Découvrez 4 types de vasques différents en 2021

Partager sur

vasque

Se sentir bien dans son logement est devenu plus important encore depuis les multiples confinements. Parce que le côté pratique et l’esthétisme ont aussi leur importance dans la salle de bain, les fabricants conçoivent différents modèles de vasques. Le choix du modèle, du matériau et de la forme laisse le champ libre toutes les envies, pour une salle de bain plus chic et plus moderne ! Découvrez dans cet article les différents types de vasques et leurs particularités.

La vasque à encastrer

C’est le modèle traditionnel qui séduit toujours autant ! Elle se loge facilement dans un plan de salle de bain pré-percé ou qu’il faut percer. Comme elle se trouve à la hauteur du plan, elle se nettoie facilement. De plus, la profondeur de la vasque et sa distance optimale avec le bec du robinet limitent la projection d’éclaboussures.

Les formes

Les vasques à encastrer peuvent être de forme carrée, ovale, rectangulaire ou ronde.

Les matériaux

La vasque à encastrer existe en céramique, en grès, en résine, en béton, en pierre, en verre, en bois et dans les diverses matières synthétiques.

Les dimensions

Les vasques à encastrer sont disponibles en plusieurs dimensions :

  • Petite vasque : 30 cm de large et / ou de long ;
  • Grande vasque : 140 cm et plus.

Notez qu’avec les deux tailles, la profondeur de la vasque peut varier de 5 à 20 cm. Gardez aussi en tête qu’avec une vasque à encastrer, c’est toute une partie de votre espace de rangement qui est occupée par votre meuble. Celles et ceux qui se douchent dans un espace de taille réduite veilleront donc à disposer de suffisamment d’espace de rangement par ailleurs s’ils optent pour une vasque encastrable.   

Lavabo

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Lavabo

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Les prix

En fonction du matériau choisi et des dimensions, comptez de 30 € à plus de 150 € pour une vasque à encastrer. Pour vous donner un ordre d’idée, la céramique est moins onéreuse que la résine ou la pierre. Ces dernières sont elles-mêmes plus accessibles que le bois pétrifié.

La vasque à poser

Come son nom l’indique, la vasque à poser vient tout simplement se poser sur le plan de votre salle de bain. La seule chose à laquelle il faut bien veiller, c’est de prévoir le trou pour l’évacuation ! Ce meuble apporte de la modernité à une salle de bains, contrairement au lavabo classique.

De nombreux designs très modernes permettent d’allier le côté pratique de la vasque à son esthétisme. Si vous voulez une vasque à la forme ou au style original, assurez-vous bien que la configuration de votre plan vous autorise cette petite « folie ». Pour cela, vérifiez la hauteur de robinet et l’épaisseur de la vasque. Cela vous évitera les mauvaises surprises, notamment en matière d’entretien.

Les formes

Côté format, vous trouverez des vasques à poser rondes, rectangulaires, coniques, en forme de galet, de bol ou encore oblongues. Grâce à ces formes insolites, votre salle de bain sera vraiment unique !

Les matériaux

La vasque à poser existe en céramique, en grès, en verre, en résine, en granit, en marbre, en acrylique, en pierre naturelle, en verre, en béton et en bois. Attention, si votre vasque est conçue dans un matériau lourd (comme la pierre naturelle), le meuble ou le plan vasque doit être assez costaud pour supporter son poids. Notez aussi qu’il est préférable que le meuble d’accueil ne soit pas trop haut. En effet, à cette hauteur « initiale » viendra s’ajouter celle de la vasque.

Les dimensions

Les vasques à poser peuvent mesurer de 35 à 140 cm de long, de 20 à 60 cm de large, et entre 5 et 20 cm de haut.

Les prix

Selon le matériau choisi et les dimensions, comptez de 15 € à plus de 500 € pour une vasque à poser. Pour vous donner un ordre d’idée, la céramique est moins onéreuse que la résine ou la pierre. Ces dernières sont elles-mêmes plus accessibles que le bois pétrifié.

La vasque hybride avec le plan vasque

Le plan vasque forme en fait en joli et pratique 2 en 1 ! La vasque est comprise directement dans le plan de la salle de bain. Ainsi, les deux objets n’en font en fait qu’un seul. Vous l’aurez donc compris : les deux « parties » de la vasque sont fabriquées dans le même matériau. Il existe un avantage de taille à choisir un plan vasque : les infiltrations d’eau sont impossibles !

Côté esthétisme, le plan vasque fait souvent son petit effet puisque l’objet est « suspendu ».

Les formes

Le plan vasque est celui qui propose le moins de possibilités, puisque sa forme est généralement rectangulaire.

Les matériaux

Le plan vasque est le plus souvent conçu en céramique, en résine, en verre, en verre trempé, en béton et en pierre.

Les dimensions

  • Plan vasque simple : 70 cm de large et 50 cm de profondeur ;
  • Plan vasque double : de 1.20 à 1.35 m de long.

Veuillez noter que pour pouvoir accueillir un tel mobilier, vous devez vous assurer que votre meuble de salle de bain affiche une longueur minimale de 70 cm, et une longueur maximale de 135 cm.

Les prix

Il existe deux types de plan vasque : le prêt à poser et le sur mesure.

  • Prix du plan vasque prêt à poser : de 10 € pour un modèle en aggloméré à plus de 1 000 € pour un plan en pierre naturelle.
  • Prix du plan vasque sur mesure : comptez environ 20 % de plus que pour les plans prêts à poser. Le budget peut dépasser les 2 000 €.

La vasque sur colonne

Cette vasque présente la particularité de ressembler à un lavabo classique. Vous pouvez aussi la retrouver sous le nom de « vasque sur pieds ». Son socle évidé facilite l’évacuation de l’eau.

Les formes

La vasque sur colonne est le plus souvent de forme carrée, rectangulaire, ovale, oblongue, ronde.

La colonne peut être galbée, courbée, effilée, en forme de vague, …

Si les formes complexes sont séduisantes, méfiez-vous : elles rendent l’entretien de votre vasque plus complexe !

Les matériaux

La vasque sur colonne peut être conçue en céramique, en grès émaillé, en acrylique, en résine, en pierre naturelle, en béton ou encore dans des matériaux composites. Parmi eux, citons le Toplax, le Biocryl ou bien le Quaryl. Ils présentent l’avantage de réduire les formations de calcaire, mais aussi l’inconvénient d’être plus onéreux !

Les prix

En fonction du matériau choisi et des dimensions, comptez de 35 € à plus de 1 100 € au moins.

Lavabo

Je lance ma rénovation de salle de bain

Publié le 12 Novembre 2021

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.