Tout savoir sur le linteau

Partager sur

linteau-en-beton

Vous avez certainement déjà entendu parler du linteau, n’est-ce pas ? Pour autant, savez-vous de quoi il s’agit ? Le linteau est souvent associé à la notion de porte ou de fenêtre. Le mot est couramment utilisé, toutefois, sa définition exacte échappe à beaucoup. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le linteau.

Le linteau, qu’est-ce que c’est ?

La définition du linteau

De façon simple, le linteau est un élément qui se situe au-dessus d’une ouverture comme une porte ou une fenêtre. Il repose sur deux appuis répartis de part et d’autre de l’ouverture. Le linteau a été utilisé très tôt dans l’histoire. Il prenait alors la forme d’une poutre de bois et était placé au-dessus des ouvertures ainsi qu’au niveau du foyer d’une cheminée.

Depuis, les techniques ont évolué. De plus, les ouvertures sont devenues de plus en plus grandes. D’autres matériaux ont donc été utilisés pour le linteau comme l’acier ou le béton, bien qu’il soit toujours possible de trouver des linteaux en bois.

Dans quels cas faut-il installer un linteau ?

Un linteau se place au-dessus de chaque baie (fenêtre, porte, etc.) située dans un mur porteur. Cela est vrai lors de la construction initiale, mais aussi si une ouverture est créée ultérieurement dans un mur porteur pour installer une fenêtre par exemple.

Remarquez que le linteau n’est utile que dans un mur porteur. Si vous créez une porte dans une cloison non-porteuse, il n’est pas nécessaire de créer un linteau. Pourquoi ? Cela tient à la définition-même d’un mur porteur.

Comme son nom l’indique, un mur porteur doit « porter » des charges. Il s’agit notamment du poids de la structure elle-même (murs, planchers, toiture, etc.) mais aussi des charges d’exploitation (les occupants, le mobilier, etc.) et les charges climatiques (notamment la pression du vent et le poids de la neige). L’ensemble de ces charges descendes mécaniquement jusqu’aux fondations d’un bâtiment.

Lorsqu’une ouverture est créée dans un mur, il manque de la matière pour porter ces charges. Il faut donc créer un renfort pour redistribuer les efforts. C’est là le rôle fonctionnel du linteau : reporter les charges du bâtiment sur les jambages de l’ouverture.

Le dimensionnement d’un linteau

On comprend donc que dimensionnement d’un linteau est essentiel à la bonne tenue mécanique de l’ensemble. Comme ordre de grandeur, il est important de savoir que la longueur des appuis doit être de 1/10ème de la portée du linteau avec un minimum de 20 cm dans tous les cas. Prenons deux exemples :

  • Pour une ouverture de 100 cm de large, le linteau devra donc faire 140 cm de long (= 100 + 2 x 20) ;
  • Pour une ouverture de 220 cm de large, le linteau devra donc faire 264 cm de long (= 220 + 220 x 1/10 x 2).

En ce qui concerne la hauteur du linteau, il est également recommandé qu’elle mesure 1/10ème de sa portée avec un minimum de 20 cm. Pour être précis, la portée d’un linteau représente la longueur entre appuis.

Les linteaux monobloc

Comme son nom l’indique, le linteau monobloc est fait d’une seule pièce. Il est plus facile à installer. Par contre, étant en un seul bloc, il est plus lourd et peut nécessiter, suivant les dimensions, des moyens de levage dédiés.

Le linteau en bois fait toujours figure de référence dans le domaine. En plus de ses caractéristiques mécaniques indéniables, le bois a l’avantage d’être très esthétique. C’est pourquoi, si vous optez pour un linteau en bois, il est recommandé de le laisser apparent. Sur une construction en pierre par exemple, il sera du plus bel effet !

Le linteau en acier correspond à une poutre de type IPN. Particulièrement résistant, il permet d’atteindre de longues portées tout en gardant une section relativement faible. La portée maximale d’un linteau en acier est de 12 mètres.

Enfin, vous pouvez opter pour le linteau en béton armé. Sa portée maximale n’est guère plus importante que celle d’un linteau en acier. Par contre, il est plus facile à poser et s’intégrera facilement à tous les types de murs et façades.

Les autres types de linteaux

Vous n’êtes pas obligé de choisir un linteau monobloc. Par exemple, il est possible de créer un linteau polyblocs en béton armé. Dans ce cas, le linteau sera constitué d’un assemblage de parpaings rempli de béton renforcé par des tiges de fer. Facile à concevoir, il nécessite un temps de séchage et de durcissement.

Le prélinteau est le modèle qui procure la plus grande résistance mécanique. Concrètement, il s’agit d’un linteau en béton armé relativement peu épais. Le prélinteau se pose sur les appuis et sert de support pour créer le linteau. Le linteau est construit avec des parpaings en U ferraillés et remplis de béton : il nécessite donc un temps de séchage. L’ensemble prélinteau + linteau offre une excellente résistance mécanique.

Le linteau de chaînage est en béton et possède une forme en U. Une fois posé, il reçoit une armature en acier et il est rempli de béton. Il ne nécessite pas de coffrage ni d’étais, ce qui permet d’avancer rapidement dans la construction. De plus, il est très adapté aux portées importantes de plus de 2 mètres.

Comment choisir votre linteau ?

Il y a plusieurs critères à prendre en compte pour choisir un linteau. Tout d’abord, l’élément doit être dimensionné de façon précise de manière à supporter les charges. Ensuite, vos goûts en matière d’esthétique et de finitions vous conduiront à préférer un type de linteau plutôt qu’un autre. Les contraintes de votre chantier (facilité de mise œuvre, approvisionnement, temps de séchage, etc.) pourront également fortement influencer votre choix. Enfin, vous devez considérer le budget. Pour définir le coût total du linteau, vous devez prendre en compte l’approvisionnement de la pièce mais également la main d’œuvre pour son installation sur chantier.

Publié le 29 Octobre 2020

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.