La méthode efficace pour enduire un plafond

Partager sur

pose-enduit-plâtre-plafond

Enduire un plafond, que ce soit pour le rénover ou lui apporter une finition, n’est jamais chose facile. On en ressort même souvent avec la nuque endolorie ! Quelques conseils pratiques peuvent toutefois vous aider à gagner en efficacité… et ainsi à limiter le temps passé pour un résultat optimal.

Quels avantages à enduire un plafond ?

L’enduit est une solution idéale pour rénover un plafond vieilli et fissuré, sale ou abîmé, que ce soit dans une maison ou un appartement. Il s’utilise aussi en finition sur un plafond neuf pour apporter un aspect décoratif à une pièce.

Simple à réaliser, peu coûteux notamment par rapport à un plafond suspendu, il permet de faire disparaître les irrégularités et les imperfections du plafond en deux temps trois mouvements. Et cela quel pour tous types de plafonds traditionnels : plâtre, placo, béton, etc.

Quel matériel pour enduire un plafond ?

Avant d’enduire votre plafond, assurez-vous d’avoir à votre portée le matériel suivant :

  • Un escabeau
  • Une ou plusieurs bâche(s) en plastique suffisamment large(s) pour protéger votre sol et vos meubles sur toute la surface de votre pièce
  • Un ruban de masquage pour protéger vos murs des projections d’enduit
  • Un grattoir
  • Un couteau à enduire (ou un rouleau selon la technique préférée)
  • Un platoir de lissage
  • Du papier de verre
  • Un aspirateur
  • Des lunettes de protection pour vos yeux
  • Et bien sûr, l’enduit de lissage !

Les différents types d’enduit de lissage

L’enduit à la chaux Sa particularité est de laisser respirer le support et ainsi d’éviter que les moisissures se développent. Cela en fait un enduit idéal pour la salle de bain.
L’enduit au plâtreC’est l’enduit le plus couramment utilisé. On le trouve prêt à l’emploi sous forme de poudre à diluer dans de l’eau.
L’enduit au cimentL’avantage de cet enduit est d’être très résistant.
L’enduit à l’argileIdéal pour lisser les supports rugueux.

Quelle méthode pour enduire un plafond ?

Préparer la pièce

Comme pour tout chantier, enduire un plafond est salissant. Cela génère de la poussière et risque de tacher à cause des projections d’enduit. Cela d’autant que les traces générées ne sont pas toujours rattrapables.

Débarrasser la pièce

Si cela est possible, sortez tous vos meubles et objets de la pièce ainsi que les tableaux ou décorations présents sur les murs pour éviter autant que faire se peut de les endommager.

S’il est trop compliqué pour vous de débarrasser la pièce, notamment dans le cas où vous n’auriez pas d’espace de stockage, regroupez-les dans un même coin de la pièce et protégez-les meubles en les enveloppant de bâches en plastique.

Protégez le sol et les murs

Selon la nature de votre sol et sa porosité, vous prenez le risque qu’il absorbe les projections d’enduit. Pour éviter cela, disposez des bâches de protection sur toute la surface du sol. Des plaques de cartons posées à plat peuvent aussi faire l’affaire.

Collez également du ruban de masquage en haut de vos murs pour éviter les débords lorsque vous passerez l’enduit. Et si vous êtes très précautionneux.se, vous pouvez aussi couvrir vos murs de bâches ainsi que le haut de vos fenêtres et de vos portes.

Enfin, n’oubliez pas d’ôter votre plafonnier si vous en avez !

Préparer le plafond

Enduire un plafond se fait sur une surface parfaitement plane, sèche et saine. Ce sont les conditions sine qua non pour que l’enduit accroche bien. L’étape de préparation du plafond est donc aussi importante que lorsque vous préparez un mur à accueillir de la peinture !

Enlever les aspérités du plafond

A l’aide d’un grattoir, raclez les imperfections du plafond pour détacher le vieux plâtre et tout ce qui ne constitue pas la surface dure du plafond. Effectuez ce travail sur toute la surface de votre pièce.

Utilisez du papier de verre si besoin pour supprimer les derniers défauts.

Pendant cette opération, pensez à revêtir des lunettes de protection voire à porter un masque pour vous éviter de recevoir de la poussière sur le visage.

Une fois cette étape terminée, passez l’aspirateur dans votre pièce et au niveau du plafond afin d’éliminer au maximum la poussière ambiante. Passez ensuite une brosse époussette sur le plafond pour enlever le reste de poussière.

