Quels sont les différents types de murs ?

Partager sur

construction-mur

Les murs d’une construction remplissent différents rôles. Il existe donc de nombreuses sortes de murs. Il est important de savoir différencier les types de murs. Vous êtes un peu perdu parmi la multitude d’appellations de murs ? IZI by EDF vous présente quels sont les différents types de murs que vous pouvez rencontrer en construction.

Les types de murs en fonction du rôle structurel

Une première façon de qualifier un mur est de définir son rôle structurel. On peut ainsi distinguer trois différents types de murs.

  • Le mur non porteur n’a aucune fonction structurelle. Autrement dit, il ne participe pas à la solidité de la construction. Cela signifie qu’un mur porteur peut être monté et démoli sans contrainte par rapport à l’intégrité du bâtiment. Les murs non porteurs sont également appelés cloisons.
  • À l’inverse, le mur porteur joue un rôle dans la structure du bâtiment. C’est grâce à lui que l’édifice ne s’effondre pas ! La construction d’un mur porteur doit donc être réfléchie et dimensionnée (épaisseur, hauteur, matériau, armature métallique, etc.). De même, il faut être extrêmement prudent pour démolir ou créer une ouverture dans un mur porteur. Si l’opération est faite sans prendre de précaution, la stabilité du bâtiment peut être compromise !
  • Le mur de soutènement est également un mur structurel. À la différence d’un mur porteur qui porte les charges d’un bâtiment (charges permanentes, d’exploitation et climatiques), le mur de soutènement porte les charges d’un terrain. Dans un terrain en pente, le mur de soutènement retient les sols et évite les éboulements.
Murs

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Murs

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Les types de murs en fonction de l’utilité

On peut également différencier les types de murs en fonction de leur utilité ou de leur position.

  • Un mur de façade fait partie de l’enveloppe du bâtiment. Il s’agit d’un mur extérieur dans lequel sont positionnées les menuiseries extérieures (fenêtre, porte-fenêtres et portes).
  • À l’inverse, le mur de refend est positionné à l’intérieur de la construction. Souvent, il constitue un mur porteur intérieur qui sert de support en plus des murs de façade.
  • Le mur pignon est un mur de façade spécifique. Il supporte la charpente d’une toiture à versants. Sa partie supérieure est généralement de forme triangulaire. Le plus souvent, il s’agit du mur de façade le plus court. Ce peut être un mur aveugle (sans ouverture), mais il peut également contenir des fenêtres.
  • Le mur mitoyen désigne un mur qui sépare deux bâtiments ou deux propriétés (cours, jardins…). La particularité d’un mur mitoyen est qu’il s’agit d’une copropriété : il appartient en totalité aux deux voisins.
  • Un mur de clôture sert à délimiter un terrain ou une parcelle. Sa hauteur est généralement assez faible.

Les types de murs en fonction de la composition

La composition d’un mur permet aussi de catégoriser les sortes de murs. On distingue notamment deux grands types de murs :

  • Un mur plein est constitué d’un matériau unique et uniforme. L’intérieur de la paroi est pleine, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de vide. Un mur plein peut être construit en différents matériaux : béton, carreaux de plâtre, brique pleine, béton cellulaire, etc.
  • À l’inverse, le cœur d’un mur creux est vide. Le mur creux comporte généralement deux matériaux de parement séparés parun espace vide. Par exemple, un mur creux de façade peut être fabriqué avec des parpaings à l’extérieur et des blocs de terre cuite à l’intérieur. Le vide intérieur peut être rempli d’un isolant pour améliorer la performance thermique de la paroi.

Pour aller plus loin : Consultez notre article dédié pour savoir comment faire la différence entre un mur creux et un mur plein.

Les types de murs en fonction du matériau

Enfin, le matériau de construction permet de distinguer les différents types de murs. Voici quelques exemple courants :

  • Le mur en béton armé est probablement le plus utilisé dans les constructions modernes en France. Il comprend du béton et une armature en acier. Le béton armé nécessite l’utilisation de plaques de coffrage appelées banches. C’est pourquoi on parle également de béton banché. Les propriétés d’un mur en béton armé dépendent de son épaisseur, de la composition du béton ainsi que du type et de la quantité d’acier intégré.
  • Une alternative très courante est le mur en blocs de béton, plus communément appelés parpaings. Il s’agit de blocs de béton moulés dont la structure peut être pleine ou creuse. Le mur en parpaings est facile à mettre en œuvre. Il est particulièrement utilisé pour la construction de maisons individuelles.
  • Le mur en béton cellulaire offre une bonne isolation thermique pour un poids réduit. On fabrique le béton cellulaire avec du ciment, de la chaux, du sable, de l’eau et un agent d’expansion.
  • Le mur en brique est apprécié pour ses performances acoustiques et thermiques. On peut utiliser des briques pleines ou des briques alvéolaires.
  • Les murs en pierre sont robustes et durables. Ils offrent une esthétique traditionnelle, rustique et pleine de charme.
Murs

Rénovation des murs

Publié le 2 Mars 2021

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.