Où placer les murs porteurs ?

Partager sur

Mur porteur

Pour construire une maison solide, comprendre le mode de fonctionnement des structures porteuses est important. En effet, les murs porteurs reposent directement sur les fondations et assurent la solidité et la pérennité de la maison. Pour des travaux de construction comme pour des travaux de rénovation, il est important de commencer par identifier l’emplacement des murs porteurs et leur composition.

Les murs d’une maison

Une maison se compose de murs porteurs et de cloisons. Le rôle de ces dernières consiste simplement à séparer les différentes pièces de l’habitation. Il est possible de retirer une cloison pour agrandir une pièce à tout moment sans amoindrir la solidité du bâtiment.

À l’inverse, les murs porteurs soutiennent l’ensemble de la maison. Avant d’intervenir sur l’un d’eux pour créer une ouverture des solutions de consolidation de la zone doivent être trouvées.

Le rôle des murs porteurs

La bonne répartition des murs porteurs lors de la construction d’une habitation est primordiale. Ils viennent soutenir les planchers et les murs présents à l’étage et ils portent la toiture. Les murs porteurs ont aussi pour rôle d’éviter la déformation de votre habitation soumise à un effet de poussée horizontale.

Il est important de se poser les bonnes questions avant d’ouvrir un mur porteur. Dans une maison, parpaing ou préfabriqué sont généralement privilégiés pour la construction des murs porteurs. Il existe également d’autres solutions comme le bois, le béton cellulaire, la pierre ou encore la brique creuse.

Le rôle des cloisons

Contrairement à un mur porteur, une cloison ne soutient aucune charge. Elle a pour unique rôle : une fonction séparative. Pour cette raison, il est beaucoup plus facile de réaliser une ouverture dans une cloison que dans un mur porteur.

Dans les maisons anciennes, certaines cloisons deviennent semi-porteuses. C’est le cas lorsqu’un plancher s’affaisse et repose par défaut sur la cloison présente en dessous. Si vous souhaitez réaliser une modification structurelle de votre logement, les professionnels du réseau IZI by EDF devront prendre cette nouvelle donnée en considération avant de procéder à l’ouverture de la pièce. En effet, fragiliser la cloison pourrait affaiblir la solidité du plancher à l’étage.

cloison en bois

Les structures porteuses d’une habitation

Les murs porteurs ne sont pas les seules structures porteuses d’une maison. Ils sont également relayés par des composants horizontaux et verticaux.

Structure porteuse : définitions

Tout mur porteur ou structure porteuse supporte la charge de la charpente. Dans le cas d’une maison avec étage, cela concerne également le soutien des planchers. Une structure porteuse se compose des éléments suivants.

Type de structure porteuseCaractéristiques
MursLes murs sont la base de toute structure porteuse.
PoutresLes poutres sont installées horizontalement. Elles allègent la structure et permettent de créer de grands espaces ouverts.
PoteauxLes poteaux sont des éléments verticaux sur lesquels sont fixées les poutres.
LinteauxLes linteaux sont placés au-dessus des fenêtres et des portes présentes sur les murs porteurs.

Comment reconnaître un mur porteur ?

Un mur porteur est généralement plus épais qu’une simple cloison. Selon la date de construction de votre maison, il pourra faire une épaisseur de :

  • 20 cm (maison ancienne) ;
  • 15 cm (maison moderne).

Les murs porteurs se déclinent en plusieurs types de mur :

  • les murs de soubassement ;
  • les murs extérieurs ;
  • et les murs de refend.

Les murs de soubassement

Un mur de soubassement sert d’assise aux murs extérieurs et aux murs de refend en prenant appui sur les fondations. Lors de la construction d’une maison, ce type de mur s’installe au niveau du vide sanitaire ou du sous-sol.

Les murs de soubassement désignent aussi la partie enterrée des murs fixés aux fondations.

Mur de soubassement
Waterproof waterproofing of the house foundation

Les murs extérieurs

Les murs de façade et les murs de pignon sont des murs porteurs extérieurs, pour la plupart d’entre eux. Ils sont directement fixés sur les murs de soubassement. Les murs extérieurs non porteurs sont renforcés par des poteaux porteurs. Le mur est alors moins épais et ne supporte pas lui-même la charge.

Les murs de refend

Les murs de refend désignent les murs porteurs présents à l’intérieur du logement. Ils soulagent les murs porteurs extérieurs d’une partie du poids à soutenir. S’ils ont également une fonction séparative, toute ouverture sur un mur de refend est beaucoup plus complexe que sur une simple cloison, pour des raisons de sécurité évidente.

Où sont placés les murs porteurs ?

Les murs de façade sont des murs porteurs. À l’intérieur de la maison, d’autres murs doivent assurer la solidité de l’habitation. Ils se reconnaissent la plupart du temps par leur épaisseur. Toutefois, dans les maisons récentes, l’épaisseur d’un mur porteur est de plus en plus réduite grâce à l’évolution des structures.

IZI by EDF fait intervenir un professionnel qualifié de son réseau pour toute intervention sur un mur porteur pour abattre ou ouvrir une cloison en toute sécurité.

Comment créer une ouverture dans un mur porteur ?

Pour créer une ouverture dans un mur porteur, il est nécessaire de le scier. Il ne faut pas le casser car les vibrations pourraient faire tomber le mur et engendrer des dommages conséquents pour l’habitation.

Des poutrelles métalliques seront ensuite installées pour supporter le poids initialement soutenu par le mur.

Devis abattement et ouverture de cloison

Publié le 9 octobre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *