Types de radiateur : le guide complet - IZI by EDF
Quels sont les différents types de radiateurs ?
Radiateur

Quels sont les différents types de radiateurs ?

Lecture en 7 min

Publié le 29 Septembre 2020

-

Convecteur électrique, radiateur à inertie, panneau rayonnant, radiateur à eau… Il existe de nombreux types de radiateurs pour chauffer son logement ! Quels types de radiateurs installer à la maison ? Quels sont les avantages et les inconvénients de chacun ? Tour d’horizon du marché du radiateur avec IZI by EDF !

# 1 – Le radiateur à inertie

Fonctionnement du radiateur à inertie

L’inertie est la capacité d’une machine à continuer de chauffer, après arrêt du système. En quelque sorte, le radiateur à inertie stocke la chaleur en son cœur avant de la restituer progressivement, sans à-coups.

Le radiateur à inertie est un appareil électrique qui procure en outre une chaleur douce dans tout type de pièce. Il est particulièrement adapté aux pièces à vivre.

Un tel type radiateur est équipé d’un corps de chauffe :

  • Soit à fluide avec un fort pouvoir inertiel, c’est-à-dire qu’un liquide caloporteur (eau ou huile) monte en température dans un circuit interne au radiateur. C’est l’option idéale pour un logement mal isolé ou ancien (n’ayant jamais fait l’objet d’une rénovation).
  • Soit en matériau solide (fonte, acier, aluminium) avec un pouvoir inertiel modéré. Si le logement dispose d’une bonne isolation (par exemple un logement neuf ou bien isolé suite à une rénovation), c’est le type de radiateur idéal pour faire d’importantes économies d’énergie.
radiateur moderne noir dans salon

Prix moyen du radiateur à inertie

Le radiateur à inertie présente un coût élevé à l’achat, qui varie selon la technologie retenue (inertie sèche ou à fluide caloporteur), la puissance, le format, le matériau de fabrication et la marque. Il faut en règle générale compter entre 200€ et 1200€ TTC pour un radiateur à inertie ; les modèles à inertie fluide étant plus coûteux à l’investissement que les modèles à inertie sèche.

Avantages et inconvénients du type de radiateur à inertie

Avantages

Chaleur douce, diffuse et homogène

Forte inertie (conserve et diffuse la chaleur, même une fois le radiateur éteint)

Régulation de la température (pilotage intelligent)

Economies d’énergie (grâce aux fonctions connectées et intelligentes)

Inconvénients

Coût élevé à l’achat

Montée en température lente à modérée

Séduit par le type de radiateur à inertie sèche ou fluide ? Puissance, format adapté, devis : demandez conseils à nos experts IZI by EDF pour la pose de radiateurs à chaleur douce !

Les travaux réussis, c'est simple, c'est IZI !

J'installe des radiateurs

# 2 – Le radiateur à panneaux rayonnants

Fonctionnement du radiateur à panneaux rayonnants

Toujours dans la catégorie des radiateurs électriques, le panneau rayonnant fonctionne à partir des systèmes de convection et de rayonnement électromagnétique.

Que cela veut-il dire ? Le radiateur est tout composé d’une plaque reconnaissable – il s’agit souvent d’une grille en nid d’abeilles, en carbone ou en métal – chauffée grâce à une ou plusieurs résistances électriques. La plaque propage ensuite la chaleur en ligne droite sur une grande distance, grâce à ses rayons infrarouges.

Souvent comparé à tord au convecteur, le panneau rayonnant affiche une très belle performance énergétique à un prix intermédiaire et abordable. De nos jours, les meilleurs modèles à panneaux rayonnants, les plus aboutis, offrent même des options intelligentes et connectées (pilotage à distance via smartphone, détecteur de mouvement de fenêtre ouverte, auto-programmation, etc.).

Prix du radiateur à panneaux rayonnants

Pour l’acquisition de ce type de radiateur, il faut prévoir un budget compris entre 150€ et 350€ TTC : un prix variable selon les marques de radiateur électrique et les options comprises.

Avantages et inconvénients du type de radiateur à panneaux rayonnants

Avantages

Coût abordable

Montée en température instantanée

Variété des modèles (des plus classiques aux plus aboutis, toutes options)

Inconvénients

Absence d’inertie (conservation et diffusion de la chaleur une fois l’appareil éteint)

Chaleur diffusée en ligne droite (par rayonnement) et non homogène

Besoin d’installer à la maison plusieurs panneaux rayonnants ? Puissance, modèles, options : demandez conseils et devis personnalisés à nos pros IZI by EDF !

Les travaux réussis, c'est simple, c'est IZI !

J'installe des radiateurs

# 3 – Le convecteur

Fonctionnement du convecteur

Le plus connu des radiateurs est sans doute le convecteur électrique. Son fonctionnement est le suivant : l’air ambiant entre dans le caisson, il est réchauffé puis relâché dans la pièce. Ce cycle se répète tant que le convecteur est en marche, permettant d’augmenter la température rapidement.

Le convecteur est particulièrement adapté comme chauffage d’appoint, par exemple en complément d’un chauffage central. Il peut être aussi installé dans de petites surfaces (de type studio ou 2 pièces) pour répondre à un besoin de chaleur immédiate. Avec 1000 W (watts) de puissance, il permet de chauffer par exemple une pièce de 10m². Il est en revanche peu judicieux de l’installer dans de grands volumes à chauffer, ou comme chauffage principal.

vue du haut convecteur electrique

Prix moyen d’un convecteur

Le grand atout du convecteur, qui séduit les acheteurs, est son coût économique (le moins cher du marché). La fourchette de prix s’étend entre 20€ et 220€ TTC, ce qui est bien en-deçà des autres types de radiateurs.

Avantages et inconvénients du type de radiateur à convection

Avantages

Bon marché

Montée en température rapide

Poids léger (aluminium)

Régule l’humidité

Inconvénients

Consommation élevée (pas d’options intelligentes, ni connectées)

Assèche l’air

Plutôt bruyant

Inadapté aux grandes pièces

# 4 – Le radiateur à accumulation

Fonctionnement du radiateur à accumulation

Un radiateur à accumulation, comme son nom l’indique, accumule la chaleur grâce à un matériau dit réfractaire. L’avantage de ce radiateur est qu’il va libérer progressivement et doucement la chaleur dans le logement pendant des heures, même après son arrêt ; ce qui signifie de grandes économies d’énergie. Production et diffusion de la chaleur sont donc ses principaux avantages… Pratique quand on a un contrat d’électricité heures pleines/heures creuses.

A noter que la chaleur générée par ce type de radiateur se pose sur les objets (et les personnes) et n’est pas diffuse dans l’air, ce qui est beaucoup plus agréable.

Par ailleurs, certains radiateurs à accumulation sont dotés de ventilateur pour chauffer beaucoup plus rapidement une pièce… Mais gare à la surchauffe de votre pièce ; le radiateur à accumulation est connu pour son manque de précision pour le réglage de la température. Il ne s’adapte pas à l’environnement ambiant. Si le soleil tape par exemple en plein hiver et réchauffe naturellement votre intérieur, le radiateur à accumulation continuera de chauffer sans adapter la température ambiante (contrairement au radiateur à inertie, technologie dans l’air du temps).

Prix du radiateur à accumulation

Le coût moyen du radiateur à accumulation oscille entre 400€ et 2000€ TTC en fonction de la puissance retenue. C’est un prix nettement supérieur à la majorité des radiateurs.

Avantages et inconvénients du type de radiateur à accumulation

Avantages

Chaleur douce et homogène

Chaleur agréable (se pose sur les personnes et les objets)

Economies d’énergie grâce l’accumulation de chaleur diffuse, même une fois l’appareil éteint

Inconvénients

Coût élevé

Dispositif volumineux et lourd

Lenteur du chauffage

Difficulté à régler la température

# 5 – Le radiateur à eau

Nous venons de voir ensemble 4 types de radiateurs électriques. Passons maintenant en revue les qualités et les limites du radiateur à eau chaude. Ce type de radiateur est intégré à un circuit rattaché à un chauffage central.

Fonctionnement du radiateur à eau

Comment fonctionne-t-il ? Concrètement, un tuyau transporte l’eau chauffée vers le radiateur, tandis qu’un autre tuyau conduit l’eau froide vers la chaudière. A noter que ce système peut fonctionner aussi bien avec une chaudière à gaz, au bois, au fuel qu’avec une pompe à chaleur.

Il existe deux types de radiateurs à eau chaude :

  • Le radiateur basse température, qui limite le degré maximal de l’eau à 50°C afin de moins solliciter la chaudière et donc faire des économies d’énergie ;
  • Le radiateur haute température, qui peut monter jusqu’à 90°C, est moins cher et moins volumineux.
radiateur blanc sur mur jaune

Prix du radiateur à eau

Le radiateur à eau est très changeant, en fonction du matériau choisi. Pour un radiateur en acier ou en aluminium, il faudra tabler sur un prix maximal de 1000€ TTC, qui peut descendre jusqu’à 100€ TTC selon la puissance retenue. Les radiateurs en fonte, en revanche, ont un prix plus élevé, généralement compris entre 500€ et 1500€.

Avantages et inconvénients du type de radiateur à eau

Avantages

Chaleur uniforme et diffuse (confort thermique optimal)

Pas de sécheresse

Economies d’énergie

Inconvénients

Installation complexe

Corrosion des tuyaux

Prix relativement élevé

Les autres types de radiateurs

Nous vous avons présenté les principaux radiateurs que l’on trouve dans les foyers, mais il faut savoir qu’il en existe encore d’autres, plus rares. Voici une petite liste des radiateurs que vous pouvez trouver sur le marché :

  • Le radiateur halogène
  • Le radiateur radiant
  • Le radiateur à combustion
  • Le radiateur infrarouge
  • Le radiateur soufflant
  • Le radiateur à bain d’huile

Le type de matériau des radiateurs

Les radiateurs peuvent aussi se classer par type de matériau dont ils sont composés. Chaque matériau a ses propres caractéristiques qui vont plus ou moins impacter le fonctionnement du chauffage. Il convient donc de bien s’informer avant de choisir. Voici les principaux matériaux utilisés pour les radiateurs :

  • La fonte : excellent matériau pour conserver au mieux la chaleur et réduire sa consommation en énergie. Un radiateur en fonte prolonge la durée de vie de votre appareil. Il s’agit néanmoins d’un matériau lourd et les radiateurs qui en sont composés sont particulièrement volumineux.
  • L’acier : très peu coûteux et léger, l’acier chauffe rapidement et permet tout type de finitions quant au design du radiateur. Il a cependant une mauvaise inertie, ce qui signifie que le radiateur se refroidira extrêmement vite dès l’arrêt du système.
  • L’aluminium : ayant de nombreuses caractéristiques communes avec l’acier, un radiateur en aluminium est très pratique, pas cher et léger. Il peut accélérer la corrosion de vos autres équipements, si ceux-ci ne sont pas en aluminium, et présente une inertie très moyenne.
  • La céramique : ce matériau permet de diffuser une chaleur homogène, grâce à sa bonne inertie. Bon marché et pratiques à installer, les radiateurs en céramiques sont néanmoins très volumineux.

Les travaux réussis, c'est simple, c'est IZI !

J'installe des radiateurs

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.