Comment remplacer facilement un radiateur électrique ?

Partager sur

changement-radiateur

Vous pouvez être amené à vouloir changer vos radiateurs électriques pour plusieurs raisons : parce que vous venez d’emménager, parce qu’ils se montrent trop énergivores ou tout simplement parce qu’ils ne fonctionnent plus. Parce que changer son radiateur soi-même est possible, Izi by EDF vous guide pas à pas pour que votre logement bénéficie d’une température optimale !

Les 5 étapes pour changer vos radiateurs électriques

Admettons que vous ayez acheté vos nouveaux convecteurs. Avant de procéder à la moindre opération, assurez-vous que votre appareil a cessé de chauffer et qu’il est froid. Puis suivez les 5 étapes suivantes :

  • Saisissez l’appareil de chauffage que vous souhaitez changez en le soulevant légèrement. Retirez-le des profilés ;
  • Déposez votre appareil au sol et débranchez les fils connectés au boîtier de raccordement ;
  • Votre mode de chauffage est identique mais vos radiateurs sont différents des anciens ? Dans ce cas, ôtez les vieux profilés et utilisez des chevilles du bon format pour fixer les nouveaux ;
  • Accrochez le nouveau radiateur. Branchez-le au boîter de raccordement à l’aide d’un domino isolé. Si vous devez brancher votre appareil en double isolation, votre convecteur ne dispose pas de fil de terre. En revanche, il est muni d’un fil pilote qui vous sera indispensable pour pouvoir vous servir d’un programmateur. Cela peut être intéressant si vous souhaitez profiter des heures creuses, par exemple.
  • Il ne vous reste plus qu’à remettre le courant et à profiter de la chaleur douce et réconfortante de votre nouvel appareil !
Radiateur

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Radiateur

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Comment décrocher son radiateur du mur ?

Commençons par les mesures de précaution élémentaires : si vous avez un radiateur électrique, coupez le courant. Si vous enlevez un radiateur à eau, coupez le robinet d’arrivée d’eau ainsi que la vanne de retour d’eau.

Ensuite, retirez votre convecteur de ses différentes fixations. Si vous n’êtes pas sûr de savoir s’il faut tirer vos radiateurs vers le haut ou actionner une patte à l’arrière de votre appareil, nous vous conseillons de vous référer aux instructions du fabricant.

Lorsque votre convecteur électrique est désolidarisé du mur, détachez les divers fils connectés au boîter de raccordement. Ces fils sont généralement au nombre de trois.

Comment accrocher facilement ses nouveaux convecteurs électriques ?

Placez les chevilles de votre nouvel appareil au niveau des trous. Commencez par fixer le support mural de votre radiateur. Sortez les fils électriques de la prise et raccordez-les à votre convecteur. Si nécessaire (cela dépend des marques et des modèles), raccordez vos fils à la prise de terre grâce au câble vert et jaune. Vous pouvez à présent placez votre appareil sur son support. Pensez à bien sécuriser votre toute nouvelle installation avec la patte de verrouillage.

Comment s’assurer que les connexions ont été bien réalisées ?

Avant de pouvoir chauffer rapidement votre logement, il convient de soigner les connexions de son appareil.

Le câble mural et votre radiateur sont munis de trois fils. Vous repérerez la fonction de chacun d’entre eux à leur couleur. Le fil bleu, c’est le fil neutre. Votre fil de phase est marron, et le fil pilote est noir. N’hésitez pas à vous référer à votre mode d’emploi si vous avez des doutes sur les fonctions et / ou les couleurs de votre fil.

Quand les connexions sont correctement réalisées, les deux fils de phase sont raccordés l’un à l’autre. Le fil pilote et le fil de terre se retrouvent momentanément sans être branché nulle part.  Ils sont dans l’attente des dominos.

Pour information, votre fil de terre peut soit passer dans le mur, soit être dissimulé sous une baguette.

Le conseil d’Izi by EDF : veillez à brancher obligatoirement votre radiateur à une prise encastrée dans le mur. Les prises volantes et les rallonges ne permettent pas un branchement optimal de votre appareil.

Les 3 précautions à respecter avant d’installer soi-même son radiateur

Avant de procéder à tout remplacement ou toute nouvelle installation, veillez à bien suivre ces 3 règles essentielles :

  • Réfléchissez au meilleur endroit où fixer votre appareil dans votre pièce ;
  • Pour ne pas entraver la diffusion de la chaleur, veillez à ce que vos convecteurs restent bien apparents, aucun meuble ne doit se trouver devant eux ;
  • Prévoyez un peu d’espace autour de votre appareil : 50 cm au moins au-dessus, et 15 cm sur les côtés.

Quels sont les différents types de radiateurs électriques ?

Maintenant que vous savez comment remplacer un radiateur électrique, vous vous posez sûrement la question suivante « Quel type de chauffage installer ? ». Dans l’univers du radiateur électrique, vous trouverez 4 technologies différentes :

  • Le convecteur électrique : à l’intérieur, une résistance électrique chauffe l’air froid de votre habitation. Celui-ci rentre dans l’appareil par un de ses côtés (sa partie basse) et ressort à l’opposé (la grille du haut). Vendu dans une fourchette de tarifs accessibles (comptez environ entre 20 et 180€), il ne passe pas inaperçu dans une pièce et n’est pas toujours facile à installer. Sa grilla frontale vous oblige en outre à disposer d’un peu d’espace devant l’appareil pour que la diffusion de la chaleur ne soit pas entravée.
  • Le radiateur électrique : aussi appelé radiateur à inertie, il fonctionne grâce au principe de l’inertie thermique. C’est-à-dire qu’il stocke la chaleur dans son corps de chauffe et qu’il la diffuse ensuite de manière douce et diffuse dans votre pièce. Votre belle déco n’en pâtira pas, car de nombreuses finitions permettent de personnaliser sa façade pleine. Le prix de ce type de radiateur varie de 80 à 1 000 €.
  • Le panneau rayonnant : il renferme lui aussi une résistance électrique. Ce n’est pas l’air qu’elle réchauffe, mais une plaque. Cette plaque transmet sa chaleur à l’extérieur grâce à la face ajourée de l’appareil. Vous obtiendrez une chaleur douce et agréable semblable à celle que procurent les radiateurs à inertie. Niveau budget, prévoyez une fourchette allant de 50 à 800 € environ.
  • Le radiateur sèche-serviettes vous permet deux choses (petit indice : la réponse est « cachée » dans le nom de l’appareil !) : réchauffer une pièce bien sûr, mais aussi sécher du linge de bain. Attention, il existe une différence entre le radiateur sèche-serviettes et les porte-serviettes chauffants. Si les premiers peuvent réchauffer une pièce, les seconds ne sont pas assez puissants pour tenir lieu de chauffage. Quand vous installerez votre nouvel appareil, prenez bien en compte les différentes règles de sécurité inhérentes aux pièces humides.

Sachez enfin que les radiateurs les plus modernes disposent d’une régulation thermique. Toutes les 40 secondes, ils vérifient la température de votre pièce. Ils sont capables de maintenir la température demandée au dixième de degré près ! Avec des fonctions de programmation, des détecteurs de présence, d’ouvertures de fenêtres ou encore des indicateurs de consommation, vous aimerez allumer votre radiateur !

Un radiateur connecté peut lui garder en mémoire votre mode de vie, et ce pièce par pièce. Celles-ci sont donc chauffées de manière indépendante, en fonction de vos besoins et de ceux des autres occupants du logement. Vous pouvez le piloter à distance depuis votre smartphone, et ainsi déclencher sa mise en route avant de rentrer du travail, ou quand les enfants sortent de l’école.

Comment remplacer un convecteur électrique par une pompe à chaleur ?

Avant d’investir dans une pompe à chaleur, une bonne pratique consiste à réaliser un bilan thermique. Sachant que ce type d’installation sera plus efficace dans les logements qui enregistrent déjà de belles performances énergétiques.

Ensuite, sachez que la pompe à chaleur air-air sera la plus adaptée pour remplacer un chauffage électrique. Non seulement elle vous reviendra moins chère, mais elle permettra en plus d’améliorer le confort thermique de votre famille dans toutes les pièces du logement. Une autre option s’offre à vous : l’installation d’une pompe à chaleur aérothermique air-eau. Mais sachez que si vous choisissez cette alternative, il vous faudra aussi poser des ventilo-convecteurs ou des radiateurs. Ce deuxième choix vous coûtera donc sensiblement plus cher que la pompe à chaleur air-air.

A quel moment remplacer votre radiateur ?

Si vous sentez le froid alors que vos radiateurs sont allumés, c’est peut-être qu’il est temps de changer vos radiateurs. Pour vous en assurer, procéder comme suit : regardez s’ils ont une tiquette avec la marque de certification NF Electricité Performance associée à l’une ou l’autre de ces différentes catégories :

  • Catégorie C ;
  • Catégorie 2 étoiles ;
  • Catégorie 3 étoiles ;
  • Catégorie 3 étoiles Œil.

Si tel est le cas, les remplacer est inutile. En effet, vos appareils répondent à des exigences qui font qu’ils n’ont pas à être changés.

Existe-t-il des aides financières pour changer de système de chauffage ?

Plusieurs dispositifs ont effectivement été mis en place pour permettre aux particuliers d’améliorer leur confort thermique.

Si vous êtes intéressés, vérifiez du côté de MaPrimeRénov’, de l’Eco-prêt à taux zéro, ou encore du chèque énergie.

Est-il utile d’appeler un professionnel pour remplacer un radiateur ?

Si vous avez quelques notions de bricolage, vous pouvez faire les manipulations vous-même. En revanche, si vous avez deux mains gauches ou que vous n’êtes pas à l’aise avec ce genre d’opérations, vous pouvez tout à fait appeler des professionnels pour changer votre radiateur électrique. La bonne nouvelle, c’est qu’en faisant appel à un électricien, un chauffagiste ou un artisan polyvalent, votre TVA ne sera que d’un montant de 5,5%.

Radiateur

Installation de radiateur électrique

Publié le 23 Avril 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.