Toutes les normes à respecter pour une cuisine PMR
Cuisine

Toutes les normes à respecter pour une cuisine PMR

Lecture en 3 min

Publié le 7 Juin 2022

Une personne en fauteuil roulant ou à mobilité réduite a besoin d’une cuisine PMR aménagée sur-mesure pour pouvoir cuisiner en parfaite autonomie. Les professionnels du réseau d’IZI by EDF font le point avec vous des différentes normes à respecter pour rénover une cuisine PMR.

Les travaux à prévoir pour une cuisine adaptée pour fauteuil roulant

Suite à un accident ou tout simplement en prévision de la réduction de la mobilité naturelle avec l’âge, des travaux de rénovation dans votre cuisine seront indispensables. Si les cuisines aménagées pour personnes en situation de handicap sont encore assez rares sur le marché, les artisans locaux du réseau d’IZI by EDF vous accompagnent dans votre projet de A à Z pour créer un espace parfaitement adapté à votre handicap, plus accessible et plus ergonomique. Voici une liste non exhaustive des travaux à prévoir.

Type d’équipementSolution compatible avec une personne à mobilité réduite
RangementTiroirs équipés d’ouvertures électriques
Plan de travail motoriséPermet de faire varier la hauteur (idéal si une personne est en fauteuil roulant, mais pas son conjoint, par exemple)
ÉclairageÀ détection de mouvement
RéfrigérateurCompact
Lave-vaisselleCompact et placé en hauteur
Hotte muraleAvec télécommande
Plaque de cuissonÀ induction, avec une commande simple
FourDoté d’une porte escamotable pour faciliter l’accès
Évier suspenduCuve très large et peu profonde inclinée à l’avant pour saisir plus facilement la vaisselle et avec vidage arrière déporté pour éviter les brûlures aux jambes
Robinet muralUne arrivée d’eau fixe pour maximiser la place sur le plan de travail

Des normes de sécurité très strictes sont imposées par la réglementation (norme NF P 99-611 sur l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite).

Cuisine adaptée PMR

Les différentes normes de rénovation d’une cuisine PMR

Le décret du 17 mai 2006 définit le principe d’accessibilité généralisée posé par la loi du 11 février 2005, modifiée par l’arrêté du 30 novembre 2007.

Les travaux réussis, c'est IZI !

Je lance ma rénovation

La hauteur des meubles en cuisine PMR

Pour une personne en situation de handicap en fauteuil roulant, le plan de travail doit être d’une profondeur maximale de 65 cm et d’une hauteur de 80 cm. Des espaces sous les meubles de cuisine un peu plus larges que le fauteuil roulant doivent être prévus pour que la personne puisse utiliser son plan de travail de face. Il est conseillé de prévoir des espaces de 70 cm de large sous l’évier et sous le plan de travail.

Pour les rangements, différentes normes doivent également être respectées. En effet, tout espace de rangement situé au-dessus de 1,30 m est inaccessible pour une personne en fauteuil roulant. Pour une personne malvoyante, des rangements pourront être prévus de 20 cm à 1,80 m de haut (en fonction de sa taille). Toutefois, pour une personne en fauteuil roulant, les artisans du réseau d’IZI by EDF préconisent des rangements accessibles entre 40 cm de haut et 1,30 m.

Dans les deux cas, les tiroirs sont installés entre 70 cm et 1,10 m. Des systèmes avec ouverture et fermeture assistée sont à privilégier : ils demandent moins d’effort physique. Pour une PMR en fauteuil, les rangements les plus bas doivent obligatoirement être situés à plus de 25 cm du sol pour que le repose-pieds puisse passer.

Travaux de rénovation cuisine PMR

Plan PMR : les dimensions d’une cuisine PMR

Petite ou grande, la cuisine PMR doit surtout disposer de suffisamment d’espace pour pouvoir circuler avec un fauteuil roulant. Lors de l’aménagement de la cuisine pour un accès à l’intérieur, il est possible de retirer la porte ou d’installer une porte coulissante. Dans tous les cas, le passage devra être au moins de 90 cm de largeur minimale, pour permettre un déplacement dans l’espace sans gène. Au centre de la cuisine, un espace de 1,50 m doit rester libre afin d’assurer une aire de rotation du fauteuil roulant sur 360°.

Qui doit respecter les normes pmr ?

Cuisine pour handicapé : les obligations dans un bâtiment accueillant du public

Tout établissement accueillant du public se doit d’être accessible aux personnes à mobilité réduite. Les personnes en situation de handicap doivent pouvoir circuler avec la plus grande autonomie possible : cela comprend l’installation d’une rampe à côté des escaliers, un élargissement des portes d’entrée, des sanitaires avec un espace de rotation pour fauteuil roulant, de la salle de bains, des revêtements de sols adaptés, etc.

Les travaux réussis, c'est IZI !

Je lance ma rénovation

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.