersbéton cellulaire
sablonneuse, beige ou gris clairpierre
fine et grisebéton

Connaître la nature de votre mur permet aux artisans d’IZI by EDF de choisir le bon matériel pour intervenir chez vous. Si vous souhaitez installer des tableaux dans votre logement ou fixer des meubles et étagères, le matériau composant votre mur vous aidera également à adapter votre matériel :

  • perceuse classique ou perceuse à percussion ;
  • perforateur burineur ;
  • mèches et forets compatibles, etc.

De plus, selon le matériau, différents types de fixation seront à privilégier.

Mur plein et mur creux : les différents matériaux

Un mur plein comme un mur creux peut être fabriqué avec un matériau dur ou un matériau tendre. Bien entendu, il sera plus facile d’intervenir sur ces derniers dans le cas où vous souhaiteriez faire abattre une cloison.

Type de murMatériau durMatériau tendre
Mur plein– pierre
– béton
– brique pleine
– parpaing plein
– bois et aggloméré
– béton cellulaire
– carreau de plâtre
Mur creux– parpaing creux
– brique creuse
– plaque de plâtre

Devis montage d'une cloison

Publié le 9 octobre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *