Qu’est-ce qu’un surpresseur ?

Partager sur

guide-plomberie-comment-demonter-robinet/

Lorsque la pression de l’eau aux robinets est trop faible dans un logement, on peut s’équiper d’un surpresseur. Cet outil de plomberie – qui sert aussi pour l’entretien des piscines et pour les systèmes de récupération d’eau de pluie – est un allié non négligeable pour gagner en confort dans son logement. Fonctionnement, typologies, installation : découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les surpresseurs.

Surpresseur : définition

Un surpresseur est un outil de plomberie, qui permet comme son nom l’indique d’augmenter la pression de l’eau dans les canalisations d’un logement. Cet équipement peut également être utile pour optimiser la récupération de l’eau de pluie et de l’eau dans les puits.

Le surpresseur, à l’inverse d’un réducteur de pression, est ainsi utile pour palier des problèmes de pression trop faible. Avec une pression trop faible, on risque d’une part d’être de bénéficier d’un débit trop réduit, ce qui peut être inconfortable, et d’autre part d’empêcher le fonctionnement de certains appareils électroménagers, comme les lave-vaisselles et les lave-linges par exemple. En règle générale, il est recommandé d’installer un surpresseur chez soi lorsque la pression de l’eau au robinet est inférieure à 0,3 bar.

Guide plomberie

Besoin d’aide pour vos travaux ?

{ Guide plomberie}

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Pompe, surpresseur… quelle différence ?

Le surpresseur est l’outil de base pour augmenter la pression en liquide dans des canalisations. On peut toutefois y ajouter une fonction additionnelle pour optimiser encore cet usage, via une pompe-surpresseur.

Le fonctionnement d’un surpresseur

Une fois installé, le surpresseur démarre automatiquement lorsqu’un robinet est ouvert. Après fermeture du robinet, il s’éteint tout seul lorsque la pression augmente. Le surpresseur fonctionne donc par automatisme, grâce à un contact manométrique qui est activé par la pression de l’eau.

Différents types de surpresseurs

On distingue différents types de surpresseurs, qui font appel à des technologies plus ou moins optimisées. En magasin, vous pourrez ainsi trouver :

  • Des surpresseurs individuels ;
  • Des pompe-surpresseurs, comme évoqué ci-dessus ;
  • Des surpresseurs à réservoir. Ils évitent les démarrages fréquents et permettent ainsi de réaliser des économies ;
  • Des groupes de surpression, qui réunissent tous ces éléments (surpresseur, pompe et réservoir).

Sans surprise, plus le surpresseur est performant et dispose de fonctionnalités intégrées, plus son prix grimpe.

Dans quelles situations utiliser un surpresseur ?

Le surpresseur est un outil facultatif, que les particuliers comme les professionnels sont libres d’installer ou non dans un logement.

Dans certains cas de figure, il est conseillé d’investir dans ce type d’équipement pour gagner en confort :

  • Lorsque la pression de l’eau au robinet est inférieure à 0,3 bar au sein du logement ;
  • Lorsqu’on détient un système de récupération d’eau de pluie ou qu’on tire l’eau d’un puits pour un usage domestique (par exemple : arroser ses plantes, nettoyer sa voiture etc.) ;
  • Lorsque l’on possède une piscine. Un surpresseur peut en effet être utile pour l’entretien, puisqu’il sert à éviter que l’eau ne stagne ;

Comment choisir un surpresseur ?

Avant d’acheter un surpresseur, faites le point sur vos besoins et vos attentes. Voici les critères clés à évaluer pour investir dans l’appareil qui correspond le mieux à vos besoins :

  • La puissance de l’appareil : pour obtenir un débit confortable, il est recommandé de choisir un surpresseur capable d’assurer un débit de 3 bars minimum ;
  • Le son du surpresseur : certains modèles sont plus bruyants que d’autres. Un paramètre à prendre compte si vous êtes sensible aux nuisances sonores ;
  • La taille du surpresseur : une donnée à ne pas oublier en fonction de l’endroit où sera installé l’appareil ;
  • La capacité du réservoir si vous optez pour un modèle avec réservoir.

Comment installer un surpresseur ?

Le surpresseur doit être installé après le compteur d’eau et avant le clapet anti-retour. Il faut le raccorder à l’installation soit avec des flexibles, soit avec des manchons souples. Les joints et raccords doivent être ajustés aux canalisations. Enfin, le contact manométrique doit être monté entre la pompe et le ballon. Pour plus de confort et pour éviter les désagréments sonores lorsque la pompe se met en route, il est conseillé d’installer le surpresseur sur des silent-blocs.

En cas de doute lors de l’installation du surpresseur, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel. Un plombier saura vous installer rapidement cet outil précieux en toute sécurité et vous faire gagner en confort.

Guide plomberie

Dépannage plomberie

Publié le 13 Mai 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *