Quels sont les volets roulants les plus isolants ?

Partager sur

choisir-volet-roulant-isolant

Vous réfléchissez à installer des volets roulants à vos fenêtres ? En plus d’être très pratiques, savez-vous que les volets roulants jouent également un rôle dans l’isolation de votre maison ou appartement ? Découvrez de quelle façon les volets roulants peuvent vous permettre d’augmenter votre confort thermique tout en diminuant vos factures d’énergie !

Des volets roulants mais aussi isolants !

Installés à l’extérieur des fenêtres, les volets participent à limiter les déperditions thermiques. En particulier, les volets roulants se montrent très efficaces dans ce domaine. Comparés aux modèles battants ou pliants, les volets roulants sont installés plus près de la fenêtre. Une fois fermés, il existe donc un mince espace entre la fenêtre et le volet. Cette fine lame d’air fait office d’isolation thermique. Les volets roulants se montrent donc plus isolants que leurs compères pliants ou battants.

En plus de l’aspect thermique, les volets roulants permettent également une meilleure isolation phonique. Cela est particulièrement appréciable si vous vivez en ville ou à proximité d’un axe très passant.

Pour réduire votre consommation de chauffage

En plus d’être logique, la plus-value thermique des volets roulants a également été démontrée dans une étude réalisée par le Syndicat National de la Fermeture de la Protection Solaire et des professions Associées (SNFPSA). Cette étude s’est attardée à comparer la consommation de chauffage pour des fenêtres :

  • Sans volet roulant ;
  • Avec volant roulant standard ;
  • Avec volet roulant isolant.

Pour élargir le panel, l’étude a effectué ses constatations dans trois régions différentes : Paris, La Rochelle et Nice. Les résultats de l’étude sont formels. Dans le cas d’une fenêtre simple vitrage, l’installation de volets roulants isolants permet de réduire la consommation de chauffage entre 22 et 37 %. Comparé à un volet roulant standard, le volet roulant isolant réduit la consommation de chauffage de 5 et 12 points.

Dans le cas d’une fenêtre double vitrage, l’effet est moins spectaculaire puisque la fenêtre est beaucoup plus étanche. Pour autant, les résultats restent sans appel. La consommation de chauffage diminue entre 9 et 16 % avec l’installation de volets roulants isolants. Ils permettent de réduire la consommation de chauffage de 3 à 7 % par rapport à des volets roulants standards.

Une étude menée par le même syndicat a également été réalisée pour identifier le rôle du coffre dans l’isolation thermique. L’isolation du coffre est caractérisée par son coefficient de transmission thermique (Uc). Ainsi, un coffre très isolant (Uc = 0,4) permet de réduire la consommation de chauffage entre 9 et 20 points comparé à un coffre peu isolant (Uc = 1,4).

Pour réduire votre utilisation de climatiseur

Enfin, il a également été démontré que les volets roulants jouent un rôle en été. Ils permettent de limiter l’apport de chaleur depuis l’extérieur, ce qui vous permet de moins utiliser la climatisation. L’étude menée par le SNFPSA démontre qu’un volet roulant permet de réduire la température intérieure d’une maison type d’au moins 5°C.

Quel matériau choisir pour bénéficier de la meilleure isolation ?

Le volet roulant est donc très efficace dans l’isolation thermique et phonique de votre habitation. Pour aller plus dans le détail, il faut savoir que le matériau que vous choisirez jouera sur ses performances. En effet, chaque matériau possède ses propres caractéristiques chimiques et mécaniques. En matière de volets roulants, vous avez généralement le choix entre les trois matériaux suivants : PVC, bois et aluminium.

Volets roulants en PVC

Il s’agit du matériau le plus répandu en France. Peu cher, les volets roulants en PVC sont faciles à entretenir. Le PVC possède d’excellentes caractéristiques qui lui permettent d’assurer une bonne isolation thermique. En revanche, ils ne sont pas aussi bons en matière d’isolation phonique.

Volets roulants en bois

Le volet roulant en bois est de moins en moins installé car il demande un entretien régulier. Ponçage, peinture, vernissage… autant d’activités peu évidentes à réaliser sur des volets roulants. Pour autant, il faut savoir que les volets roulants en bois sont de loin les meilleurs en matière d’isolation thermique et phonique.

Volets roulants en alu

Les volets roulants en aluminium sont assez répandus. Ils bénéficient d’une grande longévité et n’ont pas besoin d’entretien. En revanche, en matière d’isolation thermique, l’aluminium n’est pas un matériau idéal. En fait, l’aluminium est même un matériau conducteur ! Conscient de ce problème, les constructeurs ont toutefois apporté des solutions satisfaisantes.

Ainsi, il n’est pas rare de voir des modèles à double paroi qui incorporent un matériau isolant, le plus souvent une mousse. Ce rajout permet de casser les ponts thermiques et de faire des volets roulants alu un bon produit pour l’isolation thermique. L’isolation phonique, quant à elle, est bonne avec un modèle en alu.

Comment connaître le niveau d’isolation de vos volets roulants ?

La résistance thermique « R » d’un volet roulant

Pour un même matériau choisi, il peut exister des différences en matière d’isolation thermique. Cela dépend des épaisseurs mises en jeu et de la fabrication. C’est pourquoi, en plus du matériau, il est recommandé de regarder la résistance thermique du volet. Cette valeur est renseignée sur l’étiquette d’un produit et signalé par un « R ». Cette valeur est exprimée en m².K/W. Concrètement, la résistance thermique du volet qualifie le niveau d’isolation d’un volet. Plus la résistance est élevée, meilleure sera l’isolation.

Comment utiliser résistance thermique « R » ?

Cette valeur vous permet donc de comparer les performances entre plusieurs modèles. De plus, elle rentre en ligne de compte si vous souhaitez profiter des aides gouvernementales pour l’installation de vos volets roulants. Malheureusement, depuis 2018, le coût d’installation de volets roulants n’est plus éligible au Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE).

Par contre, sachez que vous pouvez bénéficier d’une TVA réduite à 5,5 % sur les volets roulant. Pour cela, les volets installés doivent avoir une valeur de résistance thermique supérieure à 0,22 m².K/W. Vous pouvez trouver des modèles qui remplissent cette condition parmi les trois matériaux précédemment cités. Dans le cas où vous achetez un volet roulant ayant une résistance inférieure à 0,22 m2.K/W, vous profiterez tout de même d’un taux de TVA avantageux à 10 %.

D’autres aides peuvent être disponibles, comme la Prime Énergie (aussi appelée

Prime CEE « Coup de pouce économies d’énergie ») ou les subventions de l’ANAH.

Pour profiter de ces aides, il faut que l’installation soit réalisée par un professionnel dit RGE, c’est-à-dire « Reconnu Garant de l’Environnement ». En plus de cette obligation, sachez que la qualité de l’installation de volets roulants joue sur le niveau d’isolation thermique et phonique attendu. Autrement dit, vous pourriez acheter un produit performant, mais s’il est mal monté, vous perdrez tout le bénéfice.

C’est pourquoi il est plus que recommandé de passer par un professionnel. En contactant les chargés d’affaire IZI by EDF, vous pourrez décrire votre projet et recevoir un accompagnement personnalisé. De plus, vous pourrez planifier l’intervention d’un professionnel qualifié et compétent, que nous avons évalué au préalable. N’attendez plus pour votre projet d’installation de volets roulants isolants, contactez IZI by EDF !

Installation de volet

Publié le 12 Novembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont annotés par un *