Lessiver le plafond

Si votre plafond est très sale, il est nécessaire de le lessiver. Pour cela, utilisez tout simplement de la lessive Saint-Marc diluée dans de l’eau puis rincez-le sur toute sa surface à l’eau claire sans trop imbiber votre éponge.

Si vous estimez que le lessivage n’est pas utile, humidifiez l’ensemble du plafond à l’aide d’une serpillère ou d’une éponge propre et mouillée. Essorez celle-ci au préalable : il faut qu’elle soit suffisamment humide pour enlever la poussière et les impuretés, sans pour autant être pleine d’eau.

Laissez sécher minimum 24 heures. Une nuit ou deux sont nécessaires avant que le plafond puisse accueillir l’enduit.

Faut-il mettre une sous-couche avant l’enduit ?

Dans le cas où vous travaillez sur un support poreux comme le plâtre, vous pouvez prévoir une couche d’impression avant d’appliquer l’enduit. Celle-ci pénétrera dans votre support et permettra à l’enduit de bien s’y accrocher.

Appliquer l’enduit

Une fois votre plafond propre et sec, vous allez pouvoir appliquer l’enduit. L’idéal est de travailler avec un couteau à enduire neuf. À défaut, vous pouvez biseauter votre couteau avant la pose de l’enduit, pour assurer une bonne application.

À noter qu’il existe aussi une technique de pose, plus rapide, au rouleau. Munissez-vous dans ce cas du matériel et de l’enduit adaptés (n’hésitez pas à demander conseil en magasin de bricolage).

Commencez toujours par enduire un angle de la pièce. Il y a 2 règles à suivre lorsque vous appliquez l’enduit :

  • travaillez secteur par secteur, en petites zones de près d’1m2, jusqu’à couvrir la totalité de la surface du plafond
  • et travaillez en bandes parallèles sur toute la largeur ou la longueur de votre plafond

Vous devez à chaque fois chevaucher la partie que vous venez de réaliser pour éviter de laisser des espaces sans enduit, ce qui donnerait un aspect disgracieux à votre plafond.

Comment doser l’enduit ?

Afin d’avoir toujours suffisamment d’enduit à disposition, prenez-en une bonne quantité sur un platoir avant de monter sur votre escabeau.

Ensuite, pour chaque application, chargez votre couteau à enduire avec une petite quantité d’enduit de lissage. Étalez-le avec la lame du couteau en biais, en appuyant suffisamment fort pour bien le lisser.

Lisser l’enduit

Le lissage se fait avant que l’enduit ne sèche. Si vous travaillez dans une pièce très petite (inférieure à 5 m2), vous pouvez attendre d’avoir appliqué l’enduit partout avant de le lisser de manière homogène sur toute la surface. En revanche, il reste préférable de le lisser au fur et à mesure si vous avez une moyenne ou grande surface à couvrir.

NB : le temps de séchage de l’enduit varie aussi selon le taux d’humidité ambiant. Un temps très sec favorisera un séchage rapide. Adaptez-vous donc aussi aux conditions climatiques pour juger du bon moment pour lisser votre enduit !

Comment bien lisser l’enduit ?

Une fois que vous aurez recouvert tout ou partie de la surface du plafond selon le cas décrit plus haut, nettoyez votre couteau à l’aide d’un chiffon humide et essuyez-le.

Le lissage de l’enduit se fait bande après bande dans le sens de la longueur ou de la largeur de votre pièce. Les bandes doivent être parallèles.
L’objectif est de ne pas laisser de traces de couteau et d’avoir la surface la plus homogène possible.

Réaliser les finitions

Les finitions servent à obtenir un résultat optimal. Si le résultat ne vous satisfait pas pleinement, vous pouvez toujours faire une repasse d’enduit sur toute la surface du plafond.

Laissez sécher votre enduit de plafond.

Une fois l’enduit sec, poncez votre plafond légèrement, de manière à éliminer les dernières imperfections de surface à l’aide d’un papier abrasif à grain fin.

Il ne vous reste plus qu’à dépoussiérer le plafond ! Munissez-vous d’un chiffon sec d’abord, puis d’un chiffon humide afin qu’il ne reste plus aucune poussière. Passez ensuite l’aspirateur au sol en veillant à bien aérer la pièce.

Et ensuite ?

Votre plafond est fini ! La prochaine étape ne tient qu’à vous : si vous le souhaitez, vous pouvez maintenant peindre votre plafond. Toutefois, attendez bien 24 heures que l’enduit sèche bien avant de vous lancer dans la peinture.

Devis de rénovation de plafond avec IZI by EDF

Publié le 2 décembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *