10 erreurs à éviter lors d’une rénovation de salle de bain

Partager sur

renovation-dalle-de-bain-erreur

Prêt à rénover votre salle de bain ? Bien que souvent de petite taille, la salle de bain est un concentré d’équipements et d’installations techniques. Pour profiter d’une salle de bain esthétique, fonctionnelle et confortable, il y des pièges à éviter ! Avec IZI by EDF, découvrez 10 erreurs à éviter lors de la rénovation de votre salle de bain.

1/10. Choisir un revêtement de sol inadapté

Ce n’est une surprise pour personne : la salle de bain est une pièce humide. Il est donc capital de choisir un revêtement de sol qui résiste à la fois aux projections d’eau et à l’humidité ambiante.

Le carrelage reste le revêtement de sol favori dans la salle de bain. Évitez les carrelages polis et choisissez plutôt des modèles plus adhérents.

D’autres options sont aussi disponibles, comme le PVC ou même le parquet. Mais attention ! Toutes les essences de bois ne résistent pas à l’eau. Il est donc capital de choisir une essence de bois imputrescible si vous voulez installer du parquet dans une salle de bain.

Vous êtes en panne d’idée ? Découvrez nos 6 idées de revêtements de sol de salle de bain.

2/10. Ne pas respecter la norme électrique

Qui dit « eau » dit « risque électrique accru ». C’est pourquoi la norme électrique NF C 15-100 définit des règles particulières pour la salle de bain. Ainsi, certains équipements électriques sont autorisés ou interdits en fonction de leur position dans la salle de bain. Il peut parfois être tentant de négliger ces prescriptions et de bricoler comme il vous plaît. Toutefois, vous ne voudrez sans doute pas prendre un tel risque pour la sécurité de votre famille !

Lorsque vous rénovez votre salle de bain, vous devez impérativement respecter la norme électrique appropriée. Pour être sûr de ne pas vous tromper, il est recommandé de faire appel à un professionnel qualifié.

3/10. Ignorer les contraintes techniques

La rénovation de salle de bain n’est pas qu’une question d’agencement et d’esthétique. Il y a des contraintes techniques incontournables que vous devez absolument respecter. Par exemple, les tuyaux d’eau doivent suivre une certaine pente pour que l’évacuation se fasse correctement. Certes, cela peut restreindre vos options pour positionner les appareils sanitaires. Mais si vous décidez d’ignorer les contraintes techniques, vous vous dirigez tout droit vers des problèmes de plomberie assez déplaisants !

4/10. Négliger le chauffage

Vous avez beau prévoir une salle de bain magnifique, vous aurez bien du mal à en profiter si vous grelottez dès que vous vous mettez en tenue d’Adam. Alors prévoyez un chauffage adapté !

Pensez à installer un sèche-serviette par exemple. Il existe des modèles électriques ou à eau. Le chauffage au sol est aussi une solution de chauffage particulièrement agréable dans une salle de bain. Pour pouvoir gagner quelques degrés rapidement, vous pouvez aussi prévoir un chauffage d’appoint soufflant.

​5/10. Ne pas prévoir suffisamment d’espace pour circuler

Comme dans toute pièce, il est important de respecter les distances minimales nécessaires pour pouvoir circuler et évoluer confortablement. Cela est d’autant plus vital dans une salle de bain où l’espace est généralement limité.

Si vous avez une petite salle de bain, inutile d’essayer d’y faire rentre une baignoire, une douche à l’italienne, une double vasque et un WC. Si les équipements sont trop proches les uns des autres, vous ne pourrez pas en profiter correctement. Vous ne voulez sans doute pas devoir marcher en crabe pour atteindre les WC coincés au bout de la pièce.

Adaptez plutôt la quantité d’équipements à la taille de la pièce. Choisissez aussi des meubles et des appareils de dimensions adaptées et étudiez l’agencement avec soin. En optimisant l’espace, vous aurez suffisamment de place pour profiter confortablement de votre salle de bain.

​6/10. Négliger la ventilation

L’humidité dans une pièce n’est pas seulement inconfortable. Elle peut aussi provoquer des dégâts : murs noircis, revêtements qui se dégradent, champignons… Pour éviter ces problèmes dans la salle de bain, il faut prévoir un système de ventilation adaptée.

La VMC, ou Ventilation Mécanique Contrôlée, est la solution la plus courante. Dans sa version la plus simple, c’est à vous de l’activer et de l’arrêter quand vous voulez. Avec la version hygroréglable, tout est automatique. La VMC se met en route toute seule lorsque le taux d’humidité dans la salle de bain est trop élevé. Ainsi, vous pouvez facilement maintenir un niveau d’humidité convenable.

​7/10. Négliger l’éclairage

L’éclairage de la salle de bain doit remplir deux objectifs fondamentaux. D’abord, il doit vous permettre de voir clairement lorsque vous prenez soin de vous. Ensuite, il vous offre une ambiance agréable qui vous permet de vous relaxer.

Les solutions d’éclairage doivent donc être adaptées à la pièce. L’éclairage de salle de bain doit comprendre au moins deux éléments complémentaires :

  • Un éclairage général pour l’ambiance ;
  • Un éclairage ciblé et fonctionnel, notamment autour du miroir principal.

L’éclairage de la zone miroir est particulièrement importante pour offrir un bon confort d’utilisation. Préférez plusieurs points lumineux afin d’éviter de créer des ombres sur le visage. Si possible, orientez le flux lumineux vers le mur pour ne pas vous éblouir.

​8/10. Choisir les mauvaises ampoules

En plus de la position de l’éclairage dans la salle de bain, il faut également choisir les ampoules avec soin. En effet, toutes les ampoules ne sont pas identiques. Certains critères de choix sont particulièrement importants dans une salle de bain :

  • La température de couleur (mesurée en kelvins K). Évitez les éclairages trop jaunes qui n’offrent pas une bonne visibilité. Privilégiez plutôt une lumière blanche neutre, c’est-à-dire entre 4000 et 6500 K.
  • L’IRC ou Indice de Restitution des Couleurs. Pour apprécier correctement les couleurs (et réussir votre maquillage !), choisissez des ampoules avec un IRC d’au moins 90.
  • La consommation d’énergie. La salle de bain nécessite un éclairage plus puissant que les autres pièces de la maison. Vous devriez donc veiller à la consommation d’énergie des ampoules de votre salle de bain. Privilégiez les ampoules basse consommation comme les fluocompactes ou les leds.

9/10. Condamner la tuyauterie

Vous voulez changer la robinetterie et refaire le carrelage de votre salle de bain ? Bonne idée ! Mais ce n’est pas une raison pour condamner l’accès à la tuyauterie… Pensez à installer des trappes pour pouvoir accéder à la tuyauterie. Ainsi, la maintenance de vos équipements sera plus facile, et vous n’aurez pas besoin de casser le revêtement en cas de fuite.

10/10. Ne pas prévoir assez de rangements

Une salle de bain fonctionnelle ne se résume pas aux appareils sanitaires : lavabo, douche, WC… Il est indispensable de prévoir des rangements pour stocker les produits de beauté, les serviettes de toilettes, un petit stock de papier toilette, etc. Ces produits essentiels doivent absolument être à portée de main dans la pièce. Les rangements sont indispensables, y compris dans une salle de bain de petites dimensions. Pensez à installer un meuble sous vasque, un meuble haut avec miroir 2-en-1 ou des étagères murales.

Les rangements sont d’autant plus importants si vous aimez les salles de bain au style épuré. Si vous anticipez le stockage de vos produits du quotidien, il vous sera plus facile de garder votre salle de bain nette et rangée.

Salle de bain rénovation

Rénovation intérieure

⏱️ Votre estimation en 2 minutes

Publié le 31 Décembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont annotés par un *