Du volet roulant au volet battant : tout savoir pour faire votre choix

Partager sur

volet-roulant-ouvert

Il existe une large gamme de volets, raison pour laquelle nous avons consacré un article dédié à leur choix. Au sein de cette grande famille, les volets roulants et les volants battants sont toutefois les plus plébiscités. Pourquoi ? Quelles sont les différences entre l’un et l’autre ? Quand faut-il en privilégier un plutôt que l’autre ? Voilà des éléments de réponse pour guider votre choix.

Choisir un volet : une affaire de style

A l’origine, tout part de vos envies et du projet que vous avez prévu. Choisir un volet pour sa maison peut dépendre d’une envie de renforcer sa sécurité ou de bénéficier d’une plus grande résistance aux intempéries. Mais elle découle aussi d’une nouvelle recherche de style pour son habitation.

Votre logement ne pourra toutefois pas toujours recevoir le volet que vous avez choisi. Avant d’installer d’esthétiques volets sur sa façade, il convient de consulter le plan local d’urbanisme (ou PLU) de sa commune, car la mairie a pu interdire certains coloris, et plus rarement un type de volets dans son ensemble.

Ce genre d’initiatives vise à préserver l’esthétique traditionnelle d’une zone géographique. Le plus souvent, elles privilégient le volet battant, ce dernier conservant un look plus traditionnel. Cette allure lui est conférée par le bois. Aujourd’hui, le volet roulant comme le volet battant partagent pourtant les mêmes matériaux : volets en bois, volets PVC et volets en aluminium sont disponibles. Il n’y a rien de tel que de beaux volets en aluminium pour donner un look moderne à son bâti. Mais il existe également des lames de volets battants à imitation bois exotique.

Une pose de volets plus simple ou une utilisation plus pratique ?

Pose de volets battants : une solution simple

Si l’on excepte les contraintes de PLU, les volets battants ont un avantage clair d’un point de vue esthétique. Leur vaste choix de couleurs permet de rehausser tous les genres de façades.

Ces deux ouvertures comportent aussi d’autres différences. Les volets battants sont plus faciles à fixer et ils peuvent être utilisés sur un bâti neuf comme en rénovation. Dans ce second cas, il existe même des précadres permettant d’intervenir sur gonds existants.

Bien qu’elle reste plutôt rare sur les volants battants, la motorisation n’est pas une spécificité des volets coulissants. Les volets battants peuvent être motorisés et pourvus d’une télécommande, ce qui favorise un usage plus pratique au quotidien.

Volets roulants : un isolant discret sur sa façade

De leur côté, les volets roulants sont moins visibles une fois fermés. Proposés dans des coloris neutres, ils favorisent la discrétion au milieu d’une façade et s’adressent à des personnes souhaitant optimiser le reste de leur devanture.

Même avec de multiples volets pliants, les battants nécessitent toujours un espace de débattement devant eux et sur leurs côtés. C’est une contrainte que ne présente pas un volet roulant s’ouvrant verticalement.

De plus, le volet roulant est plus pratique à utiliser. Plus largement motorisé, il ne nécessite pas d’ouvrir la fenêtre pour ouvrir des volets extérieurs, un net avantage par temps froid. Par ailleurs, les volets roulants permettent de personnaliser l’obscurité dans la maison : si chaque vantail d’un volet battant ne peut être maintenu qu’en position ouverte ou fermée, un volet roulant peut-être laissé à demi-ouvert. On peut ainsi laisser entrer uniquement la quantité de soleil voulue.

Enfin, les lames d’un volet roulant offrent une meilleure isolation thermique et phonique. Là où la penture du volet battant imposera un espace entre le bâti et la menuiserie, le tablier du volet roulant épousera parfaitement la forme du cadre de fenêtre. Il autorise ainsi une rupture de pont thermique et des économies d’énergie.

En plus de cette bonne isolation, un volet coulissant sera davantage à l’abri des caprices de la météo. D’ailleurs, aujourd’hui, de nombreux volets ne nécessitent aucun entretien.

Un point commun : le gain en sécurité

Enfin, les deux catégories ont en commun d’offrir une plus grande sécurité que d’autres alternatives comme les stores ou les persiennes (la persienne ayant elle aussi ses avantages). Lorsqu’ils sont pleins et non orientables, les lames horizontales des volets battants sont plus serrées, ce qui offre moins de prise face à une potentielle effraction. On peut leur ajouter une crémone ou une espagnolette pour un meilleur maintien à la fermeture. De leur côté, les volets roulants peuvent être fermés à clé ou comporter des attaches rigides. Leur moteur peut faire office de contre-poussée face à un cambrioleur.

Volets roulants et battants : quels écarts de prix ?

Il ne reste plus que la question du coût pour départager ces deux fermetures. L’avantage est ici donné aux volets roulants, dont le prix moyen pour un modèle standard de 120 x 120 centimètres s’établit entre 150 et 600 euros. Ils ne présentent qu’un faible écart de prix avec le volet pliant, qui se place entre 200 et 800 euros.

Néanmoins, cette différence peut devenir importante si vous devez installer plusieurs menuiseries. Il faudra aussi prendre en compte les autres critères, comme le matériau de conception ou la présence d’une motorisation. En cas de besoin, IZI by EDF vous aide à estimer le coût de vos travaux et vous accompagnent dans toutes vos démarches.

Publié le 12 Janvier 2021

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.