Peut-on mettre aux normes son installation électrique avec un petit budget ?

Partager sur

normes-electriques-installation-electrique-avec-petit-budget

Le budget est une contrainte de taille pour réaliser des travaux, quels qu’ils soient. C’est d’autant plus vrai en matière d’électricité, un poste qui nécessite sécurité et utilisation de matériaux de qualité. IZI by EDF vous donne quelques conseils pour faire diminuer la facture sans sacrifier votre sécurité et celle de votre installation.

Faire appel à un professionnel pour vos travaux d’électricité

Si l’intervention d’un artisan professionnel a un coût, elle est néanmoins indispensable pour des travaux réussis. Fort de ses connaissances techniques précises et de son expérience, il vous assure ensuite de profiter d’une installation électrique sûre et sans danger.

En réalisant seul vos travaux, vous prenez le risque de commettre une erreur, pouvant ensuite avoir de graves conséquences. Sachez par exemple qu’encore aujourd’hui, un incendie sur trois est lié à un problème électrique. Vous pouvez également vous tromper dans l’achat des éléments et des consommables. En cas d’incompatibilité, vous devrez alors en racheter de nouveaux et voir votre budget augmenter. Avec un artisan électricien, aucune mauvaise surprise n’est à prévoir. Le montant total de votre remise aux normes est indiqué dans le devis.

Faire baisser la facture de la mise aux normes électriques

Si votre budget est serré et que vous souhaitez réduire les dépenses au maximum, sachez que des aides et des astuces existent.

Guide équipements électriques

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Guide équipements électriques

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Les aides financières pour la remise aux normes électriques

Le budget d’une remise aux normes électriques peut aller jusqu’à plusieurs milliers d’euros. Pour encourager les particuliers à améliorer le niveau énergétique de leur logement, l’État propose de profiter d’aides financières :

  • En confiant cette rénovation à un professionnel, vous pouvez tout d’abord profiter d’une baisse de la TVA, au taux de 5,5 % contre 20 % initialement. Votre logement doit avoir plus de 2 ans et être votre résidence principale.
  • Il est également possible de profiter des subventions de l’Anah (l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat). Cette aide est néanmoins soumise à des conditions de ressources et impose que votre logement ait plus de 15 ans.
  • L’éco-prêt à taux zéro peut aussi vous aider si vous réalisez au moins deux chantiers liés à une amélioration énergétique de votre logement.
  • Pour bénéficier du prêt à l’amélioration de l’habitat, il vous suffit d’être propriétaire ou locataire de votre logement. Le montant maximal proposé pour ce prêt est d’un peu plus de 1 000 euros.
  • La prime du même nom est, elle, soumise à des conditions de ressources et vous impose d’être propriétaire occupant. Il est également nécessaire que le logement soit votre résidence principale.
  • Le CITE ou crédit d’impôt pour la transition énergétique, est une aide octroyée en fonction de vos revenus. Elle s’applique directement sur votre déclaration d’impôt et permet d’économiser jusqu’à 8 000 euros pour une personne seule et 16 000 pour un couple.
  • Le chèque énergie vous est délivré une fois vos travaux terminés. Son montant est compris entre 50 et 300 euros et dépend directement de vos revenus.
  • Contactez également votre fournisseur d’énergie. Tous versent parfois une prime dite « énergie » (en fonction de certains critères d’éligibilité). Le montant dépend du type de travaux et du prix de la facture.
  • Enfin, le prêt à l’accession sociale (ou PAS) peut vous aider à financer ces travaux. Votre logement doit avoir plus de 10 ans et vous devez emprunter au minimum 4 000 euros.

Réduisez le budget en travaillant par étapes

Pour étaler les dépenses, il est possible de faire intervenir le professionnel en plusieurs temps. Il peut par exemple installer un nouveau tableau électrique à côté de l’ancien et y intégrer petit à petit les nouveaux éléments, en travaillant pièce par pièce. Sachez toutefois que cette possibilité ne vous permettra pas de profiter de toutes les aides présentées ci-dessus et imposera une grande rigueur à l’artisan professionnel.

Bon à savoir : soyez vigilant à la qualité du matériel

Vous pourriez être tenté d’acheter du matériel d’occasion pour faire diminuer la facture. Cela est fortement déconseillé. En effet, impossible de savoir si le ou les éléments ont subi des dégâts ou une surcharge importante. Cela pourrait ensuite se montrer dangereux et même avoir pour conséquence une mise en danger des occupants du logement.

Remettre votre logement aux normes en matière d’électricité impose la plus grande prudence. Pour votre sécurité, il est indispensable de faire appel à un professionnel. Comptez alors sur les aides de l’État pour vous aider à couvrir les dépenses.

Guide équipements électriques

Mise en sécurité de l'installation électrique (selon la NF C-15100)

Publié le 5 Mai 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.