Quelle installation électrique prévoir dans un salon ?

Partager sur

normes-electriques-salon

Le séjour de votre intérieur se doit de disposer d’une installation électrique à la hauteur de vos besoins. Pour réduire le risque de manquer d’une prise ou d’éclairage suffisant, des règles s’imposent. Dans ce domaine, la norme NF C 15-100 est le texte incontournable. Mais que dit-elle exactement ? Que prévoir dans son salon en plus de cette norme ? Focus sur les informations à connaître pour concevoir l’installation électrique de votre salon.

Norme électrique NF C 15-100 : les règles au salon

La norme NF C 15-100 est le texte de référence pour toute installation électrique dans le salon, la cuisine ou dans toute autre pièce de la maison. Elle définit notamment le nombre de prises de courant à installer dans un salon, ainsi que les règles relatives aux circuits électriques et à leur puissance.

Ainsi, la NF C 15-100 prévoit un minimum de 5 prises électriques pour les séjours dont la superficie est inférieure à 28 m². Au-delà de 28 m², elle recommande un minimum de 7 prises auxquelles on ajoutera 2 prises supplémentaires à proximité des prises de communication. Dans les salons, ces prises de communication servent avant tout aux connexions Internet (modem/routeur) et au branchement des téléviseurs. Il s’agira surtout de prises RJ45 : le séjour doit compter au moins deux socles de prise, installés de manière juxtaposée.

L’une des prises électriques sera disposée à proximité de l’interrupteur commandant l’éclairage de la pièce. Au même titre que la chambre, la salle de bains et la cuisine, le salon doit disposer d’au moins un point d’éclairage central équipé d’un socle DCL (dispositif de connexion luminaire).

Enfin, chaque prise de courant devra être raccordée en 16A avec une prise terre (prise 2P+T). Les différents circuits devront être réunis dans l’espace technique électrique du logement (ETEL), c’est-à-dire l’emplacement réunissant l’ensemble des disjoncteurs ainsi que le coupe-circuit central.

Normes

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Normes

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Interrupteurs et prises électriques : à quelle hauteur ?

La norme NF C 15-100 donne également des préconisations pour la hauteur des prises électriques. En ce qui concerne les hauteurs normatives, la NF C 15-100 recommande de placer les prises entre 5 cm et 1,30 m du sol. Seule exception : dans la cuisine, la prise de la hotte de la cuisine se situera bien au-dessus de 1,30 mètre.

La hauteur minimale de 5 cm est valable pour les prises jusqu’à 20A. Pour les prises de plus de 20A (qui supporteront donc des appareils plus gourmands en énergie), cette hauteur minimale passe à 12 cm.

Quels types de prises électriques choisir ?

Le nombre de prises et leurs hauteurs respectives ne sont que des conseils, chacun restant libre de réaliser l’installation électrique de sa maison comme il le souhaite. D’ailleurs, d’autres experts préfèrent considérer que dans un logement, il faut une prise pour 4 m². Ainsi, il faut une dizaine de prises pour un séjour de 40 m². De plus, il existe d’autres types de prises, comme les prises USB, qui peuvent vous intéresser pour équiper votre salon.

Vous aurez également le choix de la pose : encastrée, en saillie… Ces méthodes de pose présentent différents avantages et inconvénients, et elles peuvent dépendre de vos murs. Par exemple, si le mur de votre salon n’est pas très profond, vous aurez probablement besoin d’une prise en saillie.

Concevoir son électricité en amont

Les normes électriques à respecter sont donc nombreuses. Les recommandations de la NF C 15-100 devront être complétées et adaptées selon votre configuration. Quoi qu’il en soit, pour que l’installation soit effectuée correctement, il est important de la concevoir avec méthode.

Avant tous travaux, particuliers comme professionnels commencent par établir un schéma électrique. Après avoir décidé de la future disposition des équipements (modem, TV, lampes…), il faudra prévoir le chemin de passage de chaque câble électrique, les emplacements des boîtes de dérivation, etc.

En cas de besoin, des logiciels peuvent vous assister dans la réalisation d’un tel schéma. Si cette étape devient trop complexe (car le schéma doit également contenir les informations des autres pièces) ou que vous peinez à évaluer vos propres besoins, vous pouvez faire appel à un électricien professionnel. Dans le cas où votre chantier en fait intervenir un, vous pouvez en parler avec votre maître d’ouvrage. Et dans le cas d’une installation déjà existante, n’hésitez pas à consulter notre article sur les 6 règles à respecter pour la mise en sécurité d’une installation électrique.

Finalement, la conception et la pose d’une installation électrique dans son salon peuvent dérouter de nombreux bricoleurs. IZI by EDF peut vous aider et vous fournir un devis pour la mise aux normes de votre installation électrique.

Normes

Mise en sécurité de l'installation électrique (selon la NF C-15100)

Publié le 4 Mai 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.