Pourquoi utiliser un interrupteur différentiel 300 mA ?

Partager sur

tableau-electrique-pourquoi-utiliser-interrupteur-differentiel-300-ma

Travaux de rénovation ou construction neuve, le chantier dédié à l’électricité est toujours délicat. Entre les normes à respecter et la multitude des équipements proposés, il n’est pas toujours aisé de faire les bons choix. Pour vous aider, IZI by EDF vous explique pourquoi utiliser un interrupteur différentiel 300 mA.

Interrupteur différentiel, que dit la norme ?

En matière d’électricité, la norme NF C 15-100 est un incontournable. Elle compile toutes les obligations auxquelles une installation électrique domestique doit répondre. Pour ce qui est de l’interrupteur différentiel, elle insiste sur 4 éléments :

  • Un tableau électrique doit contenir au moins 2 interrupteurs différentiels dont au moins un de type A (pour les courants spécialisés) ;
  • Chaque rangée du tableau électrique (8 circuits maximum) doit être protégée par un interrupteur différentiel ;
  • La sensibilité maximale de l’interrupteur différentiel doit être de 30 mA ;
  • Il faudra choisir un interrupteur dont le calibre est adapté à la puissance des circuits alimentés (40 A ou 63 A). Contactez les chargés d’affaires IZI by EDF pour être mis en relation avec un professionnel qui pourra procéder à cette vérification.

Parmi tous les éléments du tableau électrique, l’interrupteur différentiel est celui qui permet de détecter les fuites de courant et donc de limiter le risque d’électrocution. Si le seuil de 30 mA a été fixé, c’est parce qu’au-delà les dommages que peut causer un courant électrique peuvent être très graves. Une exposition de 500 ms à un courant de 300 mA peut ainsi avoir des effets néfastes sur le cœur et la respiration. Plus l’exposition sera prolongée, plus les dangers de fibrillation et de brûlures graves augmenteront. Dès lors, pourquoi existe-t-il des interrupteurs différentiels 300 mA ?

Bon à savoir : l’interrupteur différentiel, un accessoire qui se teste

Pour s’assurer qu’un interrupteur différentiel est toujours fonctionnel et qu’il assure donc toujours votre sécurité, il faut penser à le tester. Pour cela, coupez l’alimentation de tous les appareils qui y sont raccordés. Appuyez ensuite sur le bouton test en façade de l’équipement. Si la manette s’abaisse, c’est que le dispositif fonctionne et que vous pouvez tout rebrancher. Si vous ne constatez aucun mouvement, appelez un professionnel qui pourra réparer ou remplacer l’interrupteur.

Tableau électrique

Besoin d’aide pour vos travaux ?

{ Tableau électrique}

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Quelle utilisation pour un interrupteur différentiel 300 mA ?

Il est intéressant d’utiliser un interrupteur différentiel 300 mA pour les entreprises. Cet équipement est considéré comme un dispositif de moyenne sensibilité. Il se déclenche ainsi moins souvent qu’un interrupteur 30 mA et peut donc être avantageux pour des bureaux ou des usines. Elles pourront ainsi éviter les coupures sur certaines machines, chaînes de production ou réseau d’éclairage. La continuité est ainsi parfois un enjeu clé pour la sécurité des personnes : si une partie d’une entreprise est plongée dans le noir suite à une coupure de courant, les risques d’accident augmentent immanquablement.

Quelles précautions prendre ?

Malgré tout l’intérêt que peut avoir un interrupteur différentiel 300 mA pour favoriser la continuité d’exploitation, son utilisation représente tout de même un risque. Il sera ainsi possible d’utiliser un interrupteur différentiel 300 mA seulement si les connexions des circuits raccordés sont inaccessibles et uniquement démontables grâce à des outils. Cela permet d’empêcher tout risque de contact électrique.

Par exemple, on pourra relier des spots encastrés au plafond à un différentiel 300 mA, mais pas des prises de courant (posées pour être accessibles). Il faut être très vigilant sur ce critère : en cas d’inspection, cela sera noté comme un élément non conforme, ce qui peut entraîner un rapport négatif. L’interrupteur différentiel 300 mA reste toutefois réservé aux installations professionnelles : son utilisation est interdite dans une installation électrique domestique.

Comment limiter les coupures dues au disjoncteur différentiel ?

Les installations domestiques peuvent elles aussi comprendre des circuits alimentant des appareils sensibles aux coupures intempestives. Les congélateurs, le matériel informatique et les alarmes de sécurité en sont quelques exemples. Il sera alors possible de les raccorder à un interrupteur différentiel de type HI (haute immunité). Ils ont la capacité de détecter les fuites de courant alternatif et continu, mais y sont moins sensibles. Ainsi, même si un courant résiduel est détecté, il permettra la continuité de l’alimentation de l’appareil. C’est un bon moyen d’éviter la perte de denrées périssables contenues dans un congélateur ou de données d’un fichier n’ayant pas eu le temps d’être sauvegardé.

S’il est possible d’utiliser un interrupteur différentiel 300 mA, il ne l’est que pour une installation industrielle ou dans le tertiaire. Pour vous assurer de ne pas commettre cette erreur et garantir ainsi votre protection et celle de vos proches, faites appel à un professionnel pour choisir les éléments de votre tableau électrique.

Tableau électrique

Univers électricité

Publié le 1 Juin 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *