À la découverte des Tiny House

Partager sur

Mais dis moi Jamy, qu’est-ce que c’est qu’une Tiny House ? C’est très simple Fred ! C’est une maison de petite surface, où tout l’espace est optimisé. On les appelle aussi micro-maisons, puisqu’elles concentrent la totalité d’un logement dans seulement quelques dizaines de mètres carrés. Et on ne parle pas ici d’une chambre de bonne parisienne au 9ème étage sans ascenseur. En avant Marcel ! Partons découvrir les Tiny House !

Le concept des Micro-maisons

Qu’est-ce qu’une Tiny House ?

Lorsque l’on parle d’une Tiny House, on parle généralement de petites maisons, d’environ 20 m² de superficie, qui utilisent des méthodes de construction traditionnelles (avec des ossatures en bois notamment). Elles peuvent être aussi bien ancrées au sol par des fondations classiques, ou bien être construites directement sur un plateau de remorque. Ces dernières peuvent ainsi être facilement déplacées. Bien sûr, le terme n’est pas fixe, et de nombreuses résidences peuvent être considérées comme des micro-maisons, tant qu’elles ne dépassent pas une certaine surface (chalets, cabanes, yourte, etc.).

L’histoire de la Tiny House

Les historiens les plus chevronnés s’accordent à dire que la Tiny House a été inventée en 1929, par un certain Charles Miller aux États-Unis. Il l’avait alors directement construite sur une voiture, qui lui donne un style camping car version cowboy. Un vrai visionnaire le Charles ! Le mouvement prend vraiment de l’ampleur au début des années 2000, et notamment suite au passage de l’ouragan Katrina aux USA, où de nombreuses familles se sont retrouvées sans toit. Cette alternative a permis de loger facilement et rapidement de nombreuses personnes, sans avoir à construire de nouvelles fondations sur des terrains accidentés. Par la suite, les Tiny House ont séduit de nombreux particuliers, pour des raisons économiques mais aussi écologiques. En France, le concept s’est développé au début des années 2010, notamment grâce à des émissions télévisées (pas celles de Stéphane Bern, qui n’aime que les châteaux de la Loire).

tiny house salon

Tiny House : intérieur et décoration

Une mezzanine dans une micro-maison

Bien souvent, les Tiny House sont équipées d’une mezzanine, afin de gagner de l’espace dans le logement. Pour y accéder, on choisira une échelle ou encore un escalier à pas japonais, afin de ne pas prendre trop de place. Suivant la surface de la mezzanine, vous pourrez y mettre votre chambre ou encore un bureau.

La Tiny House en forme de tipi

Pour garder une ambiance camping, certaines Tiny House prennent la forme de tentes canadiennes. Pour ceux qui ne voient pas trop à quoi ça ressemble, c’est tout simplement un long triangle. Elles ont l’avantage d’avoir une large base, permettant de bénéficier d’une surface au sol assez importante. Sa forme en pointe offre une hauteur sous plafond non-négligeable, qui permet d’aérer la maison, et même de donner un sentiment de grandeur, malgré la petitesse. On peut aussi opter pour une forme de tipi en rond, imitant les tentes amérindiennes ou les yourtes mongoles. 

Les ambiances des Tiny House

La Tiny House n’est peut-être pas grande, mais son style est grandiose ! Construire une micro-maison, c’est l’occasion de se faire plaisir niveau décoration. Tout est possible, les Tiny House se prêtent facilement à de nombreuses ambiances. Le bois est souvent l’élément principal, rappelant les chalets de montagne. Il est généralement conseillé de ne pas trop surcharger la maison, afin de ne pas rétrécir l’espace. L’ambiance scandinave est alors tout indiquée, notamment grâce à ses lumières claires et son style minimaliste. L’extérieur est tout aussi important, et les Tiny House sont généralement équipées d’une petite terrasse, donnant vue sur la nature.

tiny house tipi

Quel est le prix d’une Tiny House ?

Le prix d’une Tiny House varie selon plusieurs critères. Le premier concerne évidemment la superficie de la maison. Plus elle est grande, plus elle nécessite de matériel lors de sa construction. De même, si elle comporte un étage, elle s’arme d’une ossature supplémentaire. Les matériaux utilisés font aussi grandement varier le prix d’une micro-maison. Il est nécessaire que le logement s’adapte à la région dans laquelle il se trouve. De même, si la Tiny House est vouée à être souvent déplacée, les matériaux devront être plus légers, faisant varier le coût. Enfin, le prix dépend grandement de la main-d’œuvre. Beaucoup de propriétaires décident de construire eux-mêmes leur micro-maison, afin de limiter les coûts. Globalement, on peut estimer qu’une Tiny House coûte entre 15 000 € et 19 000 €. Pour une micro-maison construite par un professionnel, les prix démarrent à partir de 20 000 € et peuvent monter jusqu’à 80 000 € pour les modèles le plus haut de gamme. Si vous souhaitez investir, mais que vous avez un budget limité, vous pouvez trouver de nombreuses Tiny House d’occasion sur des sites spécialisés.

La législation des Tiny House

Puis-je mettre une tiny house sur mon terrain ?

Si le terrain vous appartient, il n’y a généralement aucun problème pour installer une Tiny House. Certains voisins vous regarderont peut-être d’une drôle de façon, mais vous pourrez vous vanter de ne pas avoir à passer l’aspirateur pendant des heures. Si vous faites construire votre Tiny House sur fondations, il sera quoi qu’il en soit nécessaire de demander un permis auprès de votre mairie. En revanche, si vous arrivez avec votre micro-maison sur remorque, la situation est sensiblement différente. Ici aussi, il sera nécessaire de vous rendre en mairie afin d’expliquer votre projet. Les collectivités locales sont généralement assez ouvertes à ce genre d’idées, puisque les Tiny House sur remorques ne nécessitent que peu de travaux sur un terrain, et ne sont pas très voyantes. Il n’existe pas vraiment de réglementation, votre mini house sera généralement considérée comme une petite maison.

Comment transporter une Tiny House ?

Si votre micro-maison est construite sur une remorque, il est nécessaire de respecter certaines règles. Notamment au niveau du poids, qui ne doit pas dépasser 3,5 tonnes. En effet, c’est la limite à ne pas dépasser avec un permis BE. Concernant la hauteur, la limite fixée est de 4,30 mètres, mais si vous vous déplacez, il faudra prendre en compte les différents ponts. Il est généralement préférable de ne pas dépasser 4 mètres, notamment si vous souhaitez vous déplacer dans d’autres pays d’Europe.

Publié le 27 Avril 2022

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.