Quels sont les différents types de plafonds ?

Partager sur

plafond blanc ventilateur

Dans votre habitation, le plafond est un élément central. Il permet une bonne isolation acoustique et thermique, en plus de son rôle clé dans le design général du logement. Voici un tour d’horizon des types de plafonds que l’on retrouve sur le marché.

Le plafond classique

Premier type de plafond rencontré : le classique. Il s’agit ni plus ni moins que le plafond qui fait partie intégrante de la structure architecturale initiale d’un logement, dès sa construction. On distingue trois sortes de plafonds classiques :

  • Le plafond à la française
  • Le plafond à caisson
  • Le plafond en staff

Le plafond à la française

Dès le 17e siècle, on voit apparaître les plafonds à la française. Ces derniers laissent apparaître les imposantes poutres en bois, ou alors des fausses poutres sur lesquelles sont fixées les solives. Ce type de plafond ne se fait plus, on ne le trouve plus que dans les constructions anciennes. En général, il convient de les rénover en laissant les poutres d’origine.

Le prix d’un plafond à la française est très variable, il peut s’échelonner de 20€/m² à 100€/m² pour les plus esthétiques qui ont recours au bois de chêne. S’il comporte des fausses poutres, le prix ne dépasse guère 30€/m². L’avantage principal de ces plafonds est le charme « à l’ancienne » qu’il apporte à l’habitat.

Le plafond à caisson

L’un des plus anciens types de plafonds est celui à caisson. On le retrouve dès l’Antiquité et il n’a cessé depuis d’exister, il est maintenant réservé aux constructions de luxe. Le plafond à caisson laisse apparaître l’armature (en bois ou en staff), qui est composée d’un assemblage de formes géométriques : carrés, rectangles, losanges… Il permet une personnalisation très avancée et des jeux de reliefs.

Il n’est pas possible de donner un prix moyen pour le plafond à caisson car il est presque toujours réalisé sur devis, en fonction des besoins du client. Il concerne en majorité des châteaux, belles demeures et maisons très anciennes qui cherchent à donner élégance et majesté à leur intérieur.

Le plafond en staff

Dernier plafond classique en date, apparu vers le 19e siècle, le plafond en staff est composé de fibres végétales invisibles et de plâtre. Il permet ainsi d’organiser l’esthétisme autour de motifs délicats tels que des rosaces, des corniches, ou encore des effets de drapés. Le staff présente l’avantage d’être un matériau naturel, résistant et écologique. Il ne prend pas feu ni ne se dégrade.

Au niveau du prix, le plafond staff est compris entre 25€/m² et 50€/m². Cela englobe l’achat de l’enduit, des plaques et des rails. Il faut ajouter à ce budget le coût de la main d’œuvre professionnelle, qui tourne autour de 90€/m².

Le faux plafond

La deuxième famille des plafonds est celle des faux plafonds. Ne sont-ils pas des plafonds dans ce cas, demanderez-vous ? En vérité, on pourrait davantage les comparer à des plafonds de substitution. Il s’agit en fait d’une structure ajoutée au plafond original, parfaitement indépendante du plancher de l’étage supérieur.

Un faux plafond permet une flexibilité maximale quant au design, au matériau, mais il est aussi utile pour cacher les câbles ou encore l’isolation. Quand on veut rénover un plafond facilement, c’est la meilleure solution. Il existe trois types de faux plafonds :

  • Le plafond flottant
  • Le plafond suspendu
  • Le plafond tendu

Le plafond flottant

Très courant, le plafond flottant (aussi appelé plafond autoportant) est désolidarisé du véritable plafond. Il permet d’abaisser la hauteur sous plafond. On le trouve souvent dans les locaux institutionnels, commerciaux ou d’entreprises. Il est constitué, dans la plupart des cas, de plaques de PVC. Elles sont posées sur une structure de suspentes espacées de 60cm et fixées à des rails.

Acier, béton ou bois : peu importe le matériau de la structure initiale, le plafond flottant a le mérite de s’adapter à toutes les situations. Les autres avantages de ce plafond sont l’isolation thermique et acoustique, la possibilité de stocker des câblages ou encore rendre la pièce plus chaleureuse.

Le plafond suspendu

Composé de tiges filetées et de rails fixés sur la charpente, le plafond suspendu est la structure de faux plafond la plus utilisée actuellement en construction et rénovation. Facile à monter et démonter, excellent isolant, moins cher que le plafond tendu, il dispose de nombreux atouts. Un plafond suspendu peut faire appel à plusieurs matériaux tels que les plaques de PVC, de plâtre ou les briques spécifiques.

Généralement utilisé pour cacher la toiture, ce type de plafond coûte environ 50€/m² à 60€/m² en comptant à la fois l’installation et le matériau. On pose de prime abord les plaques avant de réaliser les joints puis l’enduit et la peinture.

Le plafond tendu

Le plafond tendu séduit de plus en plus de Français, car il permet des aménagements esthétiques. Il est constitué d’une toile en PVC thermo-extensible (le velum). Cette toile est fixée sur les murs de la pièce, en périphérie. Elle peut être installée à toute hauteur, en respectant toutefois un minimum de 2,5cm de distance avec le plafond original.

Le prix du plafond tendu est en général établi sur devis sur mesure, en fonction des souhaits du client. On peut cependant jauger qu’il tourne autour de 75€/m².

Le plafond mansardé

comment aménager les combles - travaux

Quand il suit la pente du toit, le plafond est dit mansardé (on parle aussi de plafond en pente ou plafond rampant). On le pose par-dessus l’isolant, en laissant apparaître les poutres. Cela permet de conserver l’esthétisme de la charpente et optimiser l’espace disponible.

Il faut néanmoins noter que, dans les cas où la hauteur sous plafond est réduite, un plafond en pente peut donner une impression d’oppression. Il présente aussi l’inconvénient de réduire l’isolation thermique et phonique. Voici les matériaux qui peuvent servir à un plafond rampant :

  • Lambris en bois
  • Plaques de plâtre
  • Panneaux de plâtre et laine de verre (ou polystyrène expansé)
  • Fibres de bois

En termes de prix, le plafond mansardé peut être évalué à 30€m² en moyenne. Il faut penser également au budget pour l’isolation, qui est plus ou moins au même prix.

Les types d’habillage pour plafond

L’une des principales questions qui se posera au moment de choisir son faux plafond, c’est le type de revêtement. Il existe en effet une variété d’habillages et de matériaux, qui ont chacun leurs avantages et leurs points faibles. Voici une liste non exhaustive :

  • Plaques et dalles pour plafond
  • Lambris de plafond
  • Enduit
  • Papier peint
  • Crépi
  • Tissu plafond…

Devis de pose de faux plafond avec IZI by EDF

Publié le 27 Novembre 2020

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.