Quels revêtements de sol durables choisir pour mon logement ?

Partager sur

Pour choisir votre revêtement de sol, vous avez de nombreux critères à prendre en compte. Si les performances énergétiques, l’isolation phonique, l’apparence et le design doivent être considérés, le respect de l’environnement ne doit pas être mis de côté. Les professionnels du réseau d’IZI by EDF vous donnent tous leurs conseils sur les revêtements de sol les plus durables à choisir pour votre logement.

Qu’est-ce qu’un revêtement de sol durable ?

Un revêtement de sol durable désigne une solution fabriquée :

  • avec des matériaux durables ;
  • et des méthodes durables.

Si vous souhaitez penser à l’environnement lors de vos travaux de construction ou de rénovation, choisir un revêtement de sol écologique est une démarche incontournable. En effet, un revêtement de sol durable :

  • est fait à partir de matériaux naturels ;
  • est entièrement recyclable ;
  • a un impact très réduit sur les écosystèmes terrestres sur tout son cycle de vie (sources d’approvisionnement, transport, emballage, recyclage…).

Quel est le meilleur revêtement de sol durable ?

Si l’on pense principalement au bois comme matériau recyclable, le liège et le bambou sont loin d’être vos seules options pour choisir un revêtement de sol durable. On retrouve aussi certains types de linoléum naturel ou de carreaux de ciment, dont la pose et la sous-couche sont entièrement naturelles. Voici une liste des principaux revêtements de sol à privilégier :

  • le bambou ; 
  • le liège ;
  • les dalles de moquette ;
  • les sols en vinyle homogène.
Revêtement de sol en bambou

1 – Revêtement de sol intérieur en bambou

Le bambou est une solution pour les revêtements de sol écologique qui gagnent en popularité auprès des architectes et des décorateurs d’intérieur depuis plusieurs années. Pour les personnes qui portent une importance à l’impact environnemental des matériaux, le bambou est l’idéal pour des travaux de rénovation. Le revêtement de sol en bambou présente de nombreux avantages :

  • En termes de rendu esthétique, il apporte un aspect très naturel. Le bambou est une matière vivante et les lames ne sont jamais identiques. Il participe à générer une ambiance chaleureuse et apaisante.
  • Contrairement à d’autres arbres, le bambou bénéficie d’une croissance très rapide. Cette matière première détient d’ailleurs à ce jour le record mondial Guinness de la plante poussant le plus vite au monde. De plus, si un arbre meurt après avoir été coupé, ce n’est pas le cas du bambou. Il repousse immédiatement à partir de son rhizome. En 6 mois, une nouvelle canne de bambou peut atteindre les 20 mètres. En 4 à 5 ans, elle atteint sa taille maximale. Pendant sa croissance, le bambou dispose également de nombreuses propriétés écologiques en absorbant de grandes quantités de CO2. En récoltant le bambou, pour en faire un revêtement de sol, par exemple, on évite de laisser les cannes dépérir dans la forêt et de les laisser libérer le CO2 qu’elles ont emmagasiné.
  • Durable, le bambou l’est aussi en termes de résistance et de durée de vie. Le bambou est un matériau très dur qui supporte le trafic intense d’un couloir ou d’un salon. Il est donc possible de l’installer dans toute la maison, pour une durée de vie du parquet en bambou pouvant facilement atteindre les 100 ans.
  • Le parquet en bambou participe à un environnement sain dans votre logement, sans substances nocives ajoutées.

Les travaux de rénovation réussis, c'est IZI !

Je lance ma rénovation

2 – Revêtement en liège : un sol écologique

Tout comme le bambou, le liège est un matériau durable 100 % naturel. Pour le récolter et le transformer en un revêtement de sol, aucun arbre n’a besoin d’être abattu. En effet, c’est l’écorce du chêne-liège qui est pelée et est entièrement utilisée, sans aucune perte. Ce revêtement de sol durable présente de nombreux avantages :

  • Le sol en liège dispose de propriétés isolantes naturelles qui permettent de bénéficier d’une réduction des dépenses énergétiques au sein du logement.
  • Matériau entièrement recyclable, le liège, tout comme le bambou, stocke énormément de CO2.
  • Contrairement à une moquette ou d’autres types de revêtements de sol, le liège n’absorbe pas les poussières et les acariens. Il sera donc une solution de choix dans vos pièces à vivre si vous souffrez d’asthme ou d’allergies.
Revêtement de sol en liège

3 – Dalles de moquette : un sol facile à poser

Si toutes les moquettes sont loin d’être des solutions écologiques, le marché se transforme. Aujourd’hui, dans votre chambre ou votre salon, vous pouvez opter pour :

  • une moquette en poils de chèvre (ou autre laine animale) ;
  • une moquette végétale (utilisant des polymères naturels issus de dérivés d’amidon présents dans le riz et le maïs, par exemple) ;
  • une moquette en fibres végétales tressées (coco, jonc de mer, sisal…) ;
  • une moquette en jute…

Complètement différentes d’un carrelage traditionnel, les innovations conséquentes dans la fabrication des moquettes permettent aujourd’hui de profiter du moelleux que ce revêtement de sol apporte tout en privilégiant une solution écologique. Ces dernières disposent d’ailleurs de multiples atouts pour votre logement, avec :

  • d’excellentes capacités d’isolation thermiques et phoniques ;
  • un matériau résistant ;
  • une grande facilité d’entretien ;
  • une amélioration de la qualité de l’air intérieur grâce à la rétention de la poussière ;
  • de grandes fantaisies en termes de finition.

On trouve aussi sous forme de rouleaux ou de revêtement souple, afin de facilité la pose dans certaines configuration de logement.

4 – Dalles en vinyle homogène : un revêtement de sol fin

Enfin, pour choisir un revêtement de sol écologique pour votre logement, vous pouvez vous tourner vers les dalles en vinyle hétérogène. Sa grande particularité : il ne contient ni PVC ni plastifiants. Les fabricants ont réussi à concevoir des sols en vinyle offrant les mêmes caractéristiques que des sols utilisant du PVC, mais dans des matériaux durables et respectueux de l’environnement. Les avantages sont nombreux :

  • le vinyle homogène est 100 % recyclable ;
  • il ne contient ni PVC, ni plastifiant, ni phtalate ;
  • il est responsable d’émissions minimes de composés organiques volatils ;
  • et résiste à des passages intensifs (couloir, salon, entrée, etc.).

De plus, le vinyle homogène est l’un des matériaux pour lequel le coût du cycle de vie est le plus bas, dans le sens où peu d’eau et de ressources sont gaspillées.

Publié le 30 Mai 2022

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.