Portes d’intérieur : comment les choisir ?

Partager sur

Les portes intérieures ouvrent les passages, créent des ouvertures ou permettent aux habitants de s’isoler. La porte intérieure existe pour toutes les pièces de votre logement et s’adaptent à vos besoins, l’architecture de votre logement et vos goûts en matière d’esthétisme. Elle peut être vitrée, simple, double ou encore isolante. Retrouvez tous les conseils d’IZI by EDF pour bien choisir votre porte intérieure !

Les 4 types de portes principaux

Selon vos besoins en termes d’isolation (aussi bien sonore que thermique), l’aménagement de votre logement ou encore vos désirs en matière d’esthétisme et de design, vous vous dirigerez vers un type de porte plutôt que vers un autre.

  • Les portes intérieures pleines

Le rôle de la porte pleine est de séparer deux pièces l’une de l’autre. Elle peut endosser le rôle d’élément de décoration. Selon son emplacement dans votre logement, elle peut aussi contribuer à renforcer votre isolation thermique et sonore.

Un panneau plein emplit entièrement les portes intérieures pleines. Celui-ci peut être composé de différents matériaux : le bois massif, l’aggloméré, le bois lamellé-collé, l’aluminium, le PVC. Souvent, ce type de porte est lourd et robuste.

Notez que le choix du matériau ne change en rien les performances d’isolation acoustique de votre porte.

  • Les portes intérieures vitrées

Avec une porte intérieure vitrée, vous isolez deux pièces l’une de l’autre, mais vous gardez un bel apport de lumière, qu’elle soit naturelle ou artificielle. Une porte vitrée présente aussi l’avantage de ne pas cloisonner visuellement l’espace, et donc d’agrandir celui-ci.

Deux options s’offrent à vous. Vous pouvez opter pour une porte entièrement vitrée, ou pour une porte mêlant vitre et bois ou aluminium.

Notez que selon la pièce à laquelle vous réservez une porte vitrée, vous pouvez choisir du verre dépoli ou transparente. Le verre dépoli se prête particulièrement bien aux chambres.

  • Les doubles portes intérieures

Les doubles portes se composent de deux panneaux. Elles peuvent être pleines ou bien vitrées. Elles trouveront une place de choix aux abords des grandes pièces et valorisent les belles hauteurs sous plafond.

Deux options s’offrent à vous. Votre double-porte peut ne comporter qu’un seul battant (dans ce cas la porte fonctionne comme une porte classique), ou avoir deux battants qui s’ouvrent. Cela vous permet de circuler plus librement et d’apporter plus de lumière à l’intérieur de votre pièce.

  • Les portes intérieures personnalisables

Si vous n’avez pas trouvé votre bonheur avec les portes précédentes, vous pouvez toujours vous tourner vers les portes personnalisables. Ce « groupe » de portes recense les portes isoplanes (elles présentent une face plane) et les portes postformées (elles présentent une face moulée). Toutes deux sont des portes à peindre. Et leur grand avantage, c’est que vous pouvez les personnaliser pour qu’elles s’accordent encore mieux à la décoration de votre intérieur.

Notez que les portes personnalisables existent en deux versions : la standard et la « technique ». Cette dernière présente de bonnes performances en termes de qualités acoustiques, thermiques et coupe-feu.

Portes

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Portes

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Choisir le mode d’ouverture de vos portes intérieures

Vos portes intérieures peuvent présenter deux types d’ouverture : les battants et les portes coulissantes. Notez que pour ces dernières, vous aurez besoin de (faire) installer un rail en applique ou à galandage.

  • Les portes battantes

De nombreux foyers optent pour les portes intérieures battantes. Elles offrent un côté très pratique avec un espace de circulation laissé libre. Son battant ne s’ouvrant que d’un seul côté, cette porte est gage de gain de place. En revanche, il faut s’assurer d’avoir la place de l’ouvrir, cet unique battant ! La pièce doit donc présenter une surface et un dégagement suffisants. Si ce n’est pas le cas, il vaut mieux se diriger vers un autre type de porte, sous peine d’être gêné tous les jours… Pour faire le bon choix, sachez que les portes battantes s’ouvrent par rotation à 160° environ. Veillez aussi à ce que le battant ouvert n’interdise pas l’accès à d’éventuels interrupteurs.

La porte battante comprend un ouvrant et une huisserie. C’est la partie fixée à votre maçonnerie. N’oubliez pas, au moment de (faire) poser votre porte, de décider du sens d’ouverture ! On parle de « poussant droit » et de « poussant gauche ».

  • Les portes intérieures coulissantes

La porte coulissante se veut multifonctions. Elle peut faire office de cloison amovible entre deux pièces ou jouer le rôle d’une « vraie » porte. Comme il suffit de la faire coulisser sur son rail pour l’ouvrir ou la fermer, elle permet un vrai gain de place : plus besoin de faire attention au dégagement minimum requis ! Les petites pièces aiment ce genre de portes !

Le rail permettant les mouvements d’ouverture et de fermeture de la porte peut se situer au sol ou au plafond.

Il existe aussi la porte à galandage. Elle vous fait gagner encore plus de place car elle ne nécessite aucun rail : elle rentre dans le mur. En revanche, elle vous demandera, vous vous en doutez, d’importants travaux pour adapter votre mur.

Enfin, dans la catégorie des portes coulissantes, vous trouverez aussi la porte en applique. C’est le type de porte idéal pour gagner de la place et éviter les gros travaux d’aménagement au niveau des cloisons déjà existantes. Contrairement à la porte à galandage, la porte coulissante glisse le long d’un rail fixé contre le mur, et non dans votre cloison. Les rails apparents peuvent devenir un vrai plus dans votre déco, si le style de votre logement s’y prête.

  • Les portes pliantes

Elles représentent une bonne alternative à la porte coulissante. Vous les retrouverez aussi sous les noms de portes accordéons ou de portes extensibles. Elles permettent d’optimiser facilement l’espace, et de le moduler à votre guise, selon vos besoins. Elles conviennent parfaitement aux pièces de taille modeste. Grâce à ses ventaux, la porte pliante se replie sur elle-même, pour un gain de place maximal. Elle se fixe à un rail situé dans la partie haute de votre encadrement. Outre la séparation de deux pièces, vous pouvez aussi utiliser les portes pliantes pour fermer un placard ou votre dressing. Les portes pliantes sont le plus souvent en PVC.

  • La porte pivotante

La porte pivotante fait toujours son petit effet ! Elle trouvera tout naturellement sa place dans les intérieurs contemporains. La porte pivotante s’articule sur un pivot vertical central, excentré sur la gauche ou sur la droite, et offre une large ouverture aux occupants du logement. Evidemment, ce type particulier d’ouverture nécessite de disposer d’une importante zone de débattement, et est donc réservé aux grands espaces. Les bonus : une ouverture automatisée ou anti pince doigts, que les foyers avec enfants en bas âge apprécieront tout particulièrement !

Quel style pour la porte intérieure ?

Le design de votre porte intérieure peut s’adapter à votre espace et à votre style de déco intérieure. Il vous suffit de choisir un matériau en adéquation avec votre univers.

Les 5 matériaux différents pour votre porte intérieure

Vous trouverez des portes en aluminium, mais ce n’est pas votre seule option. Le plus souvent, ce sont des portes en bois. Que vous préfériez le bois massif ou la finition plaquée, vous aurez le choix entre plusieurs essences de bois :

  • Le pin ;
  • Le sapin ;
  • Le hêtre ;
  • Le chêne ;
  • Le paulownia.

Quel ornement décoratif pour votre porte intérieure ?

Vous trouverez différents styles décoratifs pour embellir votre intérieur grâce à vos portes.

  • Le style Loft : vous aurez des portes avec des lignes fines et verticales. Le mélange bois et métal, très tendance en ce moment, insufflera à votre logement une déco d’esprit atelier industriel ;
  • Le style contemporain : profitez de lignes épurées et sobres. Eclairez votre logement avec des portes en bois clair (en chêne ou en verre), laquées et personnalisables ;
  • Le style nature : ce sont des portes en bois massif. Elles donnent un côté chaleureux à votre intérieur, ainsi qu’une forte personnalité et une belle authenticité ;
  • Le style urbain : vos portes présentent des lignes architecturales et des moulures, et votre intérieur gagne en élégance ;
  • Les portes « invisibles » : elles sont discrètes et vous évitent de couper franchement l’espace entre vos pièces. Ce type de porte valorise vos murs et « disparaît » presque complètement dans votre déco.

Quelles dimensions pour votre porte intérieure ?

Afin de profiter d’une configuration confortable, veillez à prendre correctement les mesures !

Les différentes tailles des portes intérieures :

  • Les portes de 63 cm de large : c’est environ la taille minimale pour qu’une personne puisse passer. C’est le genre de portes qu’on installe dans les toilettes ;
  • Les portes de 73 cm de large : un peu plus « confortable » que l’ouverture précédente, celle de 73 cm est souvent préférée pour les pièces de vie comme les chambres par exemple ;
  • Les portes de 83 cm de large : l’ouverture plus importante vous permet d’y faire passer des meubles imposants ;
  • Les portes de plus de 83 cm de large : c’est le type d’ouverture optimal pour le passage d’un fauteuil roulant.

Du côté de la hauteur des portes, on comptabilise trois dimensions différentes : 204, 220 et 258 cm. Au-delà de 204 cm, les personnes de grande taille gagnent en confort et les belles hauteurs sous plafond sont valorisées.

Notez que les doubles portes intérieures ont des dimensions de 204 x 146 cm.

Quelle isolation pour votre porte intérieure ?

Selon la pièce à laquelle vous destinez votre porte, il peut s’avérer intéressant que votre porte vous offre une bonne isolation acoustique. Ce sera notamment le cas si votre porte se destine à un espace de travail, comme un bureau ou un atelier.

Quel budget prévoir pour votre porte d’intérieur ?

Outre ces détails techniques et esthétiques évoqués précédemment, le budget peut faire partie des critères déterminants pour le choix de votre future porte.

Le coût total d’une porte dépend de son type d’ouverture, des matériaux choisis et de ses finitions. A titre indicatif, voici les prix d’une porte intérieure en fonction de son type d’ouverture.

  • La porte battante : pour un modèle d’entrée de gamme, comptez environ 30 €. Si vous préférez le chêne, prévoyez plutôt entre 300 et 400 €. Votre préférence se porte sur le contemporain ? Comptez entre 500 et 600 € ;
  • La porte coulissante : le système d’ouverture de la porte vous coûtera entre 200 et moins de 1000 €, auxquels il faudra ajouter le prix de la porte. La différence de prix s’explique par le système d’ouverture choisi (soit en applique, soit directement intégré dans le mur) et le style de la porte ;
  • La porte pliante : prévoyez 60 € pour un modèle d’entrée de gamme en PVC, et 90 € pour une porte imitation bois ;
  • La porte pivotante : ce type de porte s’adresse principalement aux budgets importants, puisqu’il faut compter environ 3000 €. Notez que le prix peut varier en fonction du matériau choisi.
Portes

Devis travaux

Publié le 14 Mai 2021

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.