Quelle peinture pour peindre du bois en extérieur ?

Partager sur

choisir-peinture-bois-exterieur

Que vous ayez un besoin urgent de faire repeindre vos boiseries extérieures ou simplement parce que vous souhaitez changer la couleur de vos volets, vous allez devoir vous orienter vers la bonne peinture. Il n’est pas forcément simple de s’y retrouver, c’est pourquoi IZI by EDF vous aiguille pour un projet réussi. Suivez le guide !

Comment choisir sa peinture pour peindre du bois en extérieur ?

Pour redonner vie à des boiseries usées ou craquelées, la peinture s’avère être aussi nécessaire qu’esthétique. Mais avant de choisir votre peinture, vous allez devoir évaluer plusieurs critères importants pour savoir exactement quoi acheter au regard de votre situation.

Afin de savoir quelle peinture pour bois extérieurs vous devez choisir, posez-vous les questions suivantes concernant votre support :

  • Le support à peindre est-il neuf ou usé ?
  • Comment est le bois ? Est-il résineux ou non ?
  • A-t-il déjà été peint ?

Autant de questions qui sont nécessaires pour ne pas vous tromper dans le produit et éviter d’avoir à tout recommencer l’année suivante car le mauvais produit n’aura pas résisté à quelques aléas climatiques ! Dans tous les cas, il faudra opter pour un type de peinture bien particulier avec la spécificité « spécial extérieur ».

Quels types de peinture choisir pour les boiseries extérieures ?

Lorsqu’il s’agit de faire repeindre des portes ou des volets en bois, on retrouve trois grandes familles de peintures qui sont les plus connues car elles sont, pour certaines, déjà utilisables en intérieur. Comme évoqué précédemment, elles sont cependant déclinées en version « spécial extérieur ».

La peinture bois acrylique pour l’extérieur

La première spécificité de la peinture acrylique provient de sa composition, qui est une base d’eau. C’est pourquoi on dit d’elle qu’elle est microporeuse, car cette base étant moins couvrante que les autres types de peinture, cela permet au bois de mieux respirer dans le temps. Les autres avantages de l’acrylique étant qu’elle n’a pas d’odeur car elle contient peu de COV (composants organiques volatiles), qu’elle est respectueuse de l’environnement et qu’elle sèche très vite. Idéal si la peinture doit être faite entre deux averses !

La peinture bois glycéro pour l’extérieur

La peinture glycéro, glycérophtalique de son vrai nom, est une peinture qui est à l’opposé de la peinture acrylique, car elle est faite à base d’huile. On appelle d’ailleurs la glycéro peinture à l’huile. On comprend aisément qu’elle est plus épaisse que l’acrylique, ce qui lui confère un pouvoir couvrant plus important. En revanche, elle nécessite plus de temps pour sécher et du fait de cette composition à base de solvants, le taux d’émission de COV est plus important. Enfin, à la différence de l’acrylique qui est une peinture microporeuse, la glycéro laisse moins « respirer » le bois, elle n’est donc pas à l’abri d’éventuelles craquelures.

La peinture bois alkyde pour l’extérieur

Dernière famille de type de peinture en date : les peintures alkydes. Créées pour lutter contre les émissions nocives, les peintures alkydes sont en fait des peintures hybrides, car elles sont un mix entre les acryliques et la glycéro. Preuve en est, leur base est composée principalement d’eau alors que les liants sont les solvants que l’on retrouve dans la glycéro. Cette résine synthétique qui se retrouve dans le produit lui confère de vraies propriétés de résistance alors qu’elle est moins nocive et sèche plus vite que la glycéro, tout en étant aussi résistante au climat extérieur.

Les conseils IZI by EDF

Alors que certains préféreront majoritairement les peintures alkydes pour l’extérieur, il existe d’autres produits à ne pas négliger pour un rendu parfait lors de ce projet de peinture de bois extérieur. Voici deux produits, complémentaires ou non, qui ont tout autant d’intérêt et qui nécessitent qu’on se penche sur eux pour faire repeindre vos boiseries :

  • Les lasures : un vernis lasure peut être envisagé à la place de la peinture. Vous pouvez très bien décider de faire repeindre votre support avec une lasure qui peut être soit incolore, soit teintée. Les avantages principaux de la lasure sont : la mise en place d’une protection microporeuse et hydrophuge et le maintien du caractère authentique du bois, puisque le vernis lasure permet de faire ressortir le veinage.
  • Les saturateurs : ce sont des produits utilisés pour protéger le bois du vieillissement. Cette action est due à leur composition qui donne un aspect satiné au support tout en révélant sa couleur. Le saturateur est souvent utilisé pour des endroits spécifiques comme les terrasses, les lambris de chalets, les barrières…

Quelles sont les étapes suivies par un professionnel ?

Peindre du bois en extérieur n’est pas à la portée de tous. C’est pourquoi il est conseillé de faire appel un à professionnel afin d’avoir à la fois un rendu de qualité, et un travail qui résistera dans le temps. Voici les étapes que suivra un artisan-peintre :

  • Ponçage du support ;
  • Dépoussiérage et nettoyage ;
  • Rebouchage si nécessaire ;
  • Application d’une sous-couche ;
  • Application de la peinture ;
  • Séchage.

La peinture sur du bois extérieur doit suivre un certain procédé pour que l’application soit maximale. Définissez bien ce dont vous avez besoin avant de vous lancer pour une longévité maximale !

Publié le 28 Octobre 2020

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.