Quel sèche-serviettes choisir ?

Partager sur

radiateur-electrique-choisir-seche-serviette

Le sèche-serviettes est un incontournable dans la salle de bains du fait de son double usage pratique pour cet espace de vie intime. Qu’il vienne en complément de chauffage ou qu’il soit l’unique moyen de chauffer la pièce, le choix d’un sèche-serviettes n’en reste pas moins important. IZI by EDF vous détaille ce qu’il faut savoir avant de vous décider.

Qu’est-ce qu’un sèche-serviettes ?

Le sèche-serviettes est un radiateur double usage : il sert à sécher vos serviettes tout en réchauffant la salle de bains. Véritable couteau suisse de votre pièce d’eau, cet appareil électrique a un fonctionnement différent selon les modèles. En effet, on retrouve trois types de sèche-serviettes :

  • le sèche-serviettes à inertie sèche ;
  • le sèche-serviettes à inertie fluide ;
  • le panneau rayonnant.

L’esthétique de chacun des modèles diffère également en fonction du type de chauffage choisi. Dans tous les cas, peu importe le choix que vous ferez, il est important de privilégier des sèche-serviettes électriques disposant d’une puissance supérieure à 500 W. IZI by EDF préconise d’ailleurs une puissance équivalente à 125 W par m2. À vos calculatrices pour choisir le modèle adapté à la superficie de votre salle de bains !

Les différents types de sèche-serviettes

Les 3 types de sèche-serviettes sont classés en fonction de leur système de chauffe.

Le sèche-serviettes à inertie sèche 

Un sèche-serviettes à inertie sèche fonctionne comme un radiateur disposant d’un corps de chauffe solide et sec lorsqu’il monte en température. On distingue 3 types de corps de chauffe selon les modèles :

  • Le sèche-serviettes en stéatite composé de tubes plats ;
  • Le sèche-serviettes en céramique avec une puissance différente selon la résistance, aussi composé de tubes ;
  • Le sèche-serviettes en pierre de lave. Celui-ci se présente sous la forme d’un panneau de forme plate qui restitue parfaitement la chaleur.

Bien moins courants, certains sèche-serviettes sont fabriqués en fonte ou en granit. Ils seront plus chers que ceux en céramique ou pierre de lave.

Le sèche-serviettes à inertie fluide

Pour ce type de radiateur, l’inertie fluide réside dans le fait que la chaleur est provoquée grâce à un corps de chauffe interne fluide. On appelle cela un fluide caloporteur, et dans ce cas précis, les tubes composant le sèche-serviette peuvent être ronds, plats ou transversaux.

Ce sèche-serviette offre un véritable confort de chauffe, car il monte rapidement en température. Autre point non négligeable, il est particulièrement abordable en termes de prix tant à l’achat que pour les économies d’énergie.

Le panneau rayonnant

Le panneau rayonnant n’est pas spécifique aux salles de bains. On peut le retrouver par exemple en cuisine, où il fait office de radiateur et de sèche-torchons. Son système de chauffe actionné par la résistance placée à l’arrière du panneau lui confère une utilisation multiple en ce qui concerne les espaces. Il joue très bien le rôle de radiateur complémentaire, car il reste un peu moins économique que les autres options, étant donné son système de chauffe par à-coups.

Radiateur

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Radiateur

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Options, normes et labels

Les options pour une chauffe optimale

Avant l’achat d’un sèche-serviettes, il est important de vous attarder sur les options, normes et labels de chaque modèle. Tous ne sont pas équipés des mêmes caractéristiques.

Pour un confort de chauffe optimal, le sèche-serviettes devrait se composer des éléments suivants :

  • Un thermostat : c’est le minimum pour être à même de régler la température souhaitée ;
  • Un programmateur : il vous permettra de régler au mieux les périodes de chauffe en fonction de votre planning quotidien ;
  • Une soufflerie : cette caractéristique permet au sèche-serviettes de jouer son rôle de radiateur plus efficacement. En soufflant de l’air chaud, il fait monter la température de l’air ambiant plus rapidement.

Certains modèles peuvent aussi être équipés d’un panneau rabattable pour suspendre plus de linge de bain ou bien d’un système de pivot des lames chauffantes pour l’orientation et l’accroche des serviettes.

Les normes et labels

Tous les sèche-serviettes doivent être estampillés NF C 15-100. C’est la norme obligatoire pour que l’appareil soit conforme pour un usage dans une pièce d’eau. Il est impératif de vérifier ce point avant d’acheter un appareil, car cette norme régit les règles d’installation électrique propres à la France.

Bon à savoir : risques et norme NF C 15-100

Cette norme qui est valable pour tous les équipements électriques des locaux neufs ou anciens assure la sécurité des occupants. Aujourd’hui, sur 27 millions de foyers français, l’Observatoire national de sécurité annonce 7 millions de logements à risque !

Côté labels, on en retrouve deux, connus pour les radiateurs :

  • La norme NF Électricité : délivrée par l’Association française de normalisation : cette norme garantit la qualité et la sécurité du produit ;
  • La norme Promotelec qui exige en plus le confort électrique pour les occupants.

Pour choisir un sèche-serviettes, le plus important est de choisir un modèle adapté à la pièce, sans quoi vous n’aurez pas la puissance souhaitée. Outre cette considération majeure, type de chaleur et design sont également à prendre en compte. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un artisan pour boucler votre projet de sèche-serviettes.

À retenir :

  • Il existe 3 sortes de sèche-serviettes sur le marché défini par leur type de chauffe ;
  • Il faut un minimum de 500 W pour avoir une bonne puissance de chauffe ;
  • Une norme obligatoire pour tout sèche-serviettes : la norme NF C 15-100.
Radiateur

Installation d’une sèche-serviettes

Publié le 10 Juin 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.