Quel type de peinture pour peindre une pièce humide ?

Partager sur

peinture-piece-humide

Vous avez décidé de changer de couleur les murs de votre cuisine ou de votre salle de bains ? Ne vous précipitez pas pour acheter de la peinture, car il y a certaines choses à savoir avant de passer à la caisse ! Les pièces humides sont soumises à des variations de température avec des dépôts d’humidité et parfois même de graisses. Voici donc quelques astuces IZI by EDF pour choisir le bon produit.

Pourquoi choisir une peinture spéciale pour une pièce humide ?

Alors que certaines pièces subissent des variations de température et des changements d’atmosphère plus ou moins humides en fonction de leur usage, les matériaux utilisés doivent être adaptés en conséquence. Souvent victimes de condensation et de projections, les murs d’une pièce humide doivent donc être protégés et faciles à nettoyer.

De fait, toutes les peintures dites « spéciales pièces humides » sont entièrement perméables et lessivables pour que le revêtement de vos murs dure dans le temps. Ainsi, pas d’accumulation d’humidité qui viendrait fissurer la peinture appliquée et pas d’infiltrations d’eau non plus.

C’est la présence de fongicides dans la composition des peintures « spéciales pièces humides » qui permet d’éviter ce genre de problème. Les peintures de ce type sont donc anti-moisissures et anti-graisses.

2 types de peinture et 2 finitions possibles

Dans le panel de types de peinture existants, on en gardera seulement deux en particulier pour décorer ou rénover un mur qui se trouve dans une cuisine ou dans une salle de bains.

La peinture acrylique : l’option écolo

La peinture acrylique est considérée comme un revêtement respectueux de l’environnement et de la santé des occupants du logement, car sa composition est faite à partir d’eau. Sa base aqueuse lui permet aussi de sécher rapidement et de n’avoir aucune odeur désagréable lors de l’application. Une peinture acrylique de bonne facture est également gage de durée dans le temps, bien qu’il n’y ait souvent pas besoin de passer 2 couches sur les murs. C’est donc une peinture qui multiplie les bons points !

La peinture glycéro : la « tout-terrain »

La peinture glycéro est, elle aussi, souvent recommandée pour des pièces humides. À la différence de la peinture acrylique, sa composition contient des résines liantes qui offrent un aspect très lisse sur les murs. Elle est de moins en moins utilisée à cause des solvants qu’elle contient, et pourtant la glycéro reste encore la plus plébiscité de nombreux peintres. Il faut dire qu’elle a un pouvoir de résistance difficilement égalé qui fait qu’elle supporte aussi bien l’humidité que les chocs !

Pour la finition, c’est la même chose : il y a deux options qui sont majoritairement les plus plébiscitées lorsqu’il s’agit de peindre une pièce humide, alors on laisse les autres de côté.

La finition brillante

Cette option n’est pas forcément la plus choisie et pourtant elle offre de nombreux avantages. En plus de refléter la lumière comme aucune autre peinture, la finition brillante est très résistante à l’eau et à la condensation. En revanche, un seul mot d’ordre : vos surfaces doivent être parfaitement lisses, car cette peinture ne laisse passer aucun détail.

La finition satinée

C’est la finition la plus choisie pour les pièces humides. Elle est vraiment idéale, car elle agit comme un film résistant à la chaleur, à l’humidité et à la condensation. Absolument parfaite pour toutes les pièces humides !

Quelles sont les étapes qu’un professionnel va suivre pour peindre une pièce humide ?

Repeindre les murs d’un logement, qu’il s’agisse d’un salon ou bien de pièces humides, est un travail qui demande précision et rigueur. Pour vous assurer d’un travail réussi, le mieux reste de faire confiance à un professionnel. Voici les étapes que suivra un artisan qualifié :

  • La préparation de la pièce : la zone est complètement protégée ;
  • Le lessivage des murs : la zone à peindre doit être parfaitement saine et propre ;
  • Les applications : ici, il s’agira de passer une sous-couche si nécessaire et ensuite 1 ou 2 couches en fonction de la peinture que vous aurez choisie ;
  • Le séchage : cette étape est à suivre impérativement si vous voulez un rendu parfait !
  • Le nettoyage : l’artisan termine en lessivant la zone de travail avant de partir.

Le processus pour peindre une pièce humide doit être suivi à la lettre pour réussir son chantier. Il faut également s’assurer de choisir la peinture la plus appropriée. Les conseils d’un peintre professionnel peuvent être largement utiles pour réaliser ces travaux.

Prix & Devis peinture d'intérieur

Publié le 9 November 2020

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *