Interrupteur différentiel : rôle et fonctions

Partager sur

tableau-electrique-comment-bien-choisir-interrupteur-differentiel

À l’instar d’un disjoncteur, l’interrupteur différentiel protège les occupants d’un logement contre les risques d’électrisation. Pour trouver l’équipement adéquat en fonction de vos besoins et surtout de votre installation électrique, IZI by EDF vous guide afin de bien le choisir et l’installer dans les meilleures conditions.

Quel est le principe de l’interrupteur différentiel ?

Comment fonctionne l’interrupteur différentiel ?

L’interrupteur différentiel est un petit équipement électrique directement intégré dans votre tableau électrique, plus précisément entre le disjoncteur général (qui protège votre installation générale) et les disjoncteurs divisionnaires (qui protègent essentiellement les circuits électriques séparément les uns des autres).

Même s’il vous protège contre les risques d’électrocution et d’électrisation, il demeure toutefois limité, car il est incapable de repérer un éventuel court-circuit ou une surcharge électrique.

Dès lors, l’interrupteur différentiel et les disjoncteurs sont des éléments complémentaires.

Pour comprendre le principe d’un tel appareillage, il faut savoir qu’un courant électrique engendre toujours des risques, qui, au-delà de 30 mA, deviennent réellement dangereux pour l’homme.

L’interrupteur différentiel prévient ces risques de contact direct et indirect au sein de votre installation électrique. Lorsque cet appareillage modulaire se déclenche, il met hors tension tous les circuits associés.

Tableau électrique

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Tableau électrique

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Interrupteur différentiel et la norme NF C 15-100

La norme NF C 15-100 régit le nombre et l’intensité des différents interrupteurs différentiels.

Depuis novembre 2015, l’amendement A5 impacte les règles concernant cet appareillage et aujourd’hui, l’interrupteur différentiel peut assurer la protection de 8 circuits électriques au maximum.

Jusqu’à 2015, c’était la superficie de votre logement qui avait une influence sur le nombre d’interrupteurs ainsi que sur leur type. Mais cela n’est plus le cas et désormais, il faut compter uniquement sur la taille de l’installation électrique.

Selon la norme NF C 15-100, voici comment cela se présente :

  • 2 interrupteurs différentiels au minimum doivent être installés dans le tableau électrique pour assurer un fonctionnement constant des circuits d’éclairage et pour les prises de courant ;
  • Si vous possédez des plaques de cuisson et un lave-linge (et aussi une prise de recharge pour un véhicule électrique), vous devez faire installer un interrupteur différentiel de type A. Pour les autres circuits, vous avez le choix entre un interrupteur différentiel de type A ou de type AC (ce dernier est souvent privilégié).
  • L’interrupteur différentiel de type HPI assure la protection de vos appareils sensibles aux microcoupures.

Comment définir le type d’interrupteur différentiel ?

Il existe ainsi plusieurs types d’interrupteurs différentiels répondant à des usages spécifiques :

Type d’interrupteur différentielApplications
Type ACModèle le plus répandu. Se destine à la protection de la plupart de vos circuits électriques : prises électriques, four, éclairage, chauffage, volets, etc.
Type AModèle plus performant que le type AC qui s’adresse à des circuits bien précis comme pour le lave-linge, les points de recharge pour un véhicule électrique ou encore une plaque de cuisson.
Type F (ou HPI)Modèle conçu pour la protection des appareils sensibles aux microcoupures : ordinateur, outils informatiques, congélateur, système d’alarme, etc.

Comment choisir vos interrupteurs différentiels ?

Voici une liste exhaustive des étapes à suivre pour bien choisir vos interrupteurs différentiels :

  1. Listez tous les circuits de votre logement. Chaque circuit doit être identifié et associé à un interrupteur dédié selon son usage. Rappelons que chaque interrupteur différentiel peut être associé à 8 circuits électriques au maximum (que ce soit de type AC ou de type A).
  2. Déterminez le type de l’interrupteur différentiel correspondant en suivant les recommandations suivantes :
  • Type AC : il se déclenche uniquement pour les courants de fuite sur la composante alternative. Cela exclut, par conséquent, les fuites transitoires qui sont liées à la foudre ou une charge dite capacitive (liée au chargement du condensateur). Les interrupteurs différentiels de type AC se placent en tête de l’installation électrique.
  • Type A : en plus de la protection de type AC, il protège contre les fuites de composante continue. On installe particulièrement ce genre d’appareillage modulaire en amont des lave-linge ou des plaques de cuisson.
  • Type HPI (ou type F, ou type HI) : ce sont des interrupteurs dits à haute immunité qui évitent les déclenchements intempestifs. On les recommande pour les équipements informatiques et les réfrigérateurs par exemple.
  • Définissez la sensibilité de chaque interrupteur différentiel en veillant à ne pas dépasser 30 mA (recommandation de la norme NF C 15-100). Pensez également à prendre en compte les intensités des disjoncteurs protégés.

L’installation d’un interrupteur différentiel est essentielle pour vous protéger contre les risques d’électrisation. Pour assurer une totale sécurité des occupants de votre logement, nous vous recommandons de contacter un technicien de chez IZI by EDF pour une installation conforme.

Tableau électrique

Univers électricité

Publié le 31 Mai 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.