Quel chauffage d’appoint consomme le moins ?

Partager sur

consommation chauffage appoint

Dans certaines situations, le chauffage d’appoint est un atout confort appréciable. Quand l’utiliser ? Quelles sont les solutions disponibles sur le marché ? Quelle est la plus économique ? Décryptage.

Le meilleur chauffage d’appoint

Le meilleur chauffage faible consommation est… celui dont vous n’aurez pas besoin. Tout simplement. Ceci étant dit, la réflexion en matière de chauffage observe toujours le même schéma :

  • On isole d’abord pour diminuer les besoins de chauffage et garder la chaleur produite à l’intérieur ;
  • On conçoit de façon optimale son chauffage principal.

L’aide d’un professionnel est précieuse, car il saura dimensionner votre installation et l’entretenir afin de garantir performances et durabilité du système. Objectif : maîtriser votre consommation moyenne de chauffage.

Bien utiliser un chauffage d’appoint 

Comme son nom l’indique, un chauffage d’appoint doit répondre à un besoin ponctuel. Toute situation ne relevant pas d’un usage occasionnel devrait vous alerter : la conception de votre chauffage principal est à revoir.

Quelques situations dans lesquelles le chauffage d’appoint peut trouver une utilité :

  • En intersaison, si vous ne souhaitez pas allumer votre chaudière (hypothèse d’un chauffage central) ;
  • En cas de panne du système de chauffage principal ;
  • En copropriété, s’il s’agit d’un chauffage collectif et qu’il n’est pas encore en fonction ;
  • En complément du chauffage principal lors d’un épisode de grand froid ;
  • Pour une résidence secondaire sans système de chauffage. Un logement de bord de mer utilisé hors saison, par exemple.

Un chauffage d’appoint électrique

Convecteur mobile, radiateur rayonnant, soufflant ou à bain d’huile… Le choix en matière de chauffage d’appoint électrique est large. Si vous recherchez un chauffage électrique mobile basse consommation, nous vous conseillons un radiateur à bain d’huile ; la chaleur continue à être diffusée même après l’arrêt. L’atout majeur de ce type de chauffage réside dans sa simplicité d’utilisation.

Et le prix dans tout ça ?

La consommation d’un chauffage électrique de 2000 W, moyennant 2 heures d’utilisation quotidienne, revient à 18,66 €* par mois.

* Selon prix du kWh du tarif bleu EDF du tarif réglementé, pour une puissance souscrite à partir de 9 kVa, 15,55 centimes d’euros.

Un chauffage d’appoint au pétrole

Ce type d’appareil chauffe vite de grands volumes tout en conservant une certaine chaleur, une fois éteint. Son coût d’utilisation est assez faible. 

Inconvénients majeurs : 

  • Les risques d’émanation de monoxyde de carbone ;
  • Le stockage des bidons de pétrole ;
  • Au démarrage de l’appareil, une odeur de pétrole incommodante. 

Un chauffage au gaz

Il se rapproche du chauffage d’appoint au pétrole, à ceci près qu’il fonctionne grâce à une bouteille de gaz logée dans l’appareil. Les sécurités anti-basculement et par thermocouple, en cas d’arrêt de la flamme coupant l’arrivée de gaz, sont indispensables. Veillez à aérer régulièrement votre logement.

Quel est donc le système de chauffage à choisir ?

Un système de chauffage principal bien conçu vous dispensera d’utiliser un chauffage d’appoint. Vous grelottez dans votre salle de bain ? Cette situation est inconcevable avec une bonne installation. Sèche-serviettes électriques, soufflant, à eau, mixte (eau/électricité), chauffage au sol… Les solutions ne manquent pas ! Si votre salle de bain est le biotope idéal pour héberger une famille de pingouins, il est grand temps de faire appel à un professionnel compétent.

Chauffage guide

Installation de radiateur électrique

⏱️ Votre estimation en 2 minutes

Publié le 10 Octobre 2019

Installation de radiateur électrique

⏱️ Votre estimation en 2 minutes

Obtenir mon estimation

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont annotés par un *