Les accessoires indispensables à un tableau électrique

Partager sur

tableau-electrique-accessoires-indispendables

Le tableau électrique est l’élément qui permet de distribuer le courant aux différents équipements d’un logement. Mais que doit-on y retrouver exactement ? IZI by EDF vous explique quels sont les accessoires indispensables à un tableau électrique.

Les accessoires obligatoires dans un tableau électrique

Pour savoir quels accessoires sont obligatoires dans un tableau électrique, il faut se référer à la norme NF C 15-100. Il est donc important de faire appel à un professionnel afin de s’assurer de la conformité de son installation. Pour obtenir le contact d’un professionnel de votre région, n’hésitez pas à vous adresser aux chargés d’affaires IZI by EDF. Il installera alors dans votre tableau électrique les éléments suivants :

L’interrupteur différentiel

Ce dispositif permet de garantir la sécurité des personnes. Il est installé sur chaque rangée d’un tableau électrique et détecte les fuites de courant. Il coupe alors l’alimentation des disjoncteurs divisionnaires qui y sont rattachés. Il peut être associé à un maximum de 8 circuits. Pour être conforme, un tableau électrique devra compter au moins deux interrupteurs différentiels. Le premier, de type A, recevra tous les circuits spécialisés (plaques de cuisson, prise de chargement d’un véhicule électrique), mais aussi des prises et des raccordements de luminaires. Le second, de type AC, est destiné aux prises de courant et à l’éclairage. Il pourra y avoir plus d’interrupteurs différentiels pour s’adapter à l’ampleur de l’installation électrique.

Tableau électrique

Besoin d’aide pour vos travaux ?

{ Tableau électrique}

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Le disjoncteur divisionnaire

Il se trouve au départ de chaque circuit. Il doit afficher une intensité adaptée à l’élément qui y sera raccordé :

  • 2A pour les appareils peu gourmands en électricité comme les VMC ou les interphones ;
  • 10 A pour les circuits d’éclairage avec 8 points lumineux maximum ;
  • 16 A pour les circuits allants jusqu’à 8 points d’éclairage ou 5 prises de courant ;
  • 20 A pour un circuit comptant 8 prises ou pour le circuit protégé d’un appareil ;
  • 32 A pour un circuit spécialisé dans le gros électroménager.

Le disjoncteur divisionnaire permet d’éviter les courts-circuits et la surchauffe des appareils.

Bon à savoir : le tableau électrique, un élément à ne pas placer au hasard

La norme NF C 15-100 donne de nombreuses indications sur l’emplacement des éléments de la Gaine Technique Logement dont le tableau électrique fait partie. Pour être conforme, un tableau électrique devra être installé à une hauteur comprise entre 0,90 m et 1,80 m. Pour un logement destiné à l’accueil de personnes souffrant de handicap, le tableau électrique devra être placé entre 0,75 m et 1,30 m.

Les accessoires indispensables d’un tableau électrique

Pour relier les interrupteurs différentiels et les disjoncteurs divisionnaires aux autres éléments de l’installation électrique, on compte 3 types d’accessoires indispensables à un tableau électrique :

Les borniers de raccordement

Il existe trois types de borniers de raccordement :  pour la phase, le neutre et la terre. Les borniers de phase et neutre seront raccordés au disjoncteur abonné. Ils permettront ensuite l’alimentation de l’installation via un ou plusieurs interrupteurs différentiels. Le bornier de raccordement à la terre est toujours plus grand, puisqu’il accueille les fils de terre de chaque circuit.

Les peignes

Les peignes peuvent être horizontaux ou verticaux. Le peigne vertical permet de distribuer l’alimentation d’un interrupteur différentiel à un autre. Il est facultatif. En effet, chaque interrupteur différentiel peut être individuellement relié aux borniers de phase et de neutre. Le peigne horizontal est, quant à lui, obligatoire. Il relie chaque interrupteur différentiel aux disjoncteurs divisionnaires de sa rangée.

Les fils

Les fils sont un accessoire indispensable pour câbler un tableau électrique. Il faudra respecter un certain code couleur : vert et jaune pour la terre, rouge pour la phase et bleu pour le neutre. Chaque circuit arrivant au tableau électrique utilisera une section de fil adaptée à l’équipement qu’il alimente. Plus l’intensité du courant à supporter sera élevée, plus la section de fil sera importante. Il en va de même dans le tableau électrique où les interrupteurs différentiels de 40 A seront associés à une section de fil de 10 mm2 et ceux de 63 A à du 16 mm2.

Tableau électrique : les équipements pour compléter votre installation

S’ils ne sont pas obligatoires, certains accessoires peuvent s’avérer indispensables pour un tableau électrique adapté à vos besoins :

  • Le télérupteur : permet la commande d’un circuit d’éclairage grâce à plusieurs boutons-poussoirs ;
  • Le contacteur : permet de faire fonctionner l’élément raccordé seulement en heures creuses ;
  • L’écocompteur : permet de contrôler la consommation des différents éléments raccordés.

Pour réussir la pose de son tableau électrique, un certain nombre d’accessoires sont indispensables. Entre les équipements obligatoires, ceux qui peuvent être ajoutés pour une installation sur mesure et les éléments de raccordement : mieux vaut faire appel à un expert pour un tableau réglementaire.

Tableau électrique

Remplacement de tableau électrique

Publié le 13 Mai 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *