Quel radiateur électrique dans la salle de bain ? - IZI by EDF
Quels radiateurs électriques installer dans une salle de bain ?
Radiateur

Quels radiateurs électriques installer dans une salle de bain ?

Lecture en 4 min

Publié le 7 Avril 2021

-

En matière de confort, la salle de bain répond à des exigences bien particulières. Pièce peu fréquentée mais indispensable, la salle de bain doit pouvoir être chauffée rapidement… Mais gare aux radiateurs électriques trop énergivores ! IZI by EDF vous aide justement ici à définir le meilleur radiateur électrique pour votre salle de bain. Quels sont les modèles adaptés aux salles d’eau ? Comment choisir et installer un radiateur électrique dans votre salle de bain ? La réponse dans cet article !

Pourquoi chauffer à l’électrique dans une salle de bain ?

Pour chauffer la salle de bain, deux options s’offrent à vous : soit le chauffage central (au gaz), soit un radiateur électrique. Les avantages du radiateur électrique ?

  • Il permet de chauffer la salle de bain indépendamment du reste de la maison et de sécher vos serviettes.
  • Il propose généralement un système de chauffage performant, étant donné le fort taux d’humidité de la salle de bain.
  • Il monte rapidement en température pour votre confort thermique, à la sortie de la douche ou du bain.
  • Il est facile à programmer (mode jour/nuit, matin/soir ou température programmable, avec ou sans option connectée). Comme on ne passe a priori pas ses journées dans la salle de bain, il est donc inutile de la chauffer en permanence.
  • Les modèles intelligents les plus perfectionnés permettent de détecter automatiquement votre présence et de se couper en cas de fenêtre ouverte. Certaines fonctionnalités permettent également d’écouter de la musique dans la salle de douche (enceinte connectée), lire la météo et l’heure sur le radiateur.

Bon à savoir : le radiateur électrique doit garantir une température constante autour de 18° pendant les périodes froides. Il doit surtout permettre une rapide montée en température pour atteindre de 24° sans délai.

Quels sont les différents types de radiateurs électriques pour la salle de bain ?

L’installation d’un radiateur électrique s’avère indispensable pour ne pas attraper froid à la sortie d’un bain ou d’une douche.

Le sèche-serviette : la meilleure option

Le sèche-serviette reste le moyen de chauffage le plus adapté à la salle de bain. Dans sa version électrique, le sèche-serviette diffuse une chaleur douce et instantanée tout en séchant les serviettes. Il est conçu pour les pièces d’eau et sécurisé grâce à son indice de protection IP.

Les modèles connectés Symphonik et Allure 3 classique vous ont tapé dans l’œil ? La simplicité du modèle Corsaire répond à vos besoins ? Les pros du réseau IZI by EDF sont à votre disposition pour vous renseigner sur le modèle de radiateur de salle de bain adapté à vos envies, la puissance ainsi que toutes les fonctionnalités disponibles !

Les travaux réussis, c'est simple, c'est IZI !

J'installe des radiateurs

Le chauffage électrique mobile d’appoint : le bon plan

Parfois un petit radiateur électrique d’appoint suffit pour chauffer la salle de bain durant les saisons fraiches. Parmi les modèles existants, on peut citer les convecteurs électriques mobiles (à bain d’huile, à convection) et les radiateurs soufflants.

Pratiques en complément du chauffage central pour une chauffe rapide de la pièce. Ils ont cependant une efficacité relative et surtout exigent une consommation électrique importante qui va alourdir votre facture énergétique. Ils ne peuvent enfin servir de sèche-serviettes. Impossible de les couvrir de vêtements, gants, peignoirs et serviettes de bain.

Le convecteur électrique et le panneau rayonnant : des fonctions limitées

Le convecteur reste une très bonne option pour chauffer rapidement une salle d’eau grâce sa résistance électrique. Il figure parmi les technologies les moins cher à l’achat. Cependant, les convecteurs électriques n’offrent pas le confort thermique optimal.

Quant aux panneaux rayonnants, ils peuvent également chauffer rapidement votre salle de bain grâce à leur rapide montée en température. Cette technologie diffuse de la chaleur en ligne droite par rayonnement.

Attention néanmoins, ni le convecteur ni les panneaux rayonnants ne peuvent servir à sécher vos serviettes. Et aucun linge ne doit d’ailleurs recouvrir le radiateur. Leur fonction se limite à chauffer uniquement la pièce.

Le radiateur à inertie : à éviter pour la salle de bain

Ces radiateurs figurent parmi les technologies les plus performantes (et les plus cher) sur le marché, au regard du confort thermique qu’ils procurent (semblable à du chauffage central). Mais attention, les radiateurs électriques à inertie ne sont pas destinés à de la salle de bain. Ils sont en revanche vivement recommandés dans une pièce à vivre. Pour cause, ces appareils montent progressivement en température et diffusent une chaleur douce et continue ; c’est-à-dire l’inverse de ce qu’on attend d’une salle d’eau !

Comment choisir le radiateur électrique d’une salle de bain ?

Lors du choix de votre radiateur électrique pour la salle de bain, plusieurs critères sont à prendre en compte :

  1. La taille de votre salle de bain (surface). Comptez 125 Watts de puissance par m² dans une salle de bain. Si votre salle de bain fait 4 m², optez pour un modèle électrique de 500 W.
  2. Vos envies, pour choisir les options dont vous avez besoin (pilotage à distance, autoprogrammation, détecteur de présence et de fenêtre ouverte, enceinte connectée…).
  3. Votre consommation. Rappelez-vous que les radiateurs électriques les moins chers à l’investissement sont souvent ceux qui consomment le plus. Un radiateur intelligent vous permettra a contrario de ne chauffer la salle de douche que lorsque vous êtes présent !
  4. Les normes électriques, en choisissant notamment un radiateur à l’indice IP4 de résistance à l’eau. La norme NF C 15-100 dans la salle de bain autorise :
    • Les appareils de chauffage de classe I hors volume uniquement.
    • Les appareils de chauffage de classe II en volume 2 (à condition qu’ils soient associés d’un indice de protection IPX4, ce qui est le cas des sèche-serviettes) et hors volume.
  5. Les règles d’installation. Il est notamment conseillé de respecter lors de l’installation de l’appareil une distance minimum de 60 cm entre le radiateur électrique et la douche ou la baignoire.

Pour rappel, le radiateur d’une salle de bain doit permettre une chauffe rapide de la pièce et le séchage de l’humidité présente. Par conséquent, n’oubliez pas d’associer votre chauffage électrique à un système de ventilation adaptée.

Besoin d’une première estimation pour l’installation d’un sèche-serviettes ? Rapprochez-vous de nos conseillers IZI by EDF pour installer vos appareils de chauffage dans les règles de l’art.

Les travaux réussis, c'est simple, c'est IZI !

J'installe des radiateurs

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.

4 commentaires

  • Nadine says:

    Bjr pour une salle de bain de 6m2 qu’elle sèche serviette électrique je dois choisir, à inertie sèche ou que électrique merci

    • Avatar photo Marine G says:

      Bonjour,

      Un sèche-serviettes à inertie sèche fait partie des radiateurs électriques. On ne peut donc pas l’opposer aux radiateurs électriques.
      Vous pouvez aussi bien choisir un modèle à inertie sèche qu’un modèle à inertie fluide ; soit en version électrique avec fil pilote ou courant porteur, soit en version eau chaude.

      Bonne journée de la part d’IZI by EDF !

  • marie therese says:

    peu installer un chauffage un chauffage en ceramique dans une salle de bain

    • Avatar photo Marine Gérard says:

      Bonjour Marie-Thérèse,

      Merci d’avoir pris le temps de nous écrire.

      Vous pouvez installer un chauffage en céramique dans une salle de bain, à condition que la prise du radiateur se situe à moins de 60 cm du point d’eau.

      Nous vous recommandons de vous reporter à la norme NFC 15-100 (article sur les pièces d’eau). Les consignes et distances de sécurité y sont renseignées.

      Bonne journée de la part d’IZI by EDF