Les objectifs des collectivités pour les voitures électriques pour 2030

Partager sur

En mars 2022, le territoire français compte près de 55 000 bornes de recharge effectivement installées, soit 6 000 de plus qu’en octobre 2021. Ces chiffres restent pourtant bien éloignés de l’objectif initial prévu par le gouvernement de 100 000 bornes de recharge publique d’ici fin 2021. Qu’en est-il de l’objectif 2030 ?

Électromobilité : quel objectif pour 2030 ?

Rappelons-le, l’objectif de développement de la voiture électrique et des hybrides rechargeables en Europe devait suivre le planning suivant :

  • 9 % en 2020 ;
  • 38 % en 2025 ;
  • 70 % en 2030 ;
  • 100 % en 2035.

En effet, l’objectif fixé par le gouvernement consiste à mettre fin à la voiture thermique d’ici à 2035. Toutefois, pour cela, les pays doivent s’équiper de suffisamment de bornes de recharge réparties sur l’ensemble du territoire. En effet, à ce jour, la plupart des voitures électriques offrent une autonomie comprise entre 200 et 500 km. Le réseau européen de recharge ne doit pas perdre de vitesse afin de pouvoir répondre au besoin d’un parc de véhicules 100 % électrique.

L’ACEA (association européenne des constructeurs automobiles) estime que 7 millions de bornes seront nécessaires pour répondre à ce besoin. L’Union Européenne estime que 3,9 millions suffiront.

Il faut souligner que l’objectif des 100 000 bornes pour fin 2021 ne concernait que le territoire français et les solutions de recharge publiques. C’est donc sans compter les Wallbox à domicile et prises renforcées.

Carburer à l'électrique n'a jamais été aussi IZI !

J'installe une borne

Le potentiel des copropriétés

Le déploiement des bornes de recharge à domicile explose. En effet, il est facile d’installer une prise renforcée ou une Wallbox chez soi. De plus, en rechargeant la batterie de sa voiture électrique la nuit, la charge est complète le matin, au moment de l’utiliser.

Si la mise en place des bornes de recharge en copropriété peut paraître beaucoup plus compliquée. Les copropriétés offrent toutefois un très grand potentiel pour l’avenir de l’électromobilité. Le principal frein de l’équipement des résidences collectives se situe au niveau des assemblées générales. En effet, les habitants des copropriétés sont encore assez peu nombreux à être équipés d’une voiture électrique. Beaucoup semblent donc réticents à investir dans une infrastructure collective.

Pour remédier à ce problème, le gouvernement est en train de prévoir un nouveau décret pour 2022 qui permettra aux copropriétés de bénéficier d’un prêt de financement pour l’installation de bornes.

Début 2022, seulement 2 % des copropriétés sont partiellement équipées de bornes. On compte pourtant en France près de 182 000 copropriétés avec un parking de plus de 10 places.

Une borne de recharge pour voiture électrique

Le potentiel des aires d’autoroute

Une autre des grandes préoccupations de l’électromobilité : les trajets longues distances. Pour assurer l’usage d’une voiture électrique sur un long trajet, l’installation de borne électrique en charge rapide sur les autoroutes est primordiale. Près de 420 points de recharge sont ainsi en cours d’installation en 2022.

Afin d’éviter les embouteillages, TotalEnergies a prévu de créer 200 aires d’autoroute avec chargeur rapide réservées aux voitures électriques en périphérie des agglomérations, ainsi que 200 stations mixtes sur les axes autoroutiers.

Les collectivités les mieux équipées en solution de recharge

Début 2022, ce sont l’Île-de-France et l’Occitanie qui sont les régions les mieux équipées en solution de recharge avec :

  • plus de 4 200* points de recharges publics en Île-de-France ;
  • et plus de 3 400* points de recharge en Occitanie.

*Ces chiffres sont communiqués par l’Avere-France.

La forte densité des zones urbaines d’Île-de-France favorise une politique volontaire en faveur de la mobilité durable qui a permis le développement des services d’autopartage électrique. D’autres collectivités offrent une situation favorable aux voitures électriques, c’est le cas des départements suivants :

  • Le Lot avec 154 bornes pour 100 000 habitants ;
  • la Lozère avec 123 bornes pour 100 000 habitants ;
  • les Hautes-Alpes avec 144 prises pour 100 000 habitants.

Dans d’autres collectivités toutefois, l’objectif 2030 semble plus compliqué à atteindre, notamment pour les départements actuellement équipés de moins de 10 prises pour 100 000 habitants, comme :

  • la Haute-Corse ;
  • le Jura ;
  • la Corrèze ;
  • la Sarthe ;
  • ou encore la Charente-Maritime.

Publié le 29 Avril 2022

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.