Un pas de plus vers la fin des véhicules thermiques légers en 2035
Mob' actu

Un pas de plus vers la fin des véhicules thermiques légers en 2035

Lecture en 4 min

Publié le 3 Octobre 2022

L’Union Européenne intensifie sa transition écologique afin de lutter contre le réchauffement climatique. Parmi les mesures phares pour limiter les émissions de CO2, on note la volonté d’en finir définitivement avec les véhicules essence et diesel. Ainsi, en juin dernier le parlement européen a voté un projet de loi pour interdire la vente de véhicules thermiques légers neufs dès 2035. IZI by EDF revient sur annonce qui marque un pas de plus vers la fin des véhicules thermiques légers.

La transition écologique passe par la fin des moteurs thermiques

En 2015, les Accords de Paris ont prévu d’atteindre la neutralité carbone en Europe d’ici 2050. Or une grande partie de cette transition écologique mise sur la généralisation de la voiture électrique. En effet, les transports produisent à eux seuls 40% des émissions de CO2.

Ainsi, l’UE a fixé pour objectif un secteur automobile zéro émission d’ici 2035. Pour y parvenir, le règlement prévoit plusieurs paliers avec dès 2025, soit dans 3 ans, une réduction de 15% des émissions de gaz à effet de serre par rapport à l’année 2021. Puis la baisse passe à 55% en 2030 et enfin 100% en 2035. Si le projet semble ambitieux, il reste néanmoins nécessaire.

Aujourd’hui, l’intérêt des conducteurs pour les véhicules 100% électriques ne cesse de croître. Parmi ses indiscutables avantages on peut citer une conduite propre, la rentabilité à l’usage, le confort au volant et des modèles toujours plus performants.

Par ailleurs, le gouvernement français propose toute une série d’incitation pour une démocratisation rapide de la voiture électrique. Bonus écologique, prime à la conversion, subventions à l’installation d’une borne de recharge… ces nombreuses aides permettent d’en faire baisser le prix.

De plus, les zones de faibles émissions interdisant l’accès au véhicules thermiques légers les plus polluants voient le jour dans toutes les agglomérations et centres-villes de plus de 150 000 habitants.

Tout cela explique la progression constante des ventes de voitures électriques. Mais pour aller plus vite, l’UE impose de nouvelles règles pour les constructeurs automobiles afin de parvenir à la fin des véhicules thermiques d’ici 2035.

Carburer à l'électrique n'a jamais été aussi IZI !

J'installe une borne

L’UE a voté la fin des ventes de véhicules thermiques neufs en 2035

Le réchauffement climatique se précise avec des répercussions de plus en plus inquiétantes. Il faut donc agir et sans attendre. Par conséquent, l’UE a fait de l’écomobilité son fer de lance pour entamer la transition environnementale.

véhicule thermique pollution

À juste titre, car on considère que durant tout son cycle de vie, un véhicule électrique rejette jusqu’à 5 fois moins de C02 que son modèle équivalent doté d’un moteur thermique. En effet, sur la route, les voitures 100% électriques ne génèrent pas de CO2. Mais la production des batteries en Asie, leur acheminement en Europe, la construction du véhicule puis son recyclage en fin de vie produisent encore des gaz à effets de serre.

Ainsi, l’UE a décidé de prendre le dossier à bras le corps. Le 8 juin dernier, un vote du parlement Européen interdit la vente des voitures thermiques neuves dès 2035. A chaque état membre de poser les conditions pour respecter ce délai.

A l’origine, la fin des voitures à essence légères neuves a été programmée en France pour 2040. Mais face à l’urgence climatique, la date de l’interdiction se voit avancée de 5 ans.

Les experts estiment que cette interdiction permettra de limiter nos émissions globales de CO2 de 16%. Avec un impact réel escompté, mais à ce jour encore quelques exceptions passent entre les mailles du filet.

Interdiction des voitures thermiques légères : les exceptions

Pour rappel, l’obligation concerne uniquement les véhicules thermiques dits légers, soit en dessous de 3 tonnes de poids total autorisé en charge. Au-dessus, on passe à la catégorie poids lourds, dont le cas sera examiné avec les deux roues dans un second temps.

Par ailleurs, les véhicules hybrides, rechargeables ou non, grands pionniers de la mobilité électrique, ne répondent plus aux exigences du zéro émission. Par conséquent, ils entrent de pleins pieds dans cette interdiction. A voir, si l’état leur accorde un peu de sursis.

D’autres dérogations ont été accordées, notamment pour exclure les voitures thermiques de luxe de l’interdiction.  Par exemple, les constructeurs qui commercialisent moins de 10 000 véhicules thermiques par an ont obtenu une année de plus. Les constructeurs qui produisent moins de 1000 modèles n’ont pour le moment pas de date butoir.  Cependant, ce décret dérogatoire a de fortes chances de se voir retirer. En effet, il reste mal perçu par les foyers modestes.

installation borne véhicule électrique

Quelles conditions pour accompagner la fin des voitures thermiques en France ?

Imposer un passage à la mobilité électrique en moins de 15 ans reste un défi de taille. La seule volonté de l’UE ne suffit pas, il faut aussi qu’un certain nombre de conditions soient réunies.

Le passage à la voiture électrique reste un investissement conséquent avec l’achat et souvent l’installation d’une borne de recharge. Ainsi, il faut maintenir les aides, voire les étendre.

Il faut aussi rendre possible l’accès pour tous à des solutions de recharge adaptées. Le marché d’occasion de voitures électriques doit aussi se mettre en place, ainsi que toute une filière technique qualifiée.

En résumé, la mobilité électrique s’affirme comme le projet central de l’UE pour lutter contre le réchauffement climatique. En juin dernier, un pas de plus a été fait pour acter la fin des véhicules thermiques légers neufs en 2035. Citoyens, gouvernements, constructeurs… tous doivent conjuguer leurs efforts pour y parvenir. Rejoignez sans attendre le mouvement et faites installer chez vous la borne de recharge pour des déplacements zéro émissions au quotidien. 

Carburer à l'électrique n'a jamais été aussi IZI !

J'installe une borne

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.