Comment bien préparer ses murs avant de les peindre ?

Partager sur

peindre-mur

A la suite d’un déménagement ou pour changer la déco de votre logement, vous prévoyez de repeindre vos murs. Avant de vous lancer dans ces menus travaux, vous aimeriez savoir comment préparer vos murs. Voici quelques conseils pour vous aider à bien « soigner » votre mur avant d’y appliquer la moindre couche de peinture !

Préparez votre pièce à faire peau neuve !

Protégez vos meubles et votre sol

Avant de vous attaquer à la peinture, commencez par enlever les meubles de la pièce. Si la tâche n’est pas aisée, poussez-les simplement au centre de la pièce. Protégez ensuite votre sol avec des bâches, des plastiques, du carton ou du papier journal. Vos appliques, comme tout ce qui ne peut être démonté, sont à emmailloter dans des sacs plastiques, que vous maintiendrez avec du ruban adhésif.

Protégez les murs

Retirez les tableaux, les cadres photos et tout ce qui décore vos murs. N’oubliez pas les rideaux, les tringles et les attaches. Pour éviter de vous retrouver avec de la peinture sur les plinthes, les angles du plafond, les contours des fenêtres ou les chambranles de portes, collez du ruban adhésif de masquage.

S’il reste sur vos murs des chevilles, insérez des vis à l’intérieur. Cela vous évitera de les boucher par inadvertance avec de la peinture. Il vous suffira de les retirer lorsque vous aurez fini de peindre vos murs.

Protégez les prises murales

Comme on vous le dit très souvent dans nos articles, assurez-vous de couper le courant électrique avant de toucher vos prises. Retirez les différentes prises de la pièce et insérez les fils dans des dominos. Placez ces derniers dans un plastique afin de les protéger.

Protégez votre visage et vos mains

Pour éviter les contacts indésirables avec la poussière, pensez à porter un masque adapté, des lunettes de protection et des gants.

Les travaux réussis, c'est IZI !

Je lance ma rénovation

Lavez vos murs

Commencez par laver votre mur à l’aide d’une lessive dégraissante et d’une éponge. Partez du plafond et descendez vers les plinthes.

Rincez ensuite votre mur à l’eau claire et laissez-le sécher.

Au cours de cette phase, il se peut que vous tombiez sur des moisissures. Si cela arrive, nettoyez-les avec un produit fongicide ou de l’eau de javel. Lavez votre mur comme indiqué précédemment puis rincez-le.

Il se peut aussi que votre ancien papier peint ait laissé des petits bouts sur votre mur, ou que des traces de colle restent apparentes. Pour tout retirer et retrouver un mur impeccable, il vous suffit de les humidifier et de les retirer avec un grattoir. Laissez sécher votre mur.

Soignez votre mur !

Enlevez les clous et les vis

Maintenant que votre mur est propre, retirez les vis. S’il y a des clous, enlevez-les avec une paire de tenailles. S’il y a des chevilles, vissez une vis à moitié dans la cheville et, à l’aide d’une pince, tirez sur la cheville.

Rebouchez les trous

A l’aide d’un grattoir triangulaire, agrandissez légèrement les trous et les fissures. Cela permet de retirer facilement tout ce qui ne tient pas bien. Passez une éponge humide sur le trou. Votre enduit adhèrera bien mieux !

Appliquez votre enduit de rebouchage sur un couteau à enduire, et passez cet enduit sur les trous et les fissures de votre mur. Pensez à bien lisser l’enduit pour ne pas avoir de bosse sur votre mur. Laissez votre mur sécher.

Lorsque le mur est sec, poncez la zone travaillée avec un papier abrasif grain moyen.

Une fois que les trous les plus gros et les fissures les plus apparentes sont « réparés », passez aux trous les plus petits.

Posez votre enduit de lissage

Si vous prévoyez de repeindre votre mur avec une peinture acrylique, commencez par poser un enduit de lissage à l’eau. Préférez un enduit gras si vous optez pour une peinture glycérophtalique.

Avec un couteau à enduire, appliquez ensuite l’enduit de lissage sur votre mur.  Veillez à faire des gestes toujours dans le même sens, et à étaler votre enduit à l’horizontale. Laissez sécher votre mur. Vous saurez qu’il est sec lorsque votre mur sera bien blanc.

A l’aide d’un abrasif grain fin 80, poncez votre mur. Terminez par un dépoussiérage complet avec une éponge humide. Posez une seconde couche d’enduit.

Si appliquer un enduit de lissage ne vous dit rien (pas toujours facile de devenir plâtrier !), vous pouvez aussi utiliser une toile de verre ou une toile intissée. Elles offrent toutes les deux une jolie finition propre.

Quelques astuces pour un résultat optimal :

  • Commencez par travailler le bas de vos murs ;
  • Appliquez la seconde touche en commençant aussi par le bas, et à la verticale.
  • Pour un mur parfaitement lisse, utilisez un abrasif grain fin 120.
  • Dépoussiérez et passez un bon coup d’aspirateur dans la pièce.

Appliquez la sous-couche

Pour matifier votre ancienne peinture, utilisez une feuille d’abrasif très fine. Votre ancienne peinture glycéro est très dure et brillante ? Utilisez une ponceuse à tête auto-rotative et un abrasif grain P120. Cela permettra de « casser » l’aspect brillant et de matifier votre ancienne peinture.

Nettoyez votre mur avec un aspirateur. Votre aspirateur domestique n’étant pas adapté aux gravats, utilisez un aspirateur de chantier. Si vous n’en avez pas, vous pouvez tout aussi bien utiliser une éponge humide.

Même avec ces précautions, il se peut que votre peinture de finition n’adhère pas bien à votre mur et qu’elle se décolle. Pour éviter que cela arrive, appliquez une impression sur votre mur. Même si toutes ces étapes vous paraissent chronophages, sachez que mieux votre support est préparé, plus sa finition sera de qualité !

Poncez le mur avec une feuille d’abrasif très fine grain P200.

Voilà, vous en avez fini avec les étapes préparatoires, vous pouvez enfin appliquer votre peinture de finition !

Comment préparer un mur en plâtre ?

Un mur en plâtre est facile à préparer. Mais si vous constatez que votre mur est humide, contactez un professionnel. Il saura vous dire quelle est la cause de cette humidité et vous conseiller sur les travaux à réaliser pour retrouver un mur sec et sain.

Si vous constatez que votre mur est friable, vous aurez à appliquer un fixateur de fond pour supports friables. Appliquez-le au rouleau.

Si vous constatez la présence de bosses sur votre mur, commencez par appliquer un enduit de lissage sur tout votre mur. Selon l’ampleur des dégâts, appliquez une ou deux couches. Poncez votre mur puis appliquez votre sous-couche pour plaques de plâtres. Notez que vous pouvez aussi utiliser une sous-couche universelle. Ces deux produits vous aident à bloquer le fond et à empêcher le dégorgement. Et votre peinture de finition n’adhèrera que mieux et plus longtemps.

Lorsque des traces humides se forment sur le mur après la pose de la cire, cela signifie que votre mur était encore humide au moment de l’application.

Bon à savoir : il vaut mieux retirer les rubans adhésifs protégeant les boiseries ou les plinthes avant que la peinture ne sèche. Si vous attendez le séchage complet, vous aurez besoin d’un cutter pour « séparer » la peinture de l’adhésif.

Comment préparer un mur en ciment ?

Avant de repeindre votre mur, il sera nécessaire de le traiter contre l’humidité. Veillez aussi à reboucher les trous et les fissures afin de vous assurer une surface la plus lisse possible.

Comment préparer un mur déjà peint ?

Pour repeindre un mur déjà peint, il faut que la peinture soit « en bon état ». Si l’ancienne peinture présente des cloques ou si elle est écaillée, décapez-la et lessivez-la. Votre nouvelle peinture adhèrera bien mieux sur une surface propre.

Comment bien peindre un mur préparé ?

Maintenant que votre mur est préparé, vous allez pouvoir passer à l’application de la peinture. Commencez par un primaire d’accrochage. Utilisez une brosse à rechampir pour peindre les angles et les bordures de la pièce. Pour avoir un mur lisse, étalez bien votre peinture.

Pour les surfaces de votre mur, utilisez plutôt un rouleau. Définissez des zones mesurant environ un mètre carré, et effectuez deux passages croisés. Passez d’abord un coup de pinceau à l’horizontal, puis à la verticale (ou inversement). Débutez par le haut de votre mur, puis descendez vers le sol.

Lorsque vous avez repeint plusieurs carrés, effectuez de larges mouvements avec votre rouleau pour lisser les différentes zones entre elles. Cela vous permettra d’effacer les différentes traces de passages.

Parfois, vous aurez à passer une seconde couche de primaire d’accrochage pour obtenir un résultat optimal. Il vous suffit alors de répéter la technique d’application décrit précédemment pour la pose de la première couche.

Si vous appliquez deux couches, laissez reposer votre mur plusieurs heures entre les deux. Attendez 24 h après la pose de la dernière couche avant de toucher à nouveau à votre mur.

Vous pouvez maintenant appliquer la peinture de finition.

Publié le 15 Décembre 2021

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.