Quels sont les différents types de fuites ?

Partager sur

types-fuite-eau/

Lorsqu’une fuite d’eau se déclare dans une habitation, cela peut causer des dommages importants. Afin de détecter les signes d’un défaut dans le réseau d’eau, il est important de savoir reconnaître les différents types de fuites et de surveiller quelques endroits stratégiques. IZI by EDF vous guide pour vous assurer de l’intégrité de vos canalisations, tuyaux et équipements.

Les fuites d’eau apparentes

Les fuites d’eau apparentes touchent les équipements auxquels vous avez accès. Parmi elles, on retrouve :

La fuite de robinet

Souvent due à un problème de joint, la fuite de robinet se repère facilement. En cas de doute, placez un torchon sec sous le robinet pendant une demi-heure afin de vérifier que rien ne coule.

La fuite dans un WC

Ici, c’est à double tranchant. Soit vous avez affaire à des WC suspendus qui fuient en quantité, soit la perte d’eau est légère et quasi imperceptible. En effet, il peut s’agir d’un simple suintement qui reste localisé au niveau de la cuvette ou du réservoir de la chasse d’eau. Pour vous en assurer, vous pouvez verser un peu de colorant alimentaire dans le réservoir et vérifier quelques heures plus tard si vous trouvez des traces de l’eau colorée sur vos toilettes.

La fuite de la chasse d’eau

Lorsqu’une chasse d’eau fuit, on n’en retrouve pas forcément la trace sur le sol, mais cela se répercute invariablement sur la facture. Soyez attentif au bruit qu’elle produit et vérifiez que l’eau ne s’écoule pas en permanence dans la cuvette. Si c’est le cas, cela signifie que le mécanisme de la chasse d’eau est défectueux et que le clapet au fond du réservoir ne se referme pas correctement.

La fuite d’eau sous un évier

Cette fuite d’eau peut être causée par plusieurs choses :

  • Un problème au niveau du robinet ;
  • Un joint défectueux ;
  • Une tuyauterie endommagée ;
  • Un mauvais raccordement ;
  • Un siphon cassé ;
  • Un siphon encrassé.

La fuite d’eau sous un évier est généralement facile à détecter, car elle impacte ce qui est rangé dans le meuble en dessous. Étiquettes de produits ménagers qui se décollent ou boites en carton gondolées à cause de l’humidité doivent vous mettre la puce à l’oreille. Des mauvaises odeurs émanant de votre canalisation peuvent, quant à elles, vous mettre sur la piste d’un siphon sale. Pensez à vérifier que le joint entre votre évier et le mur est intact : l’eau qui se retrouve sous votre évier n’est peut-être due qu’à des éclaboussures.

La fuite d’un tuyau

Lorsqu’un tuyau fuit, on en retrouve très souvent la trace au niveau du sol. Pour vous assurer qu’aucun tuyau n’est endommagé chez vous, passez un chiffon dessus. N’oubliez pas de vérifier les tuyaux de vos radiateurs s’ils fonctionnent avec de l’eau.

Si vous détectez l’une de ces fuites, coupez immédiatement l’alimentation d’eau de l’équipement défectueux jusqu’à l’arrivée d’un plombier. Il peut s’agir d’un robinet d’alimentation individuel comme pour les toilettes ou de la vanne au niveau du compteur.

Les fuites d’eau cachées

Les fuites d’eau peuvent également se produire au niveau des canalisations et ne pas être immédiatement visibles.

Fuite d’eau dans un mur

De nombreuses canalisations sont dissimulées dans les murs d’une habitation. Ces fuites sont difficiles à détecter, car un certain temps s’écoule avant qu’elles ne fassent des dégâts visibles. Un papier peint qui se décolle, une peinture qui présente des cloques ou s’effrite ou l’apparition de taches sombres sont autant de manifestations qui témoignent d’une importante humidité. Une intervention rapide d’un plombier est conseillée.

Fuite d’une canalisation enterrée

Il arrive parfois que ce type de fuite d’eau provoque une tache sur le sol, mais seul un professionnel pourra déterminer avec précision l’emplacement et le protocole à mettre en place.

Bon à savoir : comment savoir si l’on a une fuite d’eau ?

Toutes les fuites ne sont pas apparentes, il est donc important de régulièrement surveiller son compteur. Pour vous assurer que votre réseau est intact, prenez l’habitude de noter une fois par mois les chiffres sur votre compteur au moment du coucher et de vérifier qu’ils n’ont pas changé au matin (n’utilisez donc pas la chasse d’eau durant la nuit).

Les méthodes professionnelles pour détecter une fuite d’eau

Un plombier professionnel a de nombreux outils pour déceler tous les types de fuites d’eau. Une fois chez vous, il pourra ainsi utiliser :

Un système de détection électromagnétique

Il s’agit d’un câble électrique qui va créer un champ magnétique et permettre à votre expert de suivre le tracé de la canalisation même si elle est enterrée ou dissimulée dans un mur.

Une caméra thermographique

Cet appareil a également été pensé pour le traçage des canalisations sans destruction. Il suffit de filmer le mur et de détecter les écarts de chaleur entre l’eau dans la canalisation et celle qui s’en échappe (plus froide).

L’endoscopie

Une caméra est introduite dans la canalisation. Le plombier peut analyser les images renvoyées sur son terminal doté d’un écran.

Le gaz traceur

Il est réservé aux fuites très difficiles à détecter, souvent dans les canalisations enterrées. Après avoir purgé la canalisation, le plombier injecte ce gaz sous pression qui va s’échapper au niveau de la fuite. Un appareil spécial surnommé « reniflard » va alors détecter le gaz et permettre de trouver la fuite.

L’écoute électroacoustique

Votre spécialiste utilisera ici un micro amplifié qui lui permettra de détecter les vibrations causées par la fuite et de la cibler précisément.

Une fois la fuite repérée, votre plombier pourra poser un diagnostic précis. Selon la situation, il pourra effectuer les réparations immédiatement ou devra planifier une intervention pour un remplacement d’équipement (robinet, receveur de douche) ou le changement d’une canalisation. L’intervention sera alors logiquement plus longue. S’il s’agit d’un tuyau encastré dans un mur ou souterrain, il faudra également faire intervenir un professionnel pour remettre votre pièce ou jardin en état.

Les fuites d’eau accidentelles

Il arrive également que les fuites d’eau soient d’origine accidentelle. Elles sont, la plupart du temps, très impressionnantes. Ainsi, si vous remarquez une grande quantité d’eau sur le sol d’une de vos pièces ou sur votre terrasse, vérifiez que :

  • vous n’avez pas laissé un robinet ouvert ;
  • votre arrosage automatique est bien réglé ;
  • votre tuyau d’arrosage est bien raccordé à son robinet ;
  • l’évacuation de votre lave-linge n’est pas sortie de son conduit;
  • votre lave-vaisselle est bien branché ;
  • la soupape de votre chauffe-eau est fermée ;
  • que votre adoucisseur n’est pas endommagé.

Si aucune de ces vérifications n’explique la fuite que vous constatez, coupez l’arrivée d’eau et appelez un professionnel.

Les fuites d’eau ne sont pas toujours faciles à déceler, c’est pourquoi il faut rester particulièrement vigilant lorsque des traces d’humidité apparaissent. L’intervention d’un professionnel vous permettra d’obtenir un diagnostic précis quant à la nature et la localisation de la fuite. Il pourra ensuite effectuer les réparations adaptées à votre situation.

Dépannage plomberie

Publié le 3 Février 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont annotés par un *