Tout savoir sur le disjoncteur de branchement

Partager sur

disjoncteur

Le disjoncteur de branchement est l’un des trois grands types de disjoncteurs, aux côtés du disjoncteur divisionnaire, qui sécurise un circuit électrique, et du disjoncteur différentiel, qui protège les occupants et les circuits électriques. Pièce maîtresse de votre installation électrique, il sert à prévenir tout risque électrique au sein d’une habitation.

Définition

Dénominations

Le disjoncteur d’abonné existe sous plusieurs dénominations. On l’appelle aussi disjoncteur de branchement ou AGCP (pour appareil général de coupure et de protection).

Une interface entre le réseau public et privé

Le disjoncteur d’abonné est l’interface entre l’installation électrique de votre logement et le réseau de distribution d’électricité géré par Enedis. Il matérialise ainsi la démarcation entre votre propre réseau et celui du distributeur.

En amont de votre installation électrique et en aval du compteur, il correspond également à la délimitation entre :

  • la zone régie par la norme NF C15-100 (celle du réseau privé)
  • et celle régie par la norme NF C14-100 (celle du réseau public).

Concrètement, cela signifie que vous avez le pouvoir d’intervenir, via le disjoncteur, sur l’ensemble des paramètres de votre installation électrique qui en dépendent. Vous pouvez le faire vous-mêmes ou bien recourir à un électricien professionnel.

En revanche, ce qui se situe en amont du disjoncteur, régi par la norme NF C14-100, est géré exclusivement par votre fournisseur d’électricité. Les réglages vont dépendre des conditions de votre contrat d’abonné, notamment en ce qui concerne les puissances maximales autorisées.

En savoir plus sur la différence entre les normes NF C15-100 et NF C-14-100.

Disjoncteur abonné

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Disjoncteur abonné

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

À quoi sert-il ?

Un composant central de votre installation électrique

Point de départ de circulation du courant au sein du réseau électrique de votre logement, il représente le « cerveau » de votre installation électrique. Il reçoit en effet toutes les informations relatives à la circulation du courant dans l’ensemble des circuits électriques de votre logement.

Cela lui permet notamment de mesurer en permanence la différence entre le courant entrant et le courant sortant. Si cette différence est supérieure à un certain seuil, il disjoncte, en prévention d’un possible court-circuit.

La sécurité avant tout

Le disjoncteur d’abonné sécurise votre installation électrique. Il protège à la fois les circuits électriques, les occupants de votre logement et les équipements électriques. Ainsi, si la consommation électrique dépasse un certain seuil (défini en amont dans votre contrat d’abonné), il déclenche une coupure d’urgence du courant. De même s’il perçoit une défaillance dans l’isolement des circuits ou un contact direct ou indirect avec une personne. Qui ne s’est pas déjà retrouvé dans le noir complet après une coupure brutale d’électricité ?

Le disjoncteur est également très utile pour réaliser manuellement, d’un geste simple, une coupure de toute votre installation électrique. Par exemple, avant de réaliser des travaux d’électricité, il prévient tout risque d’électrisation.

Où se trouve-t-il ?

Le disjoncteur d’abonné est presque systématiquement placé sur la gaine technique de logement (GTL). Il prend place au-dessus du tableau de répartition et du coffret de communication. Pour en savoir plus sur la gaine technique de logement.

Cette gaine est se divise ainsi en 3 zones :

  • Le disjoncteur d’abonné
  • Le tableau électrique, qui rassemble tous les circuits électriques de votre logement. Cela inclut les prises électriques, les éclairages, les circuits de chauffage, etc. Le tableau électrique rassemble aussi les équipements de protection tels que les interrupteurs différentiels, les parafoudres, etc. Comprendre la composition du tableau électrique.
  • Le coffret de communication, qui centralise les réseaux de communication tels que les prises RJ45, les répartiteurs TV et téléphone, la fibre optique… Tout savoir sur le coffret de communication.

Caractéristiques techniques

Monophasé ou triphasé ?

Le disjoncteur de branchement existe en monophasé et en triphasé. Le monophasé possède deux bornes de connexion électrique (1 phase et 1 neutre), tandis que le triphasé en possède quatre (3 phases et 1 neutre).

Le calibre

Sur le disjoncteur est également indiqué le calibre, que l’on règle directement au niveau du disjoncteur. Celui-ci donne la valeur maximale du courant qui peut circuler entre ses bornes. On trouve ainsi dans le commerce des disjoncteurs réglables à 15, 30 et 45 ampères par exemple.

La fonction différentielle

La fonction différentielle du disjoncteur d’abonné, qui permet d’assurer la sécurité de l’installation électrique, est indiquée sur l’appareil par son seuil de déclenchement. Celui-ci est souvent de 500 mA, bien qu’on puisse en trouver avec des seuils inférieurs. Le seuil représente la valeur à partir de laquelle la coupure d’urgence prendra effet.

Il faut savoir que le disjoncteur d’abonné fonctionne en coopération avec les interrupteurs différentiels ou les disjoncteurs différentiels présents sur le tableau électrique. Ceux-ci servent de « filtres ». Ils ont pour rôle de mettre hors tension le circuit électrique concerné par la défaillance, évitant ainsi de couper toute l’installation.

Disjoncteur abonné

Je lance ma rénovation électrique

Publié le 12 Novembre 2021

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.