Comment reconnaître un parquet ciré ou vitrifié ?

Partager sur

finition-parquet

Vous avez du parquet dans votre maison ou appartement ? Vous ne savez pas si c’est du parquet ciré ou vitrifié ? Il n’est pas toujours évident de reconnaître le type de parquet. Pourtant, suivant ce que vous comptez faire, vous devez absolument percer le mystère ! Découvrez pourquoi et comment reconnaître si votre parquet est ciré ou vitrifié.

Pourquoi est-il important de savoir si vous avez du parquet ciré ou vitrifié ?

Il est important de connaître exactement la finition de votre parquet pour deux raisons principales. Tout d’abord, il s’agit d’une donnée d’entrée essentielle si vous comptez entretenir votre parquet. En effet, vous avez peut-être emménagé dans un appartement ou une maison doté d’un parquet ancien ? Ou alors, vous vous êtes peut-être lancé dans un projet de rénovation d’un bien ancien qui comporte du parquet. Quelle que soit votre situation, vous devez savoir si votre parquet est ciré ou vitrifié.

En fonction de cette information, vous pourrez appliquer la bonne méthode pour l’entretenir. Ainsi, un parquet ciré s’entretient avec de la cire d’abeille le plus souvent. En petite quantité, elle doit s’appliquer en respectant le sens du bois. En revanche pour un parquet vitrifié, l’entretien consistera simplement à le laver à l’aide d’une serpillière mouillée à l’eau additionnée d’un détergent doux. Il ne faut jamais appliquer de cire sur un parquet vitrifié !

Si vous devez rénover un parquet vitrifié, vous aurez à le poncer tout d’abord avant de procéder à une nouvelle vitrification. Le process est donc très différent de la rénovation d’un parquet ciré.

De plus, vos travaux vous conduiront peut-être à remplacer certaines lames de bois. Là encore, vous devrez rechercher la même finition de parquet. En effet, pour être harmonieux, votre paquet doit disposer des mêmes lames.

IZI vous accompagne dans vos projets

Devis pose de parquet

Découvrir notre offre

Comment reconnaître du parquet ciré ou vitrifié ?

Il n’est pas facile de distinguer visuellement un parquet ciré d’un parquet vitrifié. Découvrez comment reconnaître la finition de votre parquet en l’observant et en faisant quelques essais.

Observez attentivement votre parquet

Une observation attentive de votre parquet peut vous en dire beaucoup. Par exemple, un parquet très dur à la surface lisse et brillante est très certainement vitrifié ou vernis. À l’inverse, un parquet ciré (ou huilé) sera plutôt lustré et aura une surface douce au toucher avec un texture qui peut se sentir du bout des doigts.

Si votre parquet est ancien et n’a pas été entretenu depuis un certain temps, cette différence visuelle devrait être d’autant plus importante. En effet, avec le temps, la cire appliquée sur un parquet tend à perdre de sa couleur et à se ternir un peu. Au passage, si votre parquet est vraiment très ancien, il y a de grandes chances pour qu’il soit ciré. En effet, dans le temps, les parquets cirés étaient très répandus.

Il faut toutefois rester prudent sur ces différences visuelles car les parquets relativement modernes peuvent jouer des tours. Comment cela ? De nos jours, il existe certains vernis spécifiques qui sont très peu brillants et qui apportent même une touche satinée. À l’inverse, certains produits sont vendus dans le commerce avec l’appellation « huile » alors qu’en réalité, ce sont des vitrificateurs !

Réalisez quelques essais sur votre parquet

Après avoir fait quelques observations, il est temps pour vous de passer à des tests si vous n’êtes toujours pas sûr. Rassurez-vous, il s’agit seulement de tests non destructifs ! Ce sont plutôt de méthodes de grand-mère qui ont fait leurs preuves !

Tout d’abord, vous pouvez essayer de frotter énergiquement votre parquet à l’aide d’un chiffon. Si le parquet en ressort plus brillant au fur et à mesure de vos passages, c’est qu’il s’agit d’un parquet ciré. Un autre test consiste à verser une goutte d’eau sur le parquet. Si la goutte pénètre dans le bois, vous avez affaire à un parquet ciré. Si la goutte reste en surface, le parquet est vitrifié.

Un autre moyen de différencier les parquets cirés et vitrifiés est d’utiliser du papier de verre (grain 120 par exemple). Lorsque vous poncez légèrement la surface de votre parquet, est-ce que cela crée un genre de poudre ou est-ce que le papier s’encrasse ? Dans le premier cas, cela signifie probablement que vous avez un parquet vitrifié. La poudre, généralement de couleur blanche et très fine, correspond au vernis qui est arraché sous l’action du papier de verre. Dans l’autre cas, il s’agit d’un parquet ciré. Sur le papier de verre, vous observerez alors des tâches brunâtres et des dépôts gras qui sont caractéristiques de la cire.

Enfin, un autre moyen est d’utiliser un chiffon imbibé d’alcool ou de térébenthine. En appliquant le chiffon sur le parquet, si le sol s’éclaircit, c’est qu’il s’agit d’un parquet ciré.

IZI vous accompagne dans vos projets

Devis pose de parquet

Découvrir notre offre

Publié le 4 décembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *