Poser soi-même sa paroi de douche en 6 étapes

Partager sur

Ras le bol du rideau de douche qui laisse passer l’eau et qui finit par moisir avec le temps ? La paroi vitrée de douche est idéale pour éviter les projections et inondations de fin de toilette dans votre salle de bain. Facile à poser, elle peut s’installer soi-même… à condition de connaître les bonnes astuces !

Bien choisir sa paroi de douche

Acheter du matériel adapté

Étape préalable à la pose mais indispensable pour en assurer le bon déroulement : vous devez vous assurer de vous procurer du matériel adapté.

Les parois de douche existent dans de nombreux modèles et de qualité plus ou moins optimale. Elles doivent se prêter à la configuration de votre salle de bain, à la taille du receveur de douche s’il y en a (ce qui n’est pas le cas dans les douches à l’italienne), à la hauteur de votre plafond, etc.

Retrouvez tous nos conseils pour vous aider à bien choisir votre paroi de douche.

Les portes de douche

Les portes de la douche constituent elles aussi une paroi, la seule différence étant qu’il s’agit d’une paroi mobile (tout comme une paroi de baignoire, qui peut dans certains cas bouger de gauche à droite sur son axe).

Leur choix se détermine notamment par la taille de la pièce et l’emplacement de la douche : portes coulissantes dans une petite salle de bain, pour ne pas « manger » d’espace, portes battantes pour les pièces un peu plus grandes, porte arrondie pour une douche en angle…

Si vos travaux concernent une douche à l’italienne, la question des portes ne se pose bien évidemment pas.

S’aider de logiciels de conception

Pour vous aider, il existe des logiciels de conception en 3D dans certaines enseignes de bricolage ou chez certains fournisseurs. N’hésitez pas à demander de l’aide en magasin. Autrement, vous pourrez toujours réaliser un plan au crayon sur une feuille à la bonne échelle – les méthodes à l’ancienne restent très efficaces !

Des parois sur-mesure

Si la configuration de votre salle de bain ou de votre douche ne correspond pas aux standards habituels, vous pouvez aussi très bien choisir de faire une paroi de douche sur mesure. Le prix sera bien sûr plus élevé mais l’investissement en vaudra certainement le coup.

Les travaux réussis, c'est IZI !

Je rénove ma salle de bain

Les outils à avoir dans votre caisse

Pour procéder à la pose de la ou des paroi(s) de votre douche, vous aurez besoin du matériel et des outils suivants :

  • la ou les parois prêtes à poser
  • des profilés de fixation
  • un feutre à pointe fine ou un crayon
  • un niveau à bulle
  • une perceuse
  • des chevilles et des vis en inox
  • un tournevis
  • un foret à carrelage
  • une cartouche de silicone pour salle de bain
  • en option : une scie à métaux

Procéder à la pose en 6 étapes

La pose de parois de douche est une opération relativement simple à réaliser soi-même. Elle se fait en 6 étapes.

Étape 1 : déterminer les points d’ancrage

La paroi de douche se monte généralement sur des profilés en aluminium. Ceux-ci doivent se fixer en U en amont de la pose. Ils déterminent les points d’ancrage de la paroi.

Vous allez d’abord installer le profilé vertical sur le mur. Pour ce faire, commencez par identifier les trous de fixation sur le profilé. Appliquez-le ensuite sur l’emplacement prévu contre le mur et vérifiez qu’il est bien vertical à l’aide d’un niveau.

Une fois qu’il sera bien positionné contre le mur, marquez au feutre ou au crayon les points de perçage.

Étape 2 : percer les trous de fixation

Enfin, percez les trous aux endroits marqués à l’aide de votre perceuse munie d’un foret à carrelage. Activez pour cela une vitesse lente au début et tenez votre perceuse droite. Vous pouvez augmenter la vitesse au fur et à mesure de la progression dans le perçage du trou.

Astuce : si vous craignez que votre carrelage ne s’abîme, vous pouvez percer dans les joints ou mettre du scotch sur les carreaux à proximité du trou à percer.

Étape 3 : fixer le profilé sur le mur

Comblez les trous de fixation avec du silicone et appliquez un trait de silicone le long du mur, à l’emplacement futur du profilé.

Enfoncez ensuite les chevilles dans les trous. Vous pouvez désormais venir positionner le profilé contre le mur en commençant par insérer l’angle inférieur dans le rail puis en le redressant.

Attention, la paroi est lourde ! Assurez-vous qu’elle est bien verticale, si besoin tapez dessus à l’aide d’un maillet en caoutchouc (pas métallique) puis vissez l’ensemble à l’aide des vis en inox.

Étape 4 : renforcer le maintien de la paroi à l’aide d’une tringle

Cette étape n’est pas indispensable, néanmoins elle est importante (et recommandée) pour stabiliser une paroi de douche, qu’il s’agisse d’une douche avec receveur ou à l’italienne.

La tringle permet en effet de maintenir la paroi contre le mur et ainsi ne pas faire reposer son équilibre uniquement sur le profilé. Elle s’accroche d’un côté à la paroi, et de l’autre au mur.

Pour installer une tringle, commencez par identifier où vous souhaitez la fixer au mur en prenant en compte l’endroit où elle assurera le maintien de la paroi. Ce dernier doit se situer au niveau du premier tiers de la largeur de la paroi en partant du mur.

Percez ensuite le trou de fixation dans le mur (à nouveau dans le carrelage, donc) et installez-y une cheville.

Vissez l’embout femelle de la tringle puis accrochez-la sur la paroi avant de fixer l’ensemble avec les vis.

NB : dans le cas où la tringle serait trop longue, n’hésitez pas à la scier à l’aide d’une scie à métaux.

Étape 5 : poser le sabot de blocage

Enfin, afin d’assurer le maintien optimal de votre paroi de douche, vous pouvez poser le sabot de blocage. Cela est notamment bien utile dans les douches à l’italienne, lorsqu’il n’existe pas de seconde paroi à poser.

En effet, lorsque vous installez une seconde paroi (par exemple la porte de la douche, si vous avez une douche en angle), ce sont les rails joignant les deux parois qui jouent le rôle de stabilisateurs.

Pour ce faire, appliquez un cordon de mastic silicone au niveau où se trouvera le sabot. Engagez celui-ci sur la paroi et faites-le glisser jusqu’au sol où se trouve le mastic, et collez-le fermement. Vous n’avez plus qu’à ajouter le couvercle décoratif.

Étape 6 : assurer l’étanchéité de l’installation

Dernière étape (et la plus facile) : pour assurer l’étanchéité de votre douche, appliquez un trait de silicone tout au long de la paroi posée.

A minima, vous devrez le déposer le long du mur (où se trouve le profilé) et à la jointure inférieure ave le sol carrelé ou le receveur. Patientez 24 heures avant l’utilisation de votre douche.

NB : pour éviter l’apparition précoce de moisissure, vous pouvez réaliser cette opération sur le côté extérieur de votre douche. Néanmoins, nous vous conseillons d’étanchéifier celle-ci à la fois par l’intérieur et par l’extérieur pour une efficacité renforcée.

Publié le 30 Décembre 2021

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.