Quelle est la voiture électrique la plus fiable ?

Partager sur

Une chose est certaine : avec l’objectif 2035 (qui signe la fin de la commercialisation des véhicules thermiques), la mobilité électrique se développe ! Les constructeurs redoublent d’inventivité pour proposer des modèles toujours plus innovants et diversifiés… Mais qu’en est-il de la fiabilité de ces derniers ? Nous vous donnons quelques éléments de réponse !

Fiabilité des voitures électriques : un marché récent !

Il est très difficile, voire impossible de ne citer qu’une seule et unique voiture électrique comme étant la plus fiable. Il y a plusieurs raisons à cela, mais la principale réside dans le fait que le marché est très récent. En France, on a compté plus de 110 000 immatriculations de véhicules électriques en 2020, contre un peu plus de 10 000 en 2014.

On dispose donc de peu d’informations sur la fiabilité des véhicules après 10 ou 15 ans d’ancienneté. D’ailleurs, les études de fiabilité commencent seulement à apparaître et à se multiplier. De plus, le véhicule électrique tel qu’on le connaît aujourd’hui ne cesse d’être modifié et amélioré. Les modèles actuellement disponibles sont ainsi sensiblement différents de ceux proposés il y a encore 5 ans, notamment en termes d’autonomie. De la même manière, il y a fort à parier que les modèles à venir seront encore très différents, ce qui tend encore à brouiller les pistes.

Enfin, il faudra définir ce que l’on entend sous le terme de « fiabilité ». Parle-t-on de la durée de vie du moteur, un critère souvent retenu pour juger des véhicules thermiques ? De la durée de vie de la batterie, un critère plus spécifique aux électriques ? Parlera-t-on des risques de pannes présentés par les autres pièces ?

Enfin, il faut garder à l’esprit que comme pour les voitures thermiques, on ne peut pas juger de la même manière une auto électrique dont le prix de départ est à 60 000 euros et un modèle grand public à 25 000 euros. Dans le même temps, la comparaison entre modèles thermiques et électriques est biaisée dans le sens où la voiture électrique reste globalement plus chère.

Pour toutes ces raisons, il convient de prendre avec beaucoup de prudence les données actuellement disponibles.

La fiabilité des modèles électriques vis-à-vis des équivalents thermiques

S’il faut donc garder des réserves, on peut d’emblée rappeler que les voitures électriques doivent être globalement plus fiables que les équivalents thermiques. Nous le rappelions dans notre article sur la durée de vie d’une voiture électrique : en moyenne, ces autos affichent une longévité comprise entre 1 000 et 1 500 cycles de charge, soit 10 à 15 ans en moyenne pour une voiture effectuant 20 000 km annuels.

Un véhicule électrique repose effectivement sur une conception plus simple : parce qu’elle compte moins de pièces, une voiture électrique est logiquement moins sujette aux pannes.

Carburer à l'électrique n'a jamais été aussi IZI !

J'installe une borne

Les voitures électriques les plus performantes à l’heure actuelle

Si l’on tient compte des précautions abordées ci-dessus, on pourra se reporter à l’étude de JD Power, un cabinet d’analyse de données américain. Son rapport publié en février 2021 a classé, pour la 32e année, les constructeurs automobiles selon un score de fiabilité.

Selon ce rapport, les trois marques dont les véhicules sont les plus fiables sont Lexus, Porsche et Kia. À l’inverse, des modèles comme ceux de Jaguar, Alfa Romeo ou Volkswagen sont les moins fiables.

Pour établir ce classement, JD Power s’est fondé sur les retours de clients disposant d’une voiture électrique d’au moins trois ans. La fiabilité se définit donc ici comme le résultat d’une satisfaction client : elle englobe sans distinction l’ensemble de ce qui forge l’expérience du propriétaire. En partant de cette définition, l’étude a d’ailleurs étonné de nombreuses personnes : alors que le constructeur américain Tesla était régulièrement synonyme de voitures fiables, il s’est ici retrouvé dans le bas du classement.

Le prix de la fiabilité

Si l’on se fie à ce rapport, Lexus serait donc le constructeur le plus fiable en ce qui concerne le segment haut de gamme : son nouveau SUV électrique, l’UX300e, dont le prix de départ avoisine les 50 000 euros, doit donc être particulièrement satisfaisant.

Les constructeurs traditionnellement orientés grand public viennent ensuite. Pourtant, leurs véhicules électriques respectifs restent affichés à des prix élevés. Que ce soit Kia avec son SUV e-Niro, Toyota avec son offre 100 % électrique très limitée (contrairement à sa gamme hybride) ou Hyundai avec l’Ioniq, toutes les autos disponibles sont disponibles aux alentours de 40 000 euros.

Et sur des prix plus bas ?

À l’inverse, si l’on recherche une auto moins chère, le conducteur perdra également en fiabilité. Nissan, qui propose un best-seller (la Leaf, vendue sous les 35 000 euros à plus de 500 000 exemplaires dans le monde) est assez bas dans le classement de JD Power. En France, Renault, bien qu’il soit à l’origine de la Zoé, n’apparaît même pas dans le classement du rapport.

Quelles pannes peut-on rencontrer sur un modèle électrique ?

En se basant sur les retours clients, l’étude ne s’attarde pas sur les modèles de façon spécifique, mais sur les gammes électriques de chaque constructeur. Dans ces conditions, il est difficile de tirer des conclusions quant à la fiabilité purement technique d’un véhicule. Elle donne, cependant, des pistes pour mieux choisir une auto électrique.

Pour faire son choix, on pourra également s’intéresser aux types de pannes fréquemment rencontrés sur les modèles électriques. En mai 2021, un organisme allemand, l’ADAC, a publié une étude recensant les pannes survenues en 2020 sur des voitures électriques. Selon cette étude, la batterie 12 V a été la première cause de panne : 54 % des cas. Loin derrière, on trouvait l’électricité générale (15,1 %) et les pneus (14,2 %). Les problèmes spécifiques aux voitures électriques ne représentaient que 4,4 % des pannes.

Conclusion, dans l’ensemble, les autos électriques sont très fiables grâce à leur mécanique simplifiée. Dans les années à venir, les études de fiabilité devraient se multiplier, et chaque modèle pourrait disposer de ses propres analyses. Enfin, les aides financières des voitures électriques pourraient se multiplier.

Publié le 4 Juin 2021

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.

2 commentaires

  • alain says:

    en cas d’accident peut-on faire réparer le véhicule electrique chez n’importe qu’el carrossier

    • noemie luca says:

      Bonjour Alain
      Merci d’avoir pris le temps de nous écrire.
      Pour pouvoir approcher un véhicule électrique et le réparer en toute sécurité, il est obligatoire qu’au moins un réparateur d’un même garage soit habilité.
      Bonne journée de la part d’IZI by EDF !