Comment moderniser un parquet vieillissant ou disgracieux ?

Partager sur

moderniser-parquet

En bois précieux brut, ciré ou vitrifié : le parquet reste un must en tant que revêtement de sol. Chaleureux, esthétique, confortable… il donne à coup sûr un sérieux cachet à votre décoration d’intérieur. Mais le parquet subit l’usure et peut s’abimer avec le temps qui passe. Certes un entretien régulier permet d’en préserver ses qualités. Mais parfois son aspect semble trop endommagé. IZI by EDF vous détaille les différentes techniques pour moderniser un parquet.

Parquet : un revêtement chic mais sensible

Si aujourd’hui, le parquet en bois véritable se voit moins utilisé que sa version imitation en PVC, il garde tout de même ses lettres de noblesses grâce à ses propriétés uniques. On distingue différents types de parquet selon le produit de finition utilisé pour le protéger. On retrouve principalement des parquets en bois massif huilé ou non, le parquet verni, ciré ou vitrifié.

Dans tous les cas, on reste sur un matériau naturel et noble. Tous sont composés de bois de différentes essences, auquel on applique souvent un traitement pour le rendre plus résistant et conserver son état d’origine.

Tout type de parquet est soumis à rude épreuve avec des dommages plus ou moins conséquent :

  • Passages répétés qui à terme peuvent user ou ternir sa surface
  • Chute de liquide : l’eau reste l’ennemie numéro un du bois. A son contact, le parquet peut marquer ou se déformer. Les autres liquides peuvent tacher irrémédiablement votre revêtement de sol et le rendre disgracieux.
  • La chute d’objets lourds ou le déplacement de meubles peuvent occasionner des rayures superficielles ou plus grave des chocs en profondeur.

D’autre part, l’usure du temps peut aussi ternir l’aspect de votre parquet :

  • L’exposition excessive au soleil va le faire changer de couleur. Sous l’action des UV il peut jaunir ou foncer
  • L’utilisation de produits d’entretien non adaptés (trop corrosifs) peut rapidement détériorer son aspect esthétique
  • L’accumulation de saleté accélère aussi son vieillissement

Parquet massif, ciré ou vitrifié ?

Selon sa qualité, votre parquet va plus ou moins résister à l’usure quotidienne. Ainsi le parquet ciré a son style unique et brillant. Mais il requiert un entretien régulier. En plus de son nettoyage minutieux, prévoyez un lustrage tous les mois.

Le parquet vitrifié reste l’option la plus résistante. En effet, une couche de vernis protège le bois efficacement. Après un bon dépoussiérage passez un bon coup de de polish tous les ans. Bien entretenu vous pouvez profiter de ses qualités pendant plus de 10 ans.

Le bois massif brut s’avère le plus chic mais nécessite un entretien plus régulier. Un fois par an vous pouvez appliquer une couche d’huile adaptée pour retrouver son éclat d’origine.

Comment entretenir un parquet pour mieux le conserver ?

Quel que soit sa qualité, un parquet véritable exige quelques précautions et surtout un entretien régulier. Il reste conseillé de poser des tampons de feutre sous les pieds des meubles pour éviter toutes rayures. Evitez également le mobilier sur roulettes : elles marquent rapidement le bois. Prenez l’habitude de vous déchausser avant de fouler votre parquet. En effet, un simple caillou coincé sous la chaussure peut rayer le parquet.

Un entretien régulier et adapté à la nature de votre parquet en préserve plus longuement l’apparence. Par conséquent, prévoyez son nettoyage hebdomadaire avec un dépoussiérage complet à l’aspirateur. Un petit passage au savon noir permet d’en enlever les taches légères. Pour les taches tenaces et incrustées, utilisez un chiffon avec un produit de nettoyage spécifique (vinaigre blanc, alcool, …). Frottez avec parcimonie pour ne pas abimer d’avantage la zone tachées.

Ensuite, vous pouvez lui appliquer un traitement (lustre, cire, huile de lin, produit raviveur…) pour renforcer sa protection et lui rendre un aspect jeune. Parfois, un simple entretien ne suffit plus. Par exemple, l’usure est trop importante avec des rayures profondes ou un aspect général trop vieux. Dans ce cas, plusieurs techniques ou interventions permettent de moderniser un parquet très abimé.

Les travaux réussis, c'est IZI !

Je lance ma rénovation

Comment redonner du lustre à votre vieux parquet ?

On l’a vu ci-dessus, selon sa qualité et son traitement de finition l’entretien d’un parquet prend différentes formes. Pour éviter toute erreur regrettable vous devez identifier avec précision la nature exacte de votre parquet. Un parquet en bois véritable dure plus de 100 ans et peut être modernisé de nombreuse façon. Pour le parquet stratifié en plastique qui reste une imitation du vrai bois, la seule option reste son remplacement.

Commencez par préparer la pièce en la vidant de ses meubles. Nettoyer le parquet correctement avec le produit adapté. Vous pouvez alors passer à l’étape suivante le ponçage. Même chose la technique de ponçage va dépendre du type de votre parquet et de sa pose. Les plus souvent trois passages sont nécessaires en allant du papier le plus abrasif au plus fin. Il faut trouver le bon équilibre entre gommer juste la partie endommagée sans trop endommager l’épaisseur du bois. Entre chaque passage, aspirez la fine poussière obtenue puis passez un chiffon humide sur toute la surface.

Une fois ce travail fait vous allez pouvoir attaquer la finition. A vous de choisir le produit adapté à votre parquet et qui correspond à vos envies. Vous pouvez protéger votre parquet en passant un coup de cire, de l’huile ou refaire sa vitrification.

Si le parquet est vraiment trop vieux, vous pouvez aussi prévoir sa rénovation en changeant les lames abimées. Cette intervention exige de bonnes compétences techniques. Il est parfois difficile de retrouver le même matériau avec la teinte exacte.

Moderniser un parquet : peinture ou carrelage associés ?

Une autre option très tendance consiste changer son aspect ou sa couleur. Vous pouvez très bien le teindre légèrement pour lui redonner un coup d’éclat. Plus radical, un bon coup de peinture permet souvent de moderniser un parquet vieillot. Enfin, place à l’originalité en associant votre parquet à un carrelage. Faites jouer les motifs, matières et couleurs en remplaçant les parties abimées ou trop exposées par des dalles de carrelage afin de créer un style unique résolument contemporain.

En bref, le parquet reste un incontournable des revêtements de sol. Un entretien régulier permet d’en prolonger sa durée de vie. En cas d’usure trop prononcée, vous pouvez le poncer et le traiter pour retrouver son état originel. Un coup de pinceau permet aussi de rajeunir un parquet vieillissant ou disgracieux. Les artisans du réseau IZI by EDF sont à votre disposition pour vous accompagner dans tout vos projets de rénovation intérieure.

Publié le 23 Décembre 2021

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.