Nos conseils pour bien fixer votre radiateur électrique

Partager sur

radiateur-electrique-mur

Il existe différentes solutions pour profiter d’un meilleur confort thermique chez soi. Avec les inserts et cheminées, les radiateurs restent le mode de chauffage le plus courant. Dans ce domaine, les radiateurs électriques présentent l’avantage d’être faciles à utiliser. Encore faut-il réussir à les fixer avant de pouvoir se chauffer.

Avant toute chose : connaître son radiateur et sa maison

Quel est le poids d’un radiateur ?

Avant de passer à l’installation d’un radiateur, il faut avoir quelques connaissances théoriques. Il faut garder à l’esprit que les radiateurs peuvent utiliser différents matériaux, comme la fonte, la céramique, l’acier ou l’aluminium. Or, un radiateur alu sera beaucoup plus léger qu’un radiateur en fonte, ce qui influence sa pose.

Cette distinction doit également être faite dans les radiateurs électriques : indépendamment de leur puissance (en watts), le poids d’un type de chauffage peut être variable entre les radiateurs à inertie sèche et les radiateurs à inertie fluide, qui utilisent un liquide caloporteur. Certains disposeront d’une ventilation (radiateur soufflant) ou d’un thermostat, permettant ainsi une meilleure diffusion de la chaleur, mais rendant l’ensemble un peu plus lourd. Un mode de pose (vertical ou horizontal) aura également un impact sur la disposition. Il est donc utile de connaître le poids et la configuration de ses appareils thermiques afin de prévoir des fixations adaptées.

Heureusement, les modèles électriques sont globalement plus légers que d’autres modes de chauffe. En ordre de grandeur, un radiateur à inertie sèche en aluminium se situera autour de la dizaine de kilos, tandis qu’un équivalent en fonte se trouvera autour des 20 kilos.

Travaux & rénovation

Installation de radiateur électrique

De quoi sont constitués les murs de mon habitation ?

Tout comme le corps de chauffe des radiateurs, les murs de votre logement peuvent être constitués de différents matériaux : briques, parpaings, placo… Ils se prêtent plus ou moins bien à l’installation de radiateurs et d’autres charges lourdes. A noter que cela est donc également valable pour d’autres appareils que l’on voudrait fixer au mur, comme la télévision ou les étagères.

N’hésitez donc pas à lire notre article dédié pour déterminer le type de murs dont vous disposez. Bien entendu, si vous avez bâti vous-même votre maison, vous aurez probablement déjà cette réponse. En tant que locataire, votre propriétaire pourra sûrement vous la donner, mais assurez-vous d’avoir son autorisation avant d’entreprendre tout travaux sur le système de chauffage.

Pour plus d’informations, un autre de nos articles vous dira comment savoir si un mur peut être percé.

Où installer un radiateur électrique à inertie?

Une dernière donnée à prendre en compte dans l’installation de radiateurs électriques est leur disposition. D’une part, il faut prévoir de l’espace tout autour de l’appareil de chauffage. On recommandera 50 cm d’espace libre au-dessus et 15 cm sur les côtés et en-dessous. Ces écarts à respecter peuvent varier en fonction du type de convecteurs électriques (radiateur radiant, radiateur à accumulation, à panneaux rayonnants…). Ils optimisent cependant le rayonnement chauffant de l’appareil et permettent une utilisation en toute sécurité.

Il faut également réfléchir à l’emplacement du radiateur dans la pièce chauffée. En les plaçant sur un mur extérieur ou près d’une fenêtre, il est possible de limiter les variations de température et de favoriser une sensation de chaleur agréable. De plus, on évitera de placer un radiateur derrière des meubles (canapé, armoire…) pour garder une chaleur homogène. Enfin, bien sûr, il faut prévoir l’alimentation de votre radiateur électrique. Rappelons que ce genre d’appareil peut être raccordé dès leur installation, ou branché par la suite sur une prise secteur.

La pose d’un radiateur électrique

Avec ces informations en tête, vous pouvez attaquer la pose de votre appareil de chauffage.

Quel matériel est nécessaire ?

Le perçage dépendra du matériau constituant vos murs. Si une simple perceuse-visseuse peut suffire pour le perçage du placo, il vous faudra une perceuse ou un perforateur pour le perçage du béton ou d’un parpaing. Sur ces matériaux, le perçage se fera avec le mode perforateur enclenché.

Vous aurez également besoin d’un foret et de chevilles adaptés. En effet, un radiateur électrique étant un appareil très lourd, il devra être fixé au mur par des chevilles. Dans ces chevilles, on privilégiera l’utilisation de tirefonds.

Concernant les forets et les tirefonds, il n’y a pas de difficulté particulières : dans l’essentiel des cas, un foret à béton conviendra. Pour les chevilles, le choix est plus large :

  • La cheville plastique à expansion est la plus courante. Elle ne peut cependant pas porter plus de 20 kilos et convient donc uniquement aux radiateurs les plus légers.
  • La cheville nylon à déformation est plus robuste : elle peut porter jusqu’à 30 kilos.
  • Enfin, pour éviter tout risque de chute, on peut envisager la cheville métallique à expansion : ces chevilles métalliques peuvent porter jusqu’à 50 kilos. Avec deux chevilles, la charge supportée passe ainsi à 100 kilos.

Il existe encore d’autres types de chevilles de fixation, mais les trois modèles ici présentés peuvent convenir à tous les radiateurs électriques actuels.

La pose étape par étape

Voici comment procéder à la pose de votre convecteur :

  • Les fixations murales sont généralement indépendantes du radiateur. A l’aide d’un niveau à bulle, percez un premier trou à l’endroit souhaité, placez-y une cheville et la première fixation.
  • La seconde fixation doit être à la bonne distance de la première, de manière à correspondre avec les encoches situées sur le radiateur. Reportez donc la distance entre ces encoches sur le mur.
  • Vous pouvez également placer le radiateur sur la première fixation. Vous pourrez alors déterminer où la seconde fixation doit être disposée.
  • Fixez la seconde fixation murale en procédant comme pour la première.
  • Il ne reste plus enfin qu’à mettre en place le radiateur et à nettoyer la poussière causée par les perçages.

Vous savez désormais comment installer ces systèmes de chauffage. Qu’il ne constitue qu’un chauffage d’appoint ou qu’il s’agisse de votre principale source de chaleur, un radiateur aura une efficacité limitée s’il ne s’accompagne par d’une bonne isolation thermique. Pour faire des économies, IZI by EDF peut vous accompagner dans l’estimation et la direction des travaux d’isolation à entreprendre.

Travaux & rénovation

Installation de radiateur électrique

⏱️ Votre estimation en 2 minutes

Publié le 14 Avril 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *