Quels sont les différents types de radiateurs ?

Partager sur

radiateur type chauffage

Convecteur, radiateur à inertie… Il existe de nombreux types de radiateurs pour chauffer son logement et ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Découvrez les avantages et les inconvénients de chacun.

Le convecteur

Fonctionnement du convecteur

Le plus connu des radiateurs est sans doute le convecteur. Il est utilisé par la majorité des foyers français. Son fonctionnement est le suivant : l’air ambiant entre dans le caisson, il est réchauffé puis relâché dans la pièce. Ce cycle se répète tant que le convecteur est en marche, permettant d’augmenter la température rapidement. Il s’agit donc d’un chauffage d’appoint, mais il peut aussi être intégré au chauffage central via une chaudière électrique.

Un convecteur est un radiateur qui fonctionne à l’électricité. Il permet de chauffer une pièce de 10m² avec une puissance de 1000W (watts). Pour une pièce de 25m², comptez environ 2000W.

Prix moyen d’un convecteur

Le grand atout du convecteur, qui séduit les acheteurs, est son coût. La fourchette de prix s’étend entre 20€ et 220€, ce qui est bien en-deçà des autres types de radiateurs.


Avantages

Inconvénients

  • Rapidité du chauffage
  • Peu volumineux
  • Bon marché
  • Régule l’humidité
  • Consommation élevée
  • Coût à l’usage
  • Plutôt bruyant
  • Assèche l’air
  • Inadapté aux grandes pièces

Le radiateur à panneaux rayonnants

Fonctionnement du radiateur à panneaux rayonnants

Toujours dans la catégorie des radiateurs électriques, le panneau rayonnant fonctionne à partir des systèmes de la convection et du rayonnement électromagnétique. Que cela veut-il dire ? Le radiateur est tout simplement composé d’une plaque (en carbone ou en métal) qui est chauffée grâce à un ensemble de résistances électriques. La plaque va ensuite propager la chaleur sur une très grande distance grâce à ses rayons infrarouges.

Souvent perçu comme un convecteur plus évolué, le panneau rayonnant affiche une très belle performance énergétique. Il consomme peu et permet donc des économies.

Prix du radiateur à panneaux rayonnants

Pour l’acquisition d’un radiateur de ce type, il faut prévoir un budget compris entre 150€ et 350€, ce qui est nettement en-dessous des prix de certains autres radiateurs.


Avantages

Inconvénients

  • Economique
  • Performance énergétique
  • Chaleur homogène
  • Absence d’inertie
  • Favorise la dispersion des allergènes
  • Assèche l’air

Le radiateur à inertie

Fonctionnement du radiateur à inertie

L’inertie est la capacité qu’a une machine de continuer à chauffer après arrêt du système. Le radiateur à inertie est un appareil électrique qui permet d’avoir un chauffage d’appoint grâce à ce fonctionnement. En quelque sorte, il stocke la chaleur en son cœur avant de la restituer progressivement, sans à-coups.

Un tel type de dispositif utilise soit un liquide caloporteur (eau ou huile) soit le matériau (fonte, acier…) pour produire l’inertie. Si votre logement dispose d’une bonne isolation, c’est le radiateur parfait car il vous fera faire d’importantes économies.

Prix moyen du radiateur à inertie

Le radiateur à inertie peut avoir un coût élevé à l’achat, qui va varier en fonction de la puissance pour laquelle vous optez. Il faut généralement compter entre 500€ et 1200€ pour un radiateur à inertie fluide et entre 200€ et 700€ pour un radiateur à inertie sèche. Ce qui place la moyenne globale à 600€.


Avantages

Inconvénients

  • Régulation de la température
  • Economies d’énergie
  • Chauffage homogène
  • Déperditions à l’arrière
  • Inadapté aux logements mal isolés
  • Coût à l’achat
chaudiere gaz reparateur chauffage

Le radiateur à eau

Fonctionnement du radiateur à eau

Nous avons vu les radiateurs électriques, voyons maintenant le radiateur à eau chaude. Ce type de radiateurs est intégré à un circuit rattaché à un chauffage central.

Un tuyau transporte l’eau chauffée vers le radiateur, un autre tuyau conduit l’eau froide vers la chaudière. Ce système peut fonctionner aussi bien avec une chaudière à gaz, au bois, au fuel qu’avec une pompe à chaleur.

Il existe deux types de radiateurs à eau chaude :

  • Le radiateur basse température, qui limite le degré maximal de l’eau à 50° afin de moins solliciter la chaudière et donc faire des économies d’énergie
  • Le radiateur haute température, qui peut monter jusqu’à 90°, est moins cher et moins volumineux.

Prix du radiateur à eau

Le radiateur à eau est très changeant, en fonction du matériau choisi. Pour un radiateur en acier ou en aluminium, il faudra tabler sur un prix maximal de 1000€, qui peut descendre jusqu’à 100€ selon la puissance que vous allez choisir. Les radiateurs en fonte, en revanche, ont un prix davantage compris entre 500€ et 1500€.


Avantages

Inconvénients

  • Pas de sécheresse
  • Economies d’énergie
  • Chaleur uniforme
  • Installation complexe
  • Corrosion des tuyaux

Le radiateur à accumulation

Fonctionnement du radiateur à accumulation

Un radiateur à accumulation, comme son nom l’indique, va accumuler la chaleur grâce à un matériau dit réfractaire. L’avantage de ce radiateur est qu’il va libérer doucement la chaleur dans le logement pendant des heures, même après son arrêt. Ce qui signifie de grandes économies d’énergie. La chaleur créée se pose sur les objets et les personnes et n’est pas diffuse dans l’air, ce qui est beaucoup plus agréable.

Certains radiateurs à accumulation sont dotés de ventilateur pour chauffer beaucoup plus rapidement une pièce. Le grand atout de ce radiateur est qu’il permet de différer la production de la chaleur et sa diffusion, pratique quand on a un contrat d’électricité heures pleines/heures creuses.

Prix du radiateur à accumulation

Le coût moyen du radiateur à accumulation oscille entre 400€ et 2000€ en fonction de la puissance que vous sélectionnez. C’est un prix qui est au-dessus de la majorité des radiateurs.


Avantages

Inconvénients

  • Chaleur douce et homogène
  • Distinction du chauffage et de la diffusion
  • Economies d’énergie
  • Dispositif volumineux et lourd
  • Lenteur du chauffage
  • Technologie désuète

Le radiateur à fluide caloporteur

Fonctionnement du radiateur à fluide caloporteur

Toujours dans les types de chauffages électriques, le radiateur à fluide caloporteur se démarque du convecteur par son étonnant système de production de chaleur.

Il repose sur le transfert d’un liquide (soit de l’huile, soit un mélange d’eau et d’antigel) qui véhicule la chaleur. Ce fluide est chauffé de manière continue par une résistance électrique, ce qui permet de bénéficier d’une chaleur homogène et constante.

Prix du radiateur à fluide caloporteur

Il est possible de trouver certains radiateurs à fluide caloporteur d’entrée de gamme, aux alentours de 200€. Cependant, le prix moyen est plutôt aux alentours de 500-600€, et ce prix peut vite grimper pour les modèles puissants et esthétiques.


Avantages

Inconvénients

  • Rapidité et qualité du chauffage
  • Economies d’énergie
  • Adapté à la domotique
  • N’assèche pas l’air
  • Pollution des liquides caloporteurs
  • Coût à l’achat élevé
  • Inadapté à l’acier

Les autres types de radiateurs

Nous vous avons présenté les principaux radiateurs que l’on trouve dans les foyers, mais il faut savoir qu’il en existe encore d’autres, plus rares. Voici une petite liste des radiateurs que vous pouvez trouver sur le marché :

  • Le radiateur halogène
  • Le radiateur radiant
  • Le radiateur à combustion
  • Le radiateur infrarouge
  • Le radiateur soufflant
  • Le radiateur à bain d’huile

Le type de matériau des radiateurs

Les radiateurs peuvent aussi se classer par type de matériau dont ils sont composés. Chaque matériau a ses propres caractéristiques qui vont plus ou moins impacter le fonctionnement du chauffage. Il convient donc de bien s’informer avant de choisir. Voici les principaux matériaux utilisés pour les radiateurs :

  • La fonte : excellent matériau pour conserver au mieux la chaleur et réduire sa consommation en énergie, la fonte prolonge la durée de vie de votre radiateur. Il s’agit néanmoins d’un matériau lourd et les radiateurs qui en sont composés sont particulièrement volumineux
  • L’acier : très peu coûteux et léger, l’acier chauffe rapidement et permet tout type de finitions quant au design du radiateur. Il a cependant une mauvaise inertie, ce qui signifie que le radiateur se refroidira extrêmement vite dès l’arrêt du système.
  • L’aluminium : ayant de nombreuses caractéristiques communes avec l’acier, l’aluminium est très pratique, pas cher et léger. Il peut accélérer la corrosion de vos autres équipements, si ceux-ci ne sont pas en aluminium, et présente une inertie très moyenne.
  • La céramique : ce matériau permet de diffuser une chaleur homogène, grâce à sa bonne inertie. Bon marché et pratiques à installer, les radiateurs en céramiques sont néanmoins très volumineux.

Publié le 29 septembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